Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eiri [16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eiri

avatar

Profil MBTI : ENTJ
Masculin
Couleur : =darkblue
Messages : 198
Emploi/loisirs : Garde du corps de Meiko ; je tue tout ceux qui l'approche +.+...
Humeur : Fracassante
Commentaires : Crevez tous.

MessageSujet: Eiri [16]   Lun 29 Juil - 22:09

J'entrai dans le commissariat avec Suneo, nous nous dirigions vers les cellules. Je devais sortir Hideaki et l'autre-dont-j'ai-encore-oublié-le-nom, je sais juste que je l'ai surnommé BMQVMAS.
- Dis Eiri, pourquoi tu as décidé de les libérer aussi vite ? C'est vrai qu'ils sont mignons... mais quand même !
- Tu veux t'en prendre une ?
- Je te taquine... Mais quand j'y pense c'est vrai qu'il faudrait que tu te trouves quelqu'un, ça pourrait t'aider.
M'aider à quoi ? Je savais de quoi il voulait parler, mais je n'avais pas envie d'aborder le sujet.
- Et pourquoi tu essaies toujours de m'orienter vers des hommes ?
- Ah ! Tu es hétéro ?
- Oui.
- En même temps je ne t'ai jamais vu dans les bras de personne...
- J'ai pas envie de m'attacher à quelqu'un.
- Tu as toujours eu un problème avec l'affection que tu portes aux gens...
C'est vrai, mais ça me protège et je n'ai aucunement l'intention d'y faire quelque chose.
- La ferme.
J'espère sincèrement que Suneo ne va pas toquer à ma porte un jour avec une femme/un homme à me présenter. Cette ambiance commence à être pesante, heureusement nous étions enfin arrivés aux cellules.
- Bonjour Suneo et Eiri !
- Bonjour !
Je soupirai.
- Vous êtes libres, vous deux.
- Quoi ??! Vous perturbez mon sommeil royal pour m'annoncer que vous me virez ?
- Oui, et tu es libre sous une certaine condition. Tu vas aller au lycée, et ton cher frère va t'y surveiller. Et toi le brun machiavélique, je ne te fais pas confiance, mais tu seras libéré pour faire des travaux au lycée de ma chère soeur, et si tu la touches je te bute.
- Bien compris lançai t-il avec un grand sourire.
Le sourire du blond quant à lui avait disparu, et je pouvais distinguer du mépris à travers ses cheveux.
- Un jour je vais te tuer toi.
- J'en doute.
- Et pourquoi sommes nous libérer si soudainement ?
- Parce que ce sera une meilleure punition pour vous de faire des travaux.
Et qu'on n'a pas de preuve, et que je t'ai frappé. Mais je ne vais pas le préciser, même si je le pense assez allumé pour ne pas en tirer parti et porter plainte.
- Vous commencerez demain, en attendant vous êtes en liberté surveillée.
J'ouvris leur cellule et je leur donna un coup de pied pour les faire sortir.
- Eiri enfin !
- Y'a un problème ?
- ... Non. Bon, je vais les raccompagner jusqu'à la sortie.
Je décidai de les suivre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yomiel

avatar

Couleur : =purple
Messages : 80

MessageSujet: Re: Eiri [16]   Lun 29 Juil - 22:33

J'étais content d'être enfin libéré, et d'être séparé de l'inconnu aux cheveux blonds, je vais pouvoir voir Suneo plus souvent à partir de maintenant !
- Qu'est-ce que tu vas faire, en attendant de commencer ton boulot demain ?
- Je vais partir à mon club de Kendo.
- Ah ? Tu fais partie d'un club ?
- Oui, c'est la seule activité que j'ai dans cette ville pour l'instant...
- Et tu as un domicile ?
- Non, je dors avec les chats dans la rue le soir, et je mange ce qu'ils m'apportent
Il eut un petit rire qu'il tentait d'intérioriser.
- Désolé, je ne devrais pas rire.
- C'est rien, j'aime bien cette vie pour l'instant.
- Tu es quelqu'un d'étrange...
- Ah bon o.o c'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de personnes qui vivent comme ça...
- Bref, et qu'est ce que tu y fais à ton club de Kendo ? Vous ne faites qu'apprendre comment manier le sabre ?
- Non, on tue des gens parfo...
Eiri sortit de sa cachette.
- AAAAH JE TIENS !! JE SAVAIS QUE TU N’ÉTAIS PAS NET !!
- Mais mais attendez... Je blaguais dis-je d'une petite voix.
- Oui Eiri, il ne dirait pas ça sérieusement à un policier.
- ...
Il y eut un silence gêné de plusieurs secondes.
- Bon, je retourne vous espionner alors.
- Tu te gênes pas, toi...
Eiri repartit se cacher derrière le mur.
- Il est rigolo ton am...
Suneo me mit la main devant la bouche.
- Chut chut, je n'ai pas envie qu'il revienne pour te mettre sous les barreaux... Tu veux bien me montrer ton club de Kendo ?
- Ok ! Allons-y.

[Vers le complexe sportif]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eiri [16]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Monde Humain :: Aloss :: Commissariat-
Sauter vers: