Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Meiko [3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meiko

avatar

Profil MBTI : ISTJ
Couleur : violet
Messages : 102
Emploi/loisirs : Présidente du comité de torture. euh discipline*

MessageSujet: Meiko [3]   Lun 22 Aoû - 3:23

Nous étions rentrés sans échanger le moindre mot, et je m'étais rapidement couchée sans prendre la peine de dîner. La nuit passa sans que je puisse dire si j'avais dormi ou pas. Eiri entra dans ma chambre.
- Tu ne vas pas en cours?
Je levai vers lui mes yeux rougis de larmes et tentai d'ouvrir la bouche pour parler mais je ne formai que des sons incompréhensibles. Il s'assit à côté de moi et me caressa tendrement les cheveux.
- Tu peux rester si tu préfères, je téléphonerai au directeur pour lui dire que tu es malade.
Je hochai faiblement la tête mais lorsqu'il se leva je le retins par la manche.
- Toi aussi reste...
N'y tenant plus je fondis à nouveau en larmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiri

avatar

Profil MBTI : ENTJ
Masculin
Couleur : =darkblue
Messages : 198
Emploi/loisirs : Garde du corps de Meiko ; je tue tout ceux qui l'approche +.+...
Humeur : Fracassante
Commentaires : Crevez tous.

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Lun 22 Aoû - 3:40

Meiko avait été tellement choqué par ce qui s'était passé qu'elle ne pouvait pas placer un mot...
Je lui fit un bisou sur le front et un gros câlin.
- Ne t'en fais pas... Je serais toujours là pour toi. Ne pleure plus. Maintenant repose toi.
Je sortit de la chambre, je téléphona au lycée de Meiko.
- Meiko ne viendra pas aujourd"hui
- Pourquoi ?
- ça vous regarde. Je raccrocha desuite. je ne pris pas la peine d’appeler le commissariat, ils ne le poseront même pas la question lorsque je reviendrais... Ils seront trop intimidés.
Après ça, je m’affala sur le canapé, en posant ma main sur mon visage... Mais qu'ai-je donc fait...?
Je vais aller veiller sur Meiko. Je pris un tabouret et m'assis à ses cotés. Je la regardait dormir. Elle avait l'air de faire un cauchemar ... J’essayai de l'apaiser en lui chantant une berceuse, que je lui chantais souvent, étant petit...

_________________


Dernière édition par Eiri le Lun 22 Aoû - 4:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko

avatar

Profil MBTI : ISTJ
Couleur : violet
Messages : 102
Emploi/loisirs : Présidente du comité de torture. euh discipline*

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Lun 22 Aoû - 3:59

Je m'étais enfin assoupie grâce à la présence rassurante d'Eiri mais j'avais aussitôt rêvé de notre passé, lorsqu'on habitait encore chez nos parents. Je me réveillai en sursaut et m'agitai violemment. Mon frère me prit dans ses bras pour me calmer mais cela n'eut d'effet qu'au bout de quelques minutes. Je rompis le lourd silence qui régnait lorsqu'il devint trop pesant pour être supportable. J'aurais voulu détendre l'atmosphère mais je n'étais pas en état de le faire.
- Tu crois que nos parents ont raison?
- A propos de quoi?
- Qu'on n'aurait jamais dû naître. Peut-être qu'ils seraient heureux maintenant si c'était le cas...
- Ne redis jamais ça! Déjà ce n'est pas le genre de personnes que je prendrais comme référence pour savoir ce qui est bien ou pas, et ensuite nous méritons bien plus qu'eux d'être heureux.
- Je ne sais pas, ce sont nos parents, nous leur devons la vie, on devrait tout faire pour qu'ils nous aiment et soient fiers de nous.
- Tu veux peut-être retourner chez eux? Tu sais très bien comment ça se passait à l'époque, ils n'ont jamais été et ne seront jamais fiers de nous, même si on leur décrochait la lune. Alors que moi je suis très fier d'avoir une petite soeur comme toi!
Je souris faiblement.
- Moi aussi je t'adore grand frère, je ne sais pas ce que je serais devenue sans toi, je n'aurais jamais eu la force de partir toute seule. Mais si même nos parents ne nous aiment pas, est-ce qu'on mérite vraiment d'être aimés par les autres?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiri

avatar

Profil MBTI : ENTJ
Masculin
Couleur : =darkblue
Messages : 198
Emploi/loisirs : Garde du corps de Meiko ; je tue tout ceux qui l'approche +.+...
Humeur : Fracassante
Commentaires : Crevez tous.

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Lun 22 Aoû - 4:39

- Bien sur qu'on le mérite Meiko. Je pense pas à nos parents ... C'est eux qui ne mérite pas d'être aimer. Tu es un être humain à part entière tout comme moi. Je ne vois pas pourquoi nous ne devrions pas être aimer... Ne les écoute pas, ce sont des raclures. D'ailleurs celui qui ne t'aime pas ne mérite pas de VIVRE...
Oula je commence à m’énerver. ET LES GARÇONS QUI T'AIME DOIVENT PÉRIR...
- tu tien vraiment beaucoup à moi grand frère...
Je lui fit un grand sourire rassurant.
- OUI ET, au fait... QUI ETAIT CE MEC (alias IIQEM ) QUI TE SUIVAIT L'AUTRE JOUR ??
- haha du calme grand frère
Ah ... Elle vient enfin de sourire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko

avatar

Profil MBTI : ISTJ
Couleur : violet
Messages : 102
Emploi/loisirs : Présidente du comité de torture. euh discipline*

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Lun 22 Aoû - 4:57

- Il n'y a personne qui me suivait l'autre jour.
- Mais SIIIIII! Je l'ai vu, c'était un dangereux psychopathe prêt à s'abattre sur toi à la moindre occasion!
- Je crois que tu regardes trop de films Eiri, ou alors ton boulot te monte à la tête, tu devrais prendre un congé.
- Tu doutes de mon flair infaillible? J'ai un don pour repérer les détraqués mentaux, et celui-là est tout particulièrement dangereux!
- Non mais au pire ne t'en fais pas, au pire je sais me défendre.
- Mais c'est un GARCON Meiko!
- Euh oui et?
- Et toi tu es fille! Tu es désavantagée! Et je suis ton grand frère, je dois te protéger! Surtout de ce sale IIQEM!
- Tu te méfies de tous les garçons qui m'approchent, même les gamins de trois ans.
- Ce sont les plus machiavéliques et vicieux!
- Hmm Eiri, tu es bien trop sur les nerfs, je pense que tu devrais te trouver une copine, ça te ferait du bien et tu te rendrais compte que tout le monde n'est pas forcément un dangereux psychopathe assoiffé de sang.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiri

avatar

Profil MBTI : ENTJ
Masculin
Couleur : =darkblue
Messages : 198
Emploi/loisirs : Garde du corps de Meiko ; je tue tout ceux qui l'approche +.+...
Humeur : Fracassante
Commentaires : Crevez tous.

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Mar 23 Aoû - 2:28

- SI, quand un mec te suit, qu'il a des photos de toi, qu'il va voir un psy, qu'il BOIT et qu'il sait pas si il a 18 ou 17 ans, C'EST UN PSYCHOPAATHE. RIEN QUE LE FAIT QU'IL AI DES PHOTOS DE TOI EST UN PÉCHÉ. D'ailleurs je le revoit je le tue...et c'est à prendre au premier sens du terme.
Elle souffla et me fit un massage du dos.
- détend toi un peu... Tu es trop stressé.
- NON JE ME SENS TRÈS BIEN...
Soudain j’entendis frapper à la porte...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuichi

avatar

Couleur : olive
Messages : 132

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Mar 23 Aoû - 3:37

J'avais encore du mal à croire que je me trouvais devant la porte de la maison de Meiko. Dire qu'un peu plus tôt j'avais refusé si fermement d'y aller. Enfin là les circonstances étaient différentes, il s'était passé si peu de choses en si peu de temps, j'avais envie de penser à autre chose. Et de revoir Meiko une dernière fois si Loveless, ou l'ange, ou le vampire - ou pourquoi pas un zombie tant qu'on y était, on n'était plus à ça près - venait me tuer.
Quoique, peut-être que je ne survivrai pas jusque là, j'étais en train de sécher les cours pour aller rendre visite à la présidente du comité de discipline après tout. Mais puisque j'étais là, autant vérifier qu'elle était bien chez elle. J'inspirai profondément et toquai à la porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiri

avatar

Profil MBTI : ENTJ
Masculin
Couleur : =darkblue
Messages : 198
Emploi/loisirs : Garde du corps de Meiko ; je tue tout ceux qui l'approche +.+...
Humeur : Fracassante
Commentaires : Crevez tous.

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Mar 23 Aoû - 16:51

- Grrr... ne bouge pas je vais voir qui est le con qui ose frapper à notre porte.
Je m'avança jusqu'à la porte, les mains dans les poches, énervé et je jeta un oeil dans la lunette.
J'aperçu une silhouette que je connaissais MIEUX que quiconque... CELLE DE L'IIQEM. JE VAIS LUI CASS... Non. Je ne devrais pas fatigué Meiko, elle a besoin de se reposer. Et je ne dois pas abîmer notre maison.
- Qui c'est Eiri ? demanda Meiko dans sa chambre.
Je me rendis dans la chambre de Meiko.
- C'est... L'IIQEM.
- Oh je vois... Laisse le entrer. ça me fera du bien un peu de visite, ça me changera les idées.
- TU ES SURE ....?
- oui...^^
Je retourna à la porte.
Je vais en profiter pour savoir si il est majeur ou non.
J'ouvris alors la porte, et à cet instant mon interlocuteur se mit à déglutir.
- O...oh... Bonjour.... Monsieur. E... Est ce que Meiko va bien?
Résiste, Eiri. Tu ne dois pas le tuer.
- Grrr... Je lâcha toute ma colère avec un coup de poing dans mon punching-ball.
Spoiler:
 
La maison s'était mise à trembler à cause de l'impact de mon coup.
- C'est bon, tu peux entrer....
- Heuuuu......... Me....erci.
- DIS TOI BIEN QUE SI TU ES ENCORE VIVANT C'EST POUR LE BIEN DE MEIKO...
- heu...merci ...^^'
Je le guida jusqu'à la chambre de Meiko.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loveless

avatar

Messages : 220

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Mar 23 Aoû - 17:03

J avai pister l odeur de ryuichi jusqua cette maison , il y avait egalement l odeur de meiko , parfait je vais finalment pouvoir le voir pleurer , avant de le tué d un coup de faux , dire que je vais devoir utiliser mon pouvoir de controle a distance de ma faux pour un simple humain , je me posa sur le toi face a la chambre de meiko , je la vis , ryuichi etai avec elle , parfait elle regardait dans ma direction , j entra dans sa memoire et vit les "sentiment" que j avai incrusté dans sa memoire , ma faux les devora et j augmenta toute la haine que l esprit de meiko pouvait ressentir et la redirigea vers ryuichi , cette haine ne durera que jusqua la fin de la journée , je quita l esprit de meiko , qui perdit pendant peu de temp connaissance , j en profita pour glisser cest quelque mot dans l esprit de ryuichi

-Tu as refusé , et bien je t efface la memoire et je reprend se que je t ai offert , c est a dire l amitié de meiko , j ai reprit toute l amitié pour toi que je lui avai incrusté en tete , et apres je t effacerai la memoire , en te tuant evidement

il fit une tete etoné , j en salivé d avance , je senti que l humain qui etai dans une autre piece avait des idée de meurtre et qu il prevoyait un plan sofistiqué pour tuer ryu , je vais lui donner une raison hahaha
j entri dans son esprit et glissa des image crée de toute piece de ryu embrassant meiko et lui faisant des avance .

Je vais rigolé je le sens , meme si ryu crevera dans pas longtemps par ma main , le savoir en danger suplementaire a part moi va etre tres hilarant

_________________


La torture est une occupation si douce et si amusante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuichi

avatar

Couleur : olive
Messages : 132

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Mar 23 Aoû - 20:18

Le voix de Loveless résonnait encore dans mes oreilles. Il avait sûrement interprété ma fuite comme un refus de son offre. Il n'avait pas eu tort d'ailleurs... Mais après avoir vu la véritable identité d'un démon, comment ne pas prendre peur? Loveless ne m'avait aidé que pour me forcer à rejoindre leurs rangs plus tard. Mais pourquoi moi? Et pourquoi me forcer ainsi la main? J'aurais du choisir de le laisser effacer ma mémoire, mais maintenant il ne me laissait même plus cette possibilité, il allait me tuer, a priori dès que je mettrais un pied dehors.
Je couvais Meiko du regard. Elle s'était évanouie, sûrement l'oeuvre de Loveless, mais elle se réveillerait bientôt, probablement sans savoir qui j'étais. Je repoussai délicatement une mèche de cheveux de son visage pour pouvoir l'observer plus à mon aise. L'idée de mourir sans qu'elle sache qui j'étais m'était insupportable.
Comme en réponse à ma pensée, elle ouvrit doucement les yeux. Je retirai rapidement ma main. Elle me regarda un moment d'un air impassible, puis elle fronça les sourcils.
- Comment oses-tu venir chez moi?!
- Hein?
Elle m'envoya un coup de poing en pleine poitrine qui me coupa le souffle un moment. Je pensais qu'elle ne se souviendrait plus de moi, pas qu'elle me haïrait.
- Dégage!
- Oui oui pardon je suis désolé.
J'ouvris la porte de sa chambre et eut une autre mauvaise surprise. Enfin celle là j'aurais pu m'y attendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiri

avatar

Profil MBTI : ENTJ
Masculin
Couleur : =darkblue
Messages : 198
Emploi/loisirs : Garde du corps de Meiko ; je tue tout ceux qui l'approche +.+...
Humeur : Fracassante
Commentaires : Crevez tous.

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Mar 23 Aoû - 20:45

... QUOIIIIIIiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ???!!!! IL... IL VENAIT D'EMBRASSER MEIKO ET IL CROIT QUE JE VAIS LE LAISSER FAIRE PEUT ÊTRE ? Il se trompe lourdement ...
- Je reviens, Meiïko.
- D'accord.
Je l'attendais à la sortie adossé à un arbre, les bras croisés. Lorsque je le vit arriver, je lui lança un regard noir.
- Ne t'en fais pas, je te laisse partir pour cette fois. Mais, ne crois pas que tu va t'en tirer si facilement. Si je ne te poursuis pas maintenant, c'est parce que je me dois de rester avec Meiko, je ne suis pas d'humeur à me battre en plus. Tu as de la chance, sale pervers.
Je m'approcha de lui dangereusement.
- je ne me contenterais que de ça pour cette fois...
Je lui donna un coup de poing au visage puis je tira un coup de feu à ses pieds
- allez, FILE !
Il partit en courant. Je soupira, puis je retourna aux cotés de Meiko.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loveless

avatar

Messages : 220

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Mar 23 Aoû - 21:19

ryuichi etai parti , je decolla et le suivit , je le ratrapai facilement , il tourna dans une petite rue , il pensait me semer , helas nan je vole moi , je peut le voir a mon aise, je lança ma faux qui se planta juste devan lui le faisant s arreter

Mon petit ryuichi on ne peut pas fuir aussi facilement a un demon

je descendit legerement histoire de regarder tranquillemnt le massacre de ma faux

je la fit se relever , elle lui faisait face , je vais devoir abreger , je serai biento a cour d energie et donc pus de controle de faux , et le finir a la main serai trop long et bruyant et avec un ange dans le coin d autant plus que d apres shiki il n etai pas seul je devai eviter de me faire remarque surtout si je ne peut plus utiliser mes pouvoir

Il est temp de mourir ryuichi , je suis desoler tout aurer pu etre si simple si tu t eter livré a l enfer

_________________


La torture est une occupation si douce et si amusante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuichi

avatar

Couleur : olive
Messages : 132

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Mar 23 Aoû - 22:23

Loveless m'avait aisément rattrapé, enfin ce n'était pas comme si je ne m'y attendais pas.
- Tu n'as pas respecté notre arrangement, tu m'avais promis 24 heures, il me reste encore du temps! Et tu ne m'avais jamais dit que tu me tuerais si je refusais, tu étais juste censé m'effacer la mémoire!
Il n'y avait quasiment aucune chance que mon discours ait un effet quelconque sur lui, mais ça ne coûtait rien d'essayer. Après tout s'il me laissait un peu de temps, peut-être que l'ange reviendrait avec des renforts pour le tuer.
Ou, option moins réjouissante, me torturer pour savoir où Loveless se terrait en croyant que je m'étais déjà allié à lui. Il était d'ailleurs de plus en plus tentant d'accepter sa proposition, mais je ne voulais pas devenir un être aussi monstrueux que lui ou son camarade vampire. De toute manière je doutais que les démons offrent des secondes chances.
Je tâtai ma poche, j'avais bien un couteau mais je ne voyais pas vraiment comment je pourrais me défendre avec ça contre une aussi grande faux. Et contre un démon qui plus est. Mais quitte à mourir autant le faire en combattant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loveless

avatar

Messages : 220

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Mar 23 Aoû - 22:34

-Et bien que crois tu que je vais faire , je n est que ce moyen la en stock, oui 24 h de reflexion , ta fuite a ete un refus a mes yeux

je fis avancer ma faux qui etait toujour seul , et la fit basculer , je tenai sur mes derniere limite elle le manqua de peu lui raclant le coté du bras

-Tu as une derniere chance d accepté , que dit tu , regarde toi je tes arraché legerement la peau du bras , de quoi te faire attraper une belle gangrene,

il ne repondait pas , c etai definitivement non alors , et bien qu il MEUR

je releva ma faux et la planta dans son epaule , merde pas asser profond , bon je vise la gorge , ma faux aller partir mais soudain tomba a terre

J ai donc attein mes limite , je le savai que j aurai du me reposer mais bon , je reviendrai soit en sur petit humain et tu ne me reconaitra pas cette fois si et je t etriperai

je descendit me posa ramassa ma faux , et donna pour le plaisir et surtout parceque je tai vexé un dernier coup de pied , meme mes force physique commençait a m abandonner , il fut de puissance humaine developpé , ba sa suffira pour le moment ,

je menvola et reparti cher mon maitre

[vers le palais de lucifer]

_________________


La torture est une occupation si douce et si amusante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuichi

avatar

Couleur : olive
Messages : 132

MessageSujet: Re: Meiko [3]   Mer 24 Aoû - 0:24

Je restais un moment statufié, je l'avais vraiment échappé belle. Je n'avais pas envisagé qu'il puisse être à court de jus, mais après tout tant mieux pour moi. Cela me laissait un répit, dont j'ignorais encore la durée, mais probablement suffisant pour me réfugier quelque part. J'aurais pu aller à l'hôpital me faire soigner, mais dans le fond la douleur était supportable en prenant sur moi, et je ne savais pas combien de temps on me retiendrait là-bas, mieux valait aller à un endroit où je serais en sécurité et où je pourrais rester autant que je voudrais. Je ne voyais qu'un seul lieu répondant à tout ces critères.

[vers l'église]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meiko [3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meiko [3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Monde Humain :: Aloss :: Quartiers résidentiels-
Sauter vers: