Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zelos [23]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelos

avatar

Profil MBTI : ISFJ (ISTJ)
Couleur : #996633
Messages : 193

MessageSujet: Zelos [23]   Lun 10 Nov - 21:38

- Où est-ce que tu nous emmènes ?
- En boîte de nuit. J’y allais beaucoup avant mais dernièrement je n’en ai pas eu l’occasion.
- Ce n’est pas étrange d’y aller juste tous les deux ?
- Tu as peur qu’Akagi croie que tu le trompes avec moi ?
- Non. Etant donné que je ne sors pas avec lui je ne peux pas le tromper donc le problème est réglé.

Je me demandais d’ailleurs s’il s’était aperçu de mon absence. Probablement pas. En tout cas s’il en avait parlé à Candy j’en aurais probablement entendu parler dès son arrivée.
- A quoi tu réfléchis encore ?
- Rien. Je me disais juste que j’avais bien fait de m’être déguisé. Personne ne m’a encore appelé Zelos, et je ne paierai pas l’entrée. Je pourrai même me faire payer quelques verres avec de la chance.
- Mais en fait tu es un horrible profiteur !
- Non, juste un étudiant fauché.
- Ne trompe pas ton chéri.
- Pour la énième fois, je n’ai pas de chéri. Je crois que je vais coucher avec la première personne venue juste sous tes yeux pour te le prouver si tu persistes à me rabâcher les oreilles avec ça.
- Tu oserais vraiment ?
- Je te conseille de ne pas prendre le risque. Je trouve le videur plutôt mignon.
- Arrête de le regarder !
- Je plaisante. Mais tu m’as compris.
- Oui, je ne dirai plus rien.

Après quelques minutes de queue nous finîmes par rentrer. L’endroit n’était pas encore très rempli, mais il était relativement tôt après tout.
- On va prendre un verre ?
Candy ne me regarda pas, se contentant de fixer quelque chose au loin.
- Qu’est-ce que tu regardes ?
N’obtenant toujours pas de réponse je posai ma main sur son épaule. Elle sursauta légèrement avant de se retourner vers moi.
- Ça va ?
- Oui, désolée je ne t’entendais pas à cause de la musique.
- Tu veux aller boire ?

- Je vais aller aux toilettes d’abord, vas-y je te rejoindrai.
Je la laissai s’éloigner sans un mot. Son comportement me laissait perplexe mais je n’allais tout de même pas la suivre dans les toilettes des filles pour tirer cela au clair. Il me suffisait d’attendre son retour.
Je me dirigeai donc vers le bar et commandai deux verres.
- Tu attends quelqu’un ?
Je levai les yeux et découvris un grand homme aux cheveux blonds cendrés et aux yeux vert olive. Bien que ce ne fût pas vraiment mon genre habituellement, il était plutôt séduisant.
- Oui.
- Je suis prêt à prendre le risque de me battre avec lui si tu me laisses une chance de te séduire jusqu’à son retour. Je ne demande pas une seconde de plus.
Je ris de bon cœur à ses mots. Il ne manquait visiblement pas de cran, ni de confiance en lui. Pouvait-il être aussi sûr de lui qu’Akagi ? Probablement pas.
- A priori vous avez seulement deux ou trois minutes. Je vous conseille de faire vite.
- Je ne te décevrai pas. Puis-je me permettre de t’offrir une coupe de champagne ?
- Permettez-vous donc.

Le simple verre se transforma bientôt en deux, puis en trois. Candy n’était toujours pas revenue. Je commençais à m’inquiéter sérieusement pour elle. Qu’est-ce qui pouvait bien lui prendre aussi longtemps ?
- A quoi pense ma belle ?
- J’attends toujours mon amie. Je pense que je ferais mieux d’aller la chercher.
- Alors comme ça c’est une fille ?
- Je n’avais pas dit le contraire.
- Mais tu savais que je pensais le contraire n’est-ce pas ?
- Disons que je m’en doutais, mais c’était bien plus drôle de vous voir lancer des petits regards inquiets à droite et à gauche en attendant le retour d’un potentiel "concurrent ".
- Je n’ai absolument pas fait ça !
- Je reste persuadé que vous en mouriez d’envie et que vous avez dû vous retenir.
- Non, je n’avais d’yeux que pour toi voyons.
- C’est gentil, mais je dois y aller maintenant.
- Tu vas revenir ?
- Peut-être.
- Je t’attendrai dans ce cas.

J’attrapai les deux verres que j’avais pris au début et me dirigeai vers les toilettes pour femmes. C’était légèrement perturbant mais personne n’avait l’air de faire attention à moi. Après tout, j’étais maquillée et en robe, il aurait été bien plus étrange que j’aille dans celles réservées aux hommes.
Malheureusement, elle n’avait pas l’air d’être là. J’eus beau inspecter les alentours également, impossible de la retrouver. Il fallait dire qu’il y avait désormais énormément de monde. Je pris mon portable pour tenter de l’appeler, mais je ne parvenais pas à capter le réseau. Je sortis donc dans le coin fumeur. Malheureusement je tombai directement sur sa messagerie. Elle devait donc probablement encore se trouver à l’intérieur.
- Besoin d’aide ma jolie ?
- Non merci.
- Tu ne voudrais pas fumer un petit moment avec moi ?
- Non.
- Alleeeez.

Il m’attrapa par le bras et je me retins à grand peine de lui coller une gifle. Il valait mieux éviter un scandale, le videur nous sortirait nous les deux si nous nous battions et je n’aurais plus l’occasion de retrouver Candy.
- Laissez-moi tranquille.
Je réussis péniblement à me dégager de son emprise, mais il profita du fait que je me retourne pour poser sa main sur ma cuisse. Finalement être une fille n’avait pas que des avantages.
- Je pense qu’il vaudrait mieux que tu laisses ma copine tranquille si tu veux éviter des ennuis.
Avant que j’aie le temps de réagir, le blond de tout à l’heure m’attrapa et me serra contre lui, ce qui me fit renverser les deux verres que je tenais. Cela suffit apparemment à calmer l’autre homme, qui déclara forfait en partant un peu plus loin.
- Ce n’était pas la peine d’aller si loin.
- Ah bon ? Dans ce cas je peux "rompre" et rappeler ton prétendant.
- Non merci, ça ira très bien comme ça.
- Alors un petit merci dans ce cas ? Je me suis tout de même fait inonder de vodka pour te sauver.
- Merci.
- Un petit bisou ?
- Attention, si vous en faites trop un autre prince charmant viendra peut-être à ma rescousse.
- C’est vrai, je vais faire plus attention désormais. Tu n’as toujours pas retrouvé ton amie je suppose ?
- Non… Je ne sais pas quoi faire…

- Je te conseille de venir avec moi. Cela ne sert à rien de te déplacer tout le temps alors qu’elle est probablement en train de faire la même chose. Accompagne-moi au carré VIP, tu seras bien placée pour voir tout le monde.
Je ne savais pas si c’était une bonne idée ou s’il s’agissait simplement d’une idée pour me draguer mais je ne savais pas vraiment quoi faire d’autre pour le moment. Il avait au moins raison sur le point que tourner en rond ne m’apporterait probablement pas grand-chose.
- D’accord, je vous suis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candy

avatar

Profil MBTI : ISFJ
Couleur : #ff6699
Messages : 20

MessageSujet: Re: Zelos [23]   Lun 10 Nov - 22:17

A peine étions-nous rentrés que j’eus la très désagréable surprise d’apercevoir mon ex avec une autre fille accrochée à son bras. Alors c’était donc pour ça que je n’avais plus eu de nouvelles ? Il m’avait juste remplacée sans me prévenir ? Je n’arrivais pas à me détacher mes yeux de ce triste spectacle.
Malheureusement, Zephyr sembla remarquer mon désarroi. Je ne voulais pas l’inquiéter et risquer de gâcher la soirée alors qu’elle n’avait même pas commencé, alors je prétextai une envie pressante pour me rendre aux toilettes. Une fois cachée de son regard je m’effondrai en larmes.
Pourquoi maintenant ? Je l’avais oublié. J’avais enfin trouvé la force de sortir m’amuser et de profiter de la vie comme n’importe quelle jeune fille de mon âge. Je ne pensais plus à lui. Le voir avec une autre n’aurait rien dû me faire, je savais très bien qu’il m’avait quittée. Alors que ce soit pour rester seul ou pour sortir avec une autre, cela n’aurait pas dû avoir d’importance. Pourtant, je n’arrivais pas à encaisser le choc.
Nous venions souvent ici tous les deux auparavant, mais c’était moi qui lui avais fait découvrir cet endroit, je ne pensais pas qu’il aurait le cran de revenir ici. Et encore moins accompagné d’une autre.
Je passai mes mains dans l’eau froide et essuyai les traces du mascara qui avait coulé à cause de mes larmes. Je pris ensuite plusieurs longues inspirations. Il ne devait pas gâcher cette soirée. Il ne le méritait pas. Il n’avait pas eu le courage de me quitter en bonne et due forme, il n’avait pas de raison de mieux traiter cette fille-là. Au final elle était plus à plaindre que moi.
Je me décidai enfin à sortir des toilettes. Je voulus rejoindre Zehyr au bar mais je remarquai que mon ex et sa nouvelle copine s’étaient assis juste à côté. Comme par hasard. Je jouais vraiment de malchance aujourd’hui.
J’essayai de faire quelques signes de loin à Zephyr, mais il ne me vit pas. Je décidai d’aller plus loin et de revenir quand mon ex serait enfin parti. Cela prit bien plus longtemps que prévu, il n’avait visiblement pas l’intention de se décoller du bar. Quand il finit enfin par partir j’avais perdu Zephyr de vue. Comment le retrouver dans toute la boîte ? Surtout que je risquais en plus de tomber nez à nez avec celui que je voulais à tout prix éviter.
Je m’assis donc sur l’un des canapés bordant la salle en priant pour qu’il passe devant moi. Ce ne fut pas le cas. Je mis un temps interminable avant de me décider à aller le chercher moi-même. Je n’avais pas envie de rester ici, mais je ne pouvais pas partir sans lui. Je finis heureusement par l’apercevoir de loin, et j’allai le rejoindre. J’eus la surprise de découvrir qu’il était assis sur les genoux d’un autre homme.
- Qui êtes-vous ?
- Désolé mais je ne peux pas me permettre de répondre à tes avances, de peur d’offenser ma charmante demoiselle.
- Cette charmante demoiselle n’est pas à vous. Rendez-la moi.

- Candy ?
Zephyr avait l’air d’être totalement ailleurs. Il ne devait probablement pas réaliser la situation dans laquelle il était.
- Vous n’avez pas honte de profiter d’une jeune fille qui a visiblement trop bu ?
- Arrête, il n’a rien fait de mal.
- On rentre. Maintenant.

Il se leva péniblement en s’appuyant sur le torse de l’autre homme, ce qui m’arracha une grimace de dégoût.
- Je suppose que c’est ton amie ?
- Oui. Candy, j’ai eu tellement peur pour toi.
Il me tomba dans les bras et je faillis tomber à la renverse.
- Tu n’avais pas l’air très inquiète.
- Tu m’as manquée…
- On ne dirait pas non plus.

- Candyyyy…. Ne sois pas méchante avec moi.
Il se mot alors à pleurer sur mon épaule. Il ne manquait plus que ça. Comment avait-il fini dans cet état ? Je n’aurais jamais dû le laisser seul.
- Vous voulez que je vous raccompagne toutes les deux ? Ma voiture est dans la rue.
Je le jaugeai un instant du regard. Je me méfiais généralement de tous les hommes rencontrés en boîte de nuit, je n’avais pas de raison de faire une exception aujourd’hui, surtout que mon choix n’affecterait pas que moi. Il avait peut-être drogué Zephyr et comptait le violer dans sa voiture.
- Non merci. On nous dépose déjà.
Je tournai alors les talons sans attendre sa réponse.

[vers le quartier résidentiel]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zelos [23]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Monde Humain :: Miami :: Centre-Ville-
Sauter vers: