Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Narcisse [7]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narcisse

avatar

Profil MBTI : INTJ
Couleur : #336699
Messages : 37

MessageSujet: Narcisse [7]   Mar 27 Jan - 17:01

Je lui avais fait passer tous les tests qui avaient pu me traverser l’esprit. Enfin, ceux qui n’avaient aucun risque de le tuer, j’avais retenu la leçon. Les divers résultats me laissaient extrêmement perplexe. Il ne présentait aucune des aptitudes curatives du véritable Zelos, et pourtant, son ADN était identique. S’il s’agissait de son frère jumeau il me l’aurait probablement signalé lors de notre première rencontre, et quand bien même il aurait souhaité garder cela pour lui, il aurait dû avoir exactement les mêmes capacités. A moins que Zelos n’ait subi des expériences pour en arriver là. Ou bien que ce sosie n’était qu’un vulgaire clone raté. Après réflexion, l’un n’empêchait pas l’autre.
Zelos n’était peut-être pas né avec ces capacités relevant du miracle. Si tel était le cas, il fallait absolument que je trouve la ou les personnes qui avaient rendu cela possible. Cependant, s’il n’avait jamais servi de cobaye à une quelconque expérience de la sorte, je me rendais désormais compte qu’il était possible que je n’aie pas été le premier à le découvrir. Quelqu’un d’autre avait pu prendre conscience de ses facultés régénératrices et le cloner afin de mener une étude adéquate. Il était vrai qu’une fausse manipulation était vite arrivée et pouvait mener à sa mort. Il aurait en effet été très pratique d’avoir un élevage de lui afin de pouvoir mener à bien des études plus risquées. Des tests de mutagénèse auraient pu représenter une grande avancée pour l’humanité dans le traitement des tumeurs et des cancers.
Cette théorie, comme toutes les autres que j’avais pu formuler jusqu’à présent, présentait le défaut d’être hautement… théorique justement, en plus d’être grandement tirée par les cheveux bien sûr. Il était assez évident que j’étais dans une impasse dont je ne pourrais probablement pas me tirer tout seul. Je n’avais plus qu’à attendre son réveil pour obtenir des renseignements supplémentaires.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelos

avatar

Profil MBTI : ISFJ (ISTJ)
Couleur : #996633
Messages : 189

MessageSujet: Re: Narcisse [7]   Mer 28 Jan - 13:20

Je me réveillai en sursaut, puis sentis rapidement une main se poser sur mon torse.
- Ne vous en faites pas, tout va bien. Vous ne devez pas bouger, sinon les perfusions risquent de se décrocher.
Je battis des paupières à plusieurs reprises afin de mieux prendre conscience de la situation, mais sans grand succès.
- Où suis-je ?
- A l’hôpital. Je vais appeler le médecin pour qu’il vous examine.
Je sentis un frisson me parcourir l’échine. Comment avais-je pu oublier ce qui s’était passé ? Je ne m’étais pas attendu à m’en sortir. Je n’eus pas le temps de m’attarder sur cela car le médecin ne tarda pas à faire son apparition. J’eus la surprise de reconnaître celui qui m’avait donné sa carte au beau milieu de la nuit.
- Bonjour, comment vous sentez-vous ?
- J’ai connu des jours meilleurs, mais étant donné la situation, je dirais que cela ne va pas trop mal.
- Ravi de l’apprendre. Vous n’allez pas tarder à pouvoir rentrer chez vous a priori, mais j’aimerais vous poser quelques questions d’abord.
- Je vous écoute.
- Comment vous appelez-vous ?
- Zephyr.
- Avez-vous un lien avec Zelos ?

Je ne parvins pas à réprimer un soupir de lassitude.
- Non. Je ne le connais pas, je ne l’ai jamais vu de ma vie, et surtout, je ne suis pas lui.
- Ça je le sais, les examens l’ont confirmé.
- Comment ça ? Vous avez fait des tests ADN ?
- J’en ai fait effectivement, initialement afin de retrouver celui de votre agresseur à la demande de la police, mais les résultats n’ont pas été concluants. Enfin si, ils l’ont été dans un sens puisqu’ils étaient positifs, mais je veux dire qu’ils ne sont pas en adéquation avec l’autre batterie de tests que j’ai effectués.
- Je dois vous avouer que je n’ai pas compris pas grand-chose à ce que vous venez dire.

- Et bien, pour faire simple, vous avez bel et bien le même ADN que lui, mais vous êtes beaucoup trop… quelconque pour l’être réellement.
Je ne voyais pas tellement où il voulait en venir, mais j’étais perturbé par quelque chose de bien plus étrange que son discours. Pourquoi avais-je donc le même ADN que Zelos ? Ce n’était pas normal, et pourtant, cela ne pouvait pas être une simple coïncidence non plus. Enfin, il devait sûrement y avoir une explication rationnelle à tout cela.
- Avez-vous une explication ? Êtes-vous sûr de vos résultats ?
- A vrai dire, j’allais vous poser la même question, car oui, je suis sûr et certain de mes résultats, il n’y a aucun doute possible.
- Je ne pense pas pouvoir vous éclairer, vous le connaissiez mieux que moi. A vrai dire il semblerait que le monde entier sauf moi l’ait connu. Vous pourriez peut-être m’éclairer à son sujet d’ailleurs.
- Je dois malheureusement aller m’occuper de mes autres patients.
- S’il vous plaît. Cela ne prendra qu’une minute.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcisse

avatar

Profil MBTI : INTJ
Couleur : #336699
Messages : 37

MessageSujet: Re: Narcisse [7]   Mer 28 Jan - 14:13

Je n’avais pas envie de perdre du temps avec ce clone raté mais j’allais peut-être avoir besoin de lui à l’avenir pour résoudre le mystère de Zelos, il était donc plus sage de mettre en commun nos connaissances dès à présent afin de ne pas me fermer les portes d’une éventuelle future collaboration. En plus, n’ayant pas réussi à sauver le père d’Artémis, je me sentais légèrement responsable du sort de son sosie.
- Faites vite dans ce cas.
- Merci. Je voulais d’abord savoir s’il était un habitué des lieux ? L’un de vos collègues le connaissait aussi.
- Pas vraiment non, il n’est venu que deux fois. Du moins je ne l’ai vu que deux fois. La première pour un dépistage avec mon "collègue" et la deuxième fois après sa tentative de suicide.

Il ne semblait pas perturbé par cette information, il devait déjà être au courant. En savait-il plus qu’il ne voulait le laisser paraître ? Dans ce cas il me faisait perdre mon temps.
- Êtes-vous sûr qu’il s’agissait bien d’un suicide ?
- Avez-vous des raisons de penser le contraire ?
Cette fois il sembla déstabilisé par ma question. Cela semblait devenir plus intéressant.
- Et bien je ne sais pas vraiment.
Fausse alerte…
- Il est possible qu’il en ait été autrement à vrai dire. Mais aucune enquête n’a été menée il me semble, et son entourage semblait persuadé qu’il s’agissait bel et bien d’un suicide. Avec du recul je pense que tout porte à le croire.
- Pourquoi donc ?
- Et bien il suffisait de regarder ses relations désastreuses et conflictuelles avec sa famille.
- Par famille vous entendez Akagi et leur fille je suppose ?
- En effet. Comment les connaissez-vous ?

- Et bien il s’agit plus ou moins d’une coïncidence mêlée à un quiproquo dans le cas d’Akagi. Quant à leur fille, je ne l’ai jamais rencontrée, il m’en a tout simplement parlé.
Une coïncidence vraiment ? Et si Akagi était mêlé à tout cela ? Il serait probablement judicieux de ma part de lui soutirer des informations, mais tout me portait à croire qu’il ne me dirait pas docilement ce que je voulais savoir.
- En tout cas, si vous pensez qu’il y a une possibilité qu’il ne se soit pas agi d’un suicide, pourquoi ne pas avoir creusé la question ?
- Je ne suis pas policier. De toute manière, il n’est pas mort de ses blessures.
- Que voulez-vous dire ? Tout le monde me soutient qu’il est mort.

- Je ne l’ai pas nié, mais il est mort après une deuxième tentative de suicide quelques jours plus tard. Réussie cette fois, cela va sans dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelos

avatar

Profil MBTI : ISFJ (ISTJ)
Couleur : #996633
Messages : 189

MessageSujet: Re: Narcisse [7]   Jeu 29 Jan - 14:52

Je fus secoué par cette révélation. Je n’aurais probablement pas dû être autant affecté car cela ne me concernait pas le moins du monde au final, mais le choc de mon agression et de ces récentes révélations devaient me rendre émotif. J’allais probablement mettre un peu de temps à m’en remettre. Enfin, peut-être qu’en temps normal j’aurais quand même été bouleversé. Son sort et le mien semblaient si intimement liés que j’avais des raisons de m’inquiéter.
Si quelque chose l’avait poussé à tellement aspirer à la mort qu’il s’y était repris à deux fois pour y parvenir, il avait effectivement dû se produire quelque chose de dramatique. Mais était-ce vraiment la faute d’Akagi ? Il semblait tellement tenir à lui que je ne parvenais pas à l’imaginer le blesser, même non intentionnellement. Qu’aurait-il pu faire pour le mener à ça ? Absolument rien ne me venait à l’esprit. Il était certes probablement très volage, mais de toute manière aucune personne jalouse saine d’esprit ne se serait engagée avec quelqu’un possédant un fanclub aussi important. Logiquement, Zelos ne devait pas être possessif et cela n’avait donc pas de rapport avec un "adultère". Du moins, a priori. Il était difficile de juger une personne que l’on ne connaissait absolument pas et de deviner ses sentiments.
Par contre, il était probable que se faire agresser régulièrement pouvait constituer pour n’importe quelle personne une raison suffisante pour remettre sa vie en question, et éventuellement vouloir en finir. Je ne pensais pas avoir d’ennemis dans ce pays où je venais juste d’arriver, je devais donc m’être retrouvé avec ceux de Zelos sur le dos. S’il subissait cela fréquemment, il n’était pas étonnant qu’il ait craqué. Et moi alors ? J’avais dit à Hishigi que je n’en arriverais jamais à cette extrémité, mais être harcelé et traqué pouvait sans aucun doute briser la volonté de n’importe qui à l’usure.
Qu’avait-il donc fait méritant cela d’ailleurs ? Je repensai à l’adolescent que j’avais croisé à l’église, qui m’avait dit que je l’avais privé de son père. Enfin, que Zelos l’avait privé de son père. Et s’il l’avait tué ? Auquel cas il avait été gentil de ne pas se jeter sur moi pour me tuer. Mais il avait aussi dit que nous partagions le même, alors peut-être m’avait-il épargné par amour fraternel. Et moi, qui avais le même ADN que Zelos, qui étais-je donc par rapport à eux deux ? Un frère jumeau abandonné à la naissance ? Et cela ferait de ce garçon mon petit frère ? Cette théorie aurait au moins le mérite de justifier l’absence d’intérêt de ma famille  à mon égard, mais elle n’expliquait pas les ennemis de Zelos. Elle n’était donc, pas très intéressante pour le moment. Quoiqu’elle justifiait également cette histoire de génétique. Mais cela n’était pas le plus urgent.
Et s’il s’était agi d’un agent secret du gouvernement ? Hishigi ne pourrait donc pas me parler de tout cela car ses activités seraient classées secret d’Etat. Pourtant il m’avait dit qu’il ne savait pas qu’il avait des ennemis. Enfin, il avait très bien pu me mentir. Akagi lui, m’avait prévenu que Zelos était mêlé à des histoires louches. Etait-il donc son complice ? Ou son collègue plutôt ? Mais pas en tant que professeurs, en tant qu’agents infiltrés. Cela expliquerait ses différents métiers à son si jeune âge. Il ne s’agirait que de couvertures. Cela avait dû créer de liens très forts entre eux et Akagi se sentirait coupable d’avoir fait défaut à son partenaire alors qu’il lui avait promis, tout comme à moi, de le protéger.
Ça, ou ils faisaient tous les deux partie d’une secte sataniste réalisant des expériences vaudous. Akagi lui aurait demandé de se tuer afin de le ressusciter en fantôme et avoir des relations sexuelles avec un esprit.
Je ne savais pas ce qui devait m’inquiéter le plus : le fait que de telles idées puissent germer dans mon esprit, ou que j’y accorde un semblant de crédibilité. Hishigi m’avait prévenu que je n’aimerais pas ce que j’allais découvrir mais il y avait des limites à ne pas franchir après tout. Akagi avait certes un problème compulsionnel, voire obsessif, avec l’au-delà, mais tout de même… Cette théorie était tout particulièrement étrange. Je devais être à des milliers de kilomètres de la vérité et me faire du souci pour rien.
J’aurais aimé que quelqu’un daigne enfin me mettre sur la bonne voie. Ou que quelqu’un m’avoue simplement qu’Hishigi était amoureux de Zelos, mais que ce dernier avait succombé aux avances d’Akagi, ce qui avait fait déprimer Hishigi et donc culpabiliser Zelos, qui n’avait pas pu supporter la situation plus longtemps. Ah et l’adolescent serait le fils d’Hishigi, dégoûté d’avoir été délaissé pour une simple histoire de cœur, et de devoir ensuite réparer seul les pots cassés. Affaire classée façon "Les feux de l’amour". Je devrais peut-être envisager d’être scénariste après mes études. J’aurais certainement un meilleur avenir dans cette carrière que dans celle de détective. Non pas que cela m’ait déjà effleuré l’esprit.
- Je déduis de votre silence que vous n’avez plus de questions ?
J’en avais presque oublié sa présence à force d’être plongé dans mes pensées.
- Non. Je crois avoir fait le tour de la question. Merci pour votre aide. Enfin, une dernière, quand est-ce que je vais pouvoir rentrer chez moi ?
- Dès à présent si vous le souhaitez.
- J’aimerais partir le plus vite possible en effet.
- Je vais demander à l’infirmière de vous aider.

Il partit et l’infirmière revint. Elle m’enleva les diverses perfusions qui étaient encore reliées. Je me demandais bien dans quel état j’avais été pour avoir besoin de tant d’appareils. Il était assez surprenant que je puisse sortir si tôt après cela, mais je n’allais pas me plaindre. Je préférais de loin être chez moi plutôt que dans cette atmosphère glaciale. Surtout qu’il fallait que je parle à Akagi.

[vers l’université]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Narcisse [7]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Narcisse [7]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Narcisse Evêque de Jérusalem et commentaire du jour "Jésus à table avec les pharisiens"
» Narcisse QUELLIEN
» Texte intégral du mythe de Narcisse
» Les Philo-Fables de Michel Piquemal
» Métamorphose et punition ??? HELP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Monde Humain :: Aloss :: Hôpital-
Sauter vers: