Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle arrivante

Aller en bas 
AuteurMessage
Eiri

avatar

Profil MBTI : ENTJ
Masculin
Couleur : =darkblue
Messages : 199
Emploi/loisirs : Garde du corps de Meiko ; je tue tout ceux qui l'approche +.+...
Humeur : Fracassante
Commentaires : Crevez tous.

MessageSujet: Une nouvelle arrivante   Dim 25 Déc - 19:07

J'avais été averti par le chef de département qu'une nouvelle recrue spécialisée dans les démantèlements de trafics en tout genres allait être transférée dans mon commissariat. Je n'avais pas eu mon mot à dire, mais avoir un nouvel élément dans mes sous fifres, si tant est qu'il est compétent, ne pouvait qu'être positif.
Aujourd'hui était la date d'arrivée d'Erika Riyet. J'attendais d'elle qu'elle fasse ses preuves en combat comme en capacité de réflexion et d'adaptation.
J'entendis toquer à ma porte.
- Entrez.
Une jeune femme d'une vingtaine d'année entra dans mon bureau, l'air sérieuse et concentrée. Elle semblait avoir une bonne carrure. Elle s'approcha et me fit une révérence, sans avoir l'air trop intimidée. C'était inhabituel pour les nouveaux de faire un tel geste en me rencontrant, et j'espérais que ce n'était pas une tentative futile pour se faire bien voir. Ce n'était pas comme si être poli et chercher à se faire apprécier allait apporter quoique ce soit à ce commissariat et à mes affaires...
- Bonjour. Je me présente, je suis la nouvelle recrue du commissariat, je m'appelle Erika Riyet. On a du vous prévenir de mon arrivée.
- En effet. Puisque tu es déjà là j'aimerais te faire passer des tests et te poser plusieurs questions.
Connaître les capacités et point fort de ses pions était important, en particulier dans les cas de trafics d'organes tels que celui auquel je faisais face... J'avais bien compris qu'il ne me serait pas possible de résoudre cette affaire seul, il me fallait d'autres éléments pour étudier d'autres fronts.
- Bien sûr.
- Je tiens également à te dire une chose. Je ne sais pas comment tu travaillais là-bas, mais ceux qui me sont arrivés de cet endroit sont repartis en miettes. J'espère que tu vaux mieux qu'eux et que tu es plus solide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika

avatar

Couleur : #cc3333
Messages : 5

MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivante   Mer 28 Déc - 15:51

Eiri Katsuki était aussi imposant qu’on me l’avait décrit. Rien d’étonnant à ce qu’il soit autant craint, aussi bien de la part des malfrats que de celle de ses propres collaborateurs. Il ne semblait de toute manière pas faire de distinction entre les deux.
Savoir autant de choses sur quelqu’un que l’on venait de rencontrer était étrange, surtout que lui, en dehors de mon nom, n’avait aucune idée de mon identité. Il avait bien eu mon CV a priori mais le fait que je laissais toujours les coupables réels en cavale n’y était bien évidemment pas mentionné. Mes statistiques étaient parfaites et j’avais de bonnes références. Cela avait suffi à me faire admettre dans ce commissariat, mais pas à gagner sa confiance d’emblée. Il me demandait déjà de faire mes preuves par le biais d’un test.
Il fallait probablement tout d’abord que je réponde à ses paroles. Il était asocial, mais pas forcément au point de ne pas se rendre compte de mon handicap dans les relations.
- Oui je vaux mieux qu’eux.
Il ne répondit pas. Avais-je fait bonne impression jusqu’à présent ? C’était difficile à dire. Il semblait contrarié.
Je lus attentivement la feuille qu’il m’avait donnée.
Pourquoi avez-vous décidé de devenir policier/policière ?
J’avais eu mon baccalauréat pour que mes parents cessent leurs jérémiades – ce qui n’avait évidemment pas marché – puis j’avais choisi la voie de la police pour pouvoir commettre des meurtres impunément. Ce n’était probablement pas la bonne réponse. Quelqu’un de « normal » aurait sûrement répondu « Pour protéger les gens » ou quelque chose dans ce style-là. Eiri n’était pas quelqu’un de normal.
Je veux punir tous ceux qui osent défier l’autorité de la loi.
Si vous deviez choisir de sauver une seule des présentes représentées sur ces photos, laquelle choisirez-vous et pourquoi ?

Je regardai attentivement les photos. Je reconnus l’une des personnes représentées, il s’agissait de Meiko, sa sœur. J’avais bien fait de me renseigner avant de venir.
Je sauverais la fille de la photo numéro 3, car elle semble être quelqu’un de bon et respectable.
Quelles sont les horaires qui vous conviendraient ?

Ces questions étaient très hétérogènes.
Je n'ai pas de préférence, il faut s'adapter aux horaires des malfrats.
De toute manière personne ne m'attendait chez moi et je pouvais me rendre n'importe quand à l'ODS.
Quel est le plus important pour vous ?
Protéger mon grand-frère et ma petite soeur.

J'allais maintenant devoir me souvenir que j'avais des frères et soeurs en vie, mais cela m'aiderait sûrement qu'il m'identifie à sa petite soeur ou bien à lui-même.
Qu'est-ce qui fait un bon policier ?
Une bonne question. Je ne savais pas quoi répondre. Répondre le respect de la hiérarchie ou des ordres n'était d'aucune utilité puisqu'il n'était pas mon supérieur. Le travail d'équipe non plus, car bien que je sois plus ou moins sa nouvelle coéquipière, il était évident qu'il ne comptait que sur lui. Je ne pouvais pas avoir bon à tous les coups.
L'honnêté.
Quelle ironie. Je n'étais certainement pas une bonne policière dans le sens normal du terme.
A qui faites-vous confiance ?
A personne bien évidemment, mais pour le bien de ma mission je devais lui faire confiance à lui, en apparence.
A mes collègues reconnus et réputés pour leur travail.
Il n'était pas connu qu'en bien mais cela ferait sans doute l'affaire.
Que pensez-vous pouvoir apporter dans cette nouvelle équipe ?
Ma grande connaissance des trafics criminels.

Une vraie réponse dans le sens où je connaissais particulièrement bien celui que nous devions démanteler. Cependant, je n'allais leur être d'aucune aide bien au contraire. Ils ne s'en apercevraient jamais.
A la fin du test, je me levai et lui tendis ma feuille. Il la pris d'un air agacé - son air habituel visiblement - et la parcourut rapidement du regard. J'espérais qu'il me ferait la visite des locaux avant de se plonger dans la "correction" de son test, mais je n'en laissai rien paraître et me contentai de le regarder en silence.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eiri

avatar

Profil MBTI : ENTJ
Masculin
Couleur : =darkblue
Messages : 199
Emploi/loisirs : Garde du corps de Meiko ; je tue tout ceux qui l'approche +.+...
Humeur : Fracassante
Commentaires : Crevez tous.

MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivante   Ven 15 Juin - 16:36

Je fis le tour de ses réponses assez rapidement, et il ne me fallut pas longtemps pour me rendre compte que ses réponses étaient très lisses, trop lisses et bien courtes. En faisant des réponses si courtes elle évitait de dire trop de choses à son désavantage, c'était logique. Cependant j'appréciais le fait qu'elle aille droit au but. Dans ce genre de cas ce test me sert surtout à définir la mentalité du candidat et à rejeter les idéalistes qui pensent que des criminels peuvent être pardonnés. Déjà, elle ne faisait pas partie de ceux-là et cherchait visiblement à se faire accepter rapidement en ne prenant pas trop de risques. Il restait à voir si elle était réfléchie et compétente.
- Dis moi, en quoi la loi est-elle si absolue que ça ?
- Que voulez-vous dire ?
- C'est ce que tu as écrit dans tes réponses. J'attends de toi une réponse construite et développée, pas comme ce que tu viens de m'écrire.
- Je m'en excuse si vous avez trouvé mes réponses peu développées, je ne voulais pas vous faire attendre trop longtemps en rédigeant tout ce que je pense.
- N'essaie pas de détourner mon attention, ça ne marche pas sur moi. Réponds à mes questions sans discuter.
- Et bien la loi est juste par essence, elle a été créée afin de garder le pays en ordre et c'est ce qui nous permet à tous de vivre dans une société où les gens ne s'en sortent pas s'ils commettent des crimes, grâce aux gens qui exercent notre profession. Il est donc important de faire en sorte que les gens respectent ces lois.
- Si, disons, ta petite soeur ou ton grand frère commettait des crimes, que ferais-tu ?
Elle eut l'air pensive une seconde.
- Ils subiraient une punition en conséquence, malgré mon attachement pour eux il n'y aurait pas de traitement de faveur s'ils vont à l'encontre de la loi.
- La loi est donc plus importante que tout selon toi. Soit. Face à un dangereux criminel qui tu le sais ne subira pas la peine de mort, que ferais-tu ?
Là aussi, je sentis une once d'hésitation.
- Cela dépendrait des ordres de mon supérieur.
- Tu ne prendrais donc pas les devants en vu de respecter la loi mais tu es prête à obéir à ton supérieur, c'est une bonne chose car cette décision me revient. C'est moi qui décide de la loi de cette ville. Je te le dis maintenant pour que tu ne fasses pas cette erreur : tu auras le devoir de les abattre et il ne peut en être autrement, en particulier dans le domaine où tu enquêteras.
- J'en prends note, monsieur.
- Es-tu prête à tuer des criminels, et parfois à causer des dégâts collatéraux si c'est pour les attraper et protéger la ville ?
- Bien sûr.
- Il n'y a même pas une minute tu étais très portée sur l'idée que la loi était juste, pourtant cette dernière ne nous autorise pas à tuer. Ne m'oblige pas à relever les incohérences dans ton propos et sois précise, je ne veux pas perdre mon temps avec quelqu'un qui ne fera que me ralentir. Être malhonnête sur ce que tu es capable de faire ou non ne fera que te porter préjudice ici, car tu n'en resortiras pas qu'avec un simple renvoi dans ta précédente division.
- Je m'en excuse. Je pense évidemment que la loi est juste, mais je pense également que la peine de mort pourrait être rétablie, en particulier dans le cas de criminels contre lesquels je me bats. Je prends également fierté à obéir à un chef réputé, en qui je peux croire pour son sens de la justice.
- Bien. Encore une fois j'espère que tu es honnête avec moi, car je ne tolérerais pas que tu ralentisses mon enquête et à ma façon de le faire.
- Je le suis, et je vous le prouverai.
- Ne te méprends pas je suis loin d'être convaincu, je vais te faire passer des tests sur le terrain pour vérifier tes capacités.
Je me levai et lui fis signe de me suivre dans le bâtiment.
- Quels seront ses tests, si je peux me permettre ? Vos collègues m'en ont déjà fait passer avant de venir vous voir.
- Je sais, je ne leur fais pas confiance sur ça.
- Et après les avoir réussis, je pourrai venir sur le terrain avec vous ?
Je levai un sourcil interrogateur. C'était rare qu'on se montre si sûr de soi face à moi et mes tests, cela dit je ne devrais pas être surpris, elle semble être un élément relativement bon.
- J'en jugerai moi-même selon tes résultats.
Je la conduis dans une salle d’entraînements avec des cibles en mouvements à toucher avec diverses armes, et autres terrains encombrés à parcourir en une certaine limite de temps.
- C'est tout ce que je vais devoir faire ?
- Non, tu devras aussi te battre contre moi.
- Je vois.
Je m'assis dans ma chaise habituelle et observai sa façon de faire. Elle réussit en effet les différents exercices de tirs et d'endurance, jusque là je n'avais étonnamment rien à redire. C'était inhabituel et je décidai de ne rien en montrer, il serait dommage qu'elle se repose sur ses lauriers.
Elle revint vers moi, visiblement peu essoufflée pour les efforts qu'elle venait de faire.
- Alors, est-ce que ça vo...
Je lui attrapai alors le bras et la renversai à terre. Elle réagi rapidement et tenta de me faire tomber à mon tour avec ses jambes, sans y parvenir. Je tentai ensuite de l'étrangler, et c'est là qu'elle pu me saisir le cou avec ses jambes, et me renverser à mon tour. Je me relevai vite, et je constatai avec surprise qu'elle avait prévu ce que j'allais faire : elle esquiva mon coup de poing vers son ventre, et elle m'en donna un en retour.
J'étais impressionné d'une bonne manière.
Je la plaquai ensuite au sol une nouvelle fois, mais avec mon pistolet pointé sur elle. Elle arrêta de bouger.
- Ai-je réussi ce test là, aussi ?
- Je n'ai pas dit que tu avais réussi les précédents.
Je levai mon pistolet.
- Je suppose que vous ne m'auriez pas attaquée par surprise si j'avais pitoyablement raté les précédents, c'était pour voir jusqu'où mes capacités allaient, non ?
- Ne fais pas la maline. Je voulais voir tes réactions en combat réel, et j'ai constaté que tu n'étais pas prête en toutes circonstances.
- Je ferais plus attention la prochaine fois.
- Ce n'est pas à moi que tu dois faire attention -du moins pas tant que tu m'obéis au doigt et à l'oeil-, mais aux criminels qui vont te poursuivre.
- Est-ce la seule appréciation que vous avez à me donner ? Est-ce que ça veut dire que je suis acceptée dans votre équipe ?
- Tu l'es pour le moment, mais il va falloir améliorer tes réflexes. Tu commences dés demain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle arrivante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle arrivante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle arrivante!!!
» nouvelle arrivante
» nouvelle arrivante
» Nouvelle arrivante Linaewen
» Nouvelle arrivante, premier message.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Monde Humain :: Aloss :: Commissariat-
Sauter vers: