Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nolan [2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nolan

avatar

Couleur : #669999
Messages : 15

MessageSujet: Nolan [2]   Mer 28 Déc - 13:22

Je trébuchai lors de ma course en me prenant le pied dans une racine, et me retrouvai subitement allongé sur le sol. Le contact du sol froid et humide me sonna encore davantage. Je peinai à me relever. La fine pluie qui tombait depuis des heures avait tout rendu glissant, et j’étais très affaibli.
Je m’adossai contre un arbre et tendait l’oreille. Le son des battements de mon cœur me semblait tellement fort que je l’entendais résonner, camouflant tout le reste. Avais-je réussi à le semer ? Cela me semblait peu probable. Peut-être avais-je réussi à me rapprocher suffisamment des habitations humaines pour qu’il abandonne ? Le risque de se faire voir par des humains était très élevé. Toutefois, il n’avait pas essayé d’être discret. Le massacre d’une bonne partie des arbres de la forêt environnante n’allait pas passer inaperçu bien longtemps, même s’il s’agissait d’une zone relativement peu fréquentée.
Je me crispai en attendant un bruit à seulement quelques mètres de moi. Je ne pouvais pas relâcher ma vigilance. La logique ne semblait pas s’appliquer dans ce cas. Il n’y avait pas de raison qu’un ange – et à plus forte raison un archange – vienne s’en prendre à moi, et pourtant… Un sourire me vint à la pensée que le Luciférisme avait peut-être pris assez d’importance pour que Léviathan s’en inquiète. Ou bien au moins pour qu’un ange veuille prendre des mesures.
Dès que mon flux de pensées s’interrompait, la douleur me submergeait à nouveau. Poser ma main sur le trou béant juste en dessous de ma cage thoracique n’avait certainement qu’un effet psychologique, le sang continuant inexorablement de s’en écouler. J’avais besoin de soins, et rapidement, mais était-il raisonnable de me déplacer ou de tenter de passer un appel ? Je ne devais me faire repérer ni par mon assaillant, ni par mes fidèles. Je passais mon temps à leur dire qu’ils ne risquaient absolument rien. Ils ne pouvaient pas me voir dans cet état. Cela risquait d’en effrayer plus d’un. Il s’agissait de créatures fragiles. Elles devaient se sentir en sécurité. Pourvu qu'ils ne viennent pas à ma recherche...
Le temple était probablement tout près, il me semblait être déjà venu dans cette partie du bois. Il fallait que je retourne sur une route sans y passer. Malheureusement je n’avais pas fait suffisamment attention au trajet que j’avais emprunté, m’étant plutôt concentré sur l’esquive de la lance que l’archange maniait. Avec plus ou moins de succès. Enfin j’étais vivant. Pour le moment.
Il fallait que j’agisse rapidement, quoi que je fasse. Je sentais une lourde torpeur m’envahir progressivement. Il ne fallait pas que je m’endorme. Je sortis avec difficulté mon téléphone de ma poche. Pas de réseau. Evidemment.
Le goût amer du sang me monta subitement à la bouche et je réfrénai avec difficulté une quinte de toux. Tant pis pour la discrétion pensais-je en allumant le flash et en le dirigeant sur les environs pour mieux me repérer. Cette nouvelle lune était une plaie, les étoiles n’éclairaient rien. Je n’avais pas le choix si je voulais retrouver mon chemin. Il fallait que j’y arrive pour faire mon bilan à Lucifer. Je ne pouvais pas me permettre de mourir ici.
Lucifer n’aurait pas fini dans cet état à ma place. Il fallait que je devienne plus fort. Mon entraînement régulier allait-il finir par payer ? Probablement pas contre un archange. J’avais encore un long chemin à parcourir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcée

avatar

Profil MBTI : ISTP | Ti (Se) Ni Fe
Couleur : =#ffff00
Messages : 16

MessageSujet: Re: Nolan [2]   Jeu 29 Déc - 23:28

Aujourd'hui était loin d'avoir été une journée facile. Mes collègues, ayant du mal à me reconnaître et pensant que j'étais mon propre petit frère (qui n'existe pas soi dit en passant), j'ai du leur prouver que j'étais bien moi. J'ai du passer par quelques batteries de tests, puisqu'ils n'avaient visiblement que ça à faire, contrairement à moi qui avais des patients en attente. Je peux comprendre le besoin de s'assurer de mon identité, mais il y avait des moyens bien plus rapides que ça... Heureusement, Narcisse est intervenu pour me poser des questions auxquelles seul moi pourrait répondre, et a au passage confirmé que c'était bien mon apparence de quand j'avais 18 ans. Enfin quelqu'un de sensé. Mes "collègues" ont ensuite eu envie de m'examiner en tant que sujet pour découvrir ce qui m’était arrivé... C'est à ce moment-là que j'ai perdu mon sang froid et éclaté. Contrairement aux apparences, ça ne m'arrive pas souvent. Des bribes d'images de mes traumatismes passés et l'impression putride de n'être qu'un rat de laboratoire entre les mains de gens intéressés par mon corps m'étaient revenues et m'avaient rapidement envahi. A bien y réfléchir, ce "coiffeur" m'avait un peu donné cette impression quand il parlait de mes cheveux... j'aurais du écouter ma première impression.
Quoiqu'il en soit, je me suis emporté violemment. Pour couronner le tout, j'avais l'impression d'être considéré comme un adolescent en pleine crise par mes collègues... Surement à cause de mon apparence jeune et le fait qu'ils ne m'aient jamais vu dans cet état. Ils ont donc connecté ces deux faits comme étant liés, mais pas de la bonne façon... Je n'allais cependant pas leur expliquer ce qui m'était arrivé. J'ai décidé de ne plus y porter attention de la journée, et je me suis remis au travail sans perdre plus de temps.
Je venais de terminer mon service, et je marchais dans le froid de la nuit en passant par mon chemin habituel. Les bois semblaient étrangement sinistres... Surement une conséquence psychologique de la charge émotionnelle qui m'a traversé aujourd'hui. Il fallait que je me calme. Mes impressions se confirmèrent cependant, quand j’aperçus une forte lumière de portable, me laissant entrevoir un jeune homme blond ensanglanté. Il avait visiblement du mal à marcher, et était prit d'une quinte de toux. Nos regards se croisèrent, et je pris la parole.
- Vous feriez mieux de ne pas trop bouger. Vous allez bientôt être incapable de vous mouvoir si vous continuez, de toute manière.
- Ne vous inquiétez pas, je m'en sortirai.
En le voyant tenter de passer son chemin en cachant sa plaie, je vis qu'il était dans un état plus piteux que ce que j'imaginais.
- En tant que médecin, je pense que vous devriez vous arrêter. Du moins si vous tenez à la vie, ou à vos membres.
Il fit les yeux ronds.
- Vous êtes médecin ?
- Oui. Je sais, j'ai remarqué, je fais jeune.
- Excusez moi de douter, mais je ne peux pas vous croire si facilement. Je tiens à ma vie, comme vous dites, je ne peux donc pas... *cough* la confier à n'importe qui.
- Je ne travaille pas dans un hôpital pour gâcher des vies, précisons même si ça relève du bon sens.
Cela dit, c'est compréhensible qu'avec mon apparence il ait du mal à me croire...
Je m'apprêtai à sortir ma carte de médecin, mais il ignora totalement mes paroles.
- Si tu veux m'aider, tu pourrais m'aider à marcher jusqu'à une cabine téléphonique, ou utiliser ton portable s'il capte ici ? Il faudrait que j'appelle un médecin.
- ... Ça devient ridicule. Si cette journée ne pouvait pas l'être plus.
Je lui montrai ma carte.
- ... La personne semble plus âgée. Désolé de perdre patience, mais j'aimerais être soigné par un professionnel.
- Désolé de perdre patience, mais je suis chirurgien. Mais si tu préfères je peux te nommer tous les os et organes de ton corps que tu abîmeras en continuant ton chemin, ça m'irait aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan

avatar

Couleur : #669999
Messages : 15

MessageSujet: Re: Nolan [2]   Ven 30 Déc - 1:57

Qu’étais-je donc en train de faire ? Chaque seconde que je passais à parler à ce garçon me faisait perdre encore plus de sang. Mon stock n’était pas illimité.
- Je t’en prie jeune homme, si ça te divertis.
Je me remis en marche. Il ne daigna pas se pousser de mon chemin, je dus donc le contourner.
- Cheville.
- Je ne suis pas médecin mais cela ne me semble pas très logique.
A ce moment je me pris une nouvelle fois le pied dans une racine sortant de terre et tombai à terre. Je ressentis une vive douleur. J’avais eu moins de chance que quelques minutes plus tôt, je venais de me faire une belle entorse.
- Toujours sceptique ?
- Un peu moins.
Il s’agenouilla à côté de moi.
- C’est une blessure très grave, comment t’es-tu fait ça ?
- Si je te le disais tu ne me croirais pas. C’est une histoire presque plus abracadabrante que la tienne.
- Ce n’est pas le moment de me contrarier.

Je grimaçai tandis qu’il soulevait mon haut et nettoyai la plaie à l’aide d’une bouteille d’eau.
- Alors ?
- Considère juste que quelqu’un ne m’aimait pas beaucoup.
- Où se trouve cette personne maintenant ?
- Loin je pense. On ne court aucun risque.

Je n’y avais pas pensé mais maintenant que cet humain était avec moi, j’étais plus en sécurité. Qu’il soit médecin ou pas.
- Il faudra appeler la police.
- Je m’en chargerai, je tiens à le faire personnellement.
Il était hors de question que la police vienne mettre son nez dans mes affaires.
Il me lança un regard sceptique.
- Oui ?
- Rien.
Il déchira mon haut en plusieurs bandes dont il se servit pour me panser le ventre.
- J’ai freiné l’hémorragie, je ne peux pas faire beaucoup plus sans matériel adéquat. Cela devra faire l’affaire jusqu’à l’hôpital.
- Merci.
Lucifer aurait-il remercié un bienfaiteur ? J’avais peut-être parlé un peu trop vite. J’avais encore besoin de son aide de toute manière, mieux valait ne pas être désagréable. Surtout que, sait-on jamais, il pourrait devenir un fidèle à l’avenir. Pas pour le moment, les adolescents étaient bien trop instables – et insupportables.
J’éclairai son visage à l’aide de mon téléphone. Il serait probablement bientôt un jeune adulte.
- Le flash dans mes yeux n’est pas obligatoire. Tu comptes m’aveugler pour t’enfuir ? Tu n’iras pas bien loin.
- Pourquoi voudrais-je fuir ?
- Tu m’as l’air impliqué dans des activités peu recommandables.

Je ris nerveusement. Je n’aimais pas qu’on tente de lire en moi, je voulais que les gens se contentent de juger la face que je montrais au monde. La douleur et l’angoisse risquaient de faire tomber mon masque, il fallait que je me reprenne.
Je tentai de me relever sans grand succès. Il glissa son bras sous le mien et me souleva. Il était plus fort qu’il n’y paraissait.
- Ne pose pas ton pied par terre, l’entorse risque d’empirer.
Depuis que j’étais à nouveau debout la tête me tournait. Avancer relevait de l’exploit. J’étais déjà épuisé après quelques pas. J’étais frigorifié.
- Nous y sommes presque. Ne perds pas conscience.
- Oui…
- Continue de parler.

De quoi pouvais-je bien parler ? Lui vanter les mérites de Lucifer était peut-être un peu prématuré.
- Est-ce que tu crois en Dieu ?
- Non.
La conversion ne serait donc pas une chose aisée. La conversation non plus. Je n'avais pas l'habitude de parler d'autre chose.
- Pourquoi ?
- Parce que ce n’est pas rationnel scientifiquement.
Tout comme rajeunir. Il valait mieux ne pas remettre ce sujet sur la table. Il pourrait servir plus tard.
- Pourquoi as-tu décidé de devenir médecin ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcée

avatar

Profil MBTI : ISTP | Ti (Se) Ni Fe
Couleur : =#ffff00
Messages : 16

MessageSujet: Re: Nolan [2]   Ven 30 Déc - 20:00

Avais-je donc affaire à un croyant ? Amusant, il ne semblait pas correspondre au profil type et semblait relativement rationnel... Il faut croire que mes idées stéréotypées me rattrapent.
- Hé... Première fois qu'un blessé me pose la question.
Je n'avais pas spécialement envie de me lancer dans de longs discours sur mes raisons à un inconnu.
- Tu n'as pas du en soigner beaucoup vu ton jeune âge, non ?
Si je reste coincé dans cette apparence, je vais vraiment m'énerver. Il va falloir que je retourne voir ce charlatan, et vite.
- J'ai presque peur de poser la question, mais quel âge me donnes-tu ?
- Hm... 18-19 ans, pas plus. Disons 20 puisque tu sembles choqué.
Je soupirai.
- Qu'y a t'il ? Ne me dis pas que tu as moins.
- Ne parlons plus de mon âge, ça n'a pas d'importance.
- Je suis d'autant plus curieux de savoir ton âge.
- Ce n'est pas ce que j’appellerais une information capitale.
- Pas vraiment, mais c'est toujours intéressant à savoir.
- Eh bien j'ai 28 ans, quoique tu puisses en dire.
Il sembla affligé.
- C'est une plaisanterie, j'espère.
- Mon but n'est pas de faire rire, à moins que tu veuilles souffrir encore plus. Je n'ai pas de raison de mentir.
- Les jeunes adolescents ont souvent envie de paraître plus âgé, tu sais.
En effet, même si je ne l'admettais pas, c'était mon genre.
- Là n'est pas la question, je t'ai donné mon vrai âge. Quel âge as-tu, d'ailleurs ?
- J'ai 24 ans.
- Je t'en aurais donné moins.
- Eh bien merci, je suis touché.
- ... Il semblerait que ça soit un compliment pour certains.
Nous arrivâmes aux portes de l'hôpital.
- Nous y voici. J'espère que tu as fait bon voyage.
- Disons que ça aurait pu être bien pire qu'avec toi.
- Tu tiens plutôt bien le coup avec le trou que tu as dans le ventre... Je suis étonné, tu as l'habitude ?
Je poussai les portes.
- Je ramène un blessé ! Et ce serait bien de vous activer plus que ça, je ne compte pas le déplacer sur mon dos plus longtemps.

[Vers l'Hôpital]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nolan [2]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nolan [2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Âge de cristal ( 1976-1978 ) William F. Nolan et George Clayton Johnson
» MBTI The Dark Knight
» les gauchistes sont plus sensible ?
» prière pour nolan
» Pour la famille de Nolan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Monde Humain :: Jackville :: Temple-
Sauter vers: