Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nolan [4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nolan

avatar

Couleur : #669999
Messages : 16

MessageSujet: Nolan [4]   Sam 28 Jan - 18:19

- Grand Oracle, auriez-vous un moment à m’accorder ?
Je refermai le livre que j’étais en train de feuilleter distraitement.
- Oui Oracle, bien sûr.
J’en avais assez d’être sans cesse interrompu mais je ne pouvais pas me permettre de demander à ce qu’on me laisse tranquille.
- Je m’interroge au sujet de vos intentions.
Je me retins de hausser un sourcil.
- A quel sujet ?
- De votre séjour ici.
Je faisais bien des efforts pour tenter de comprendre les humains, mais je n’étais pas devin et je n’étais pas d’humeur à jouer aux devinettes ce soir-là.
- Où voulez-vous en venir Oracle ? Vous n’avez pas besoin de prendre autant de précautions pour me parler si quelque chose vous dérange.
- Et bien… Il est inhabituel que vous vous éternisiez dans ce temple. Non pas que cela me déplaise bien évidemment.
Il semblait mal à l’aise. Il cherchait ses mots. Je posai ma main sur son épaule.
- Vous vous inquiétez pour les autres temples ?
Il poussa un discret soupir de soulagement. probablement parce que je lui donnais une excuse valable.
- En effet. Sans votre supervision comment les autres Oracles auront-ils accès aux directions de Lucifer ? Ils doivent être perdus.
Je n’en croyais pas un mot. Il devait encore se sentir coupable et avoir peur que je – et Lucifer par la même occasion – lui en veuille.
- Ne vous en faites pas.  Je leur ai envoyé mes instructions. Pour en revenir à votre question, je pense rester encore un peu.
- Très bien Grand Oracle.
Il me fit une révérence avant de s’en aller.
Son intervention me refit penser au suicide qui avait eu lieu au sein du temps durant ma courte absence. Je savais bien que je ne pouvais pas disparaître sans prévenir, mais cela n’aurait jamais dû pouvoir se passer. Le temple n’était jamais censé être vide. Que faisait donc l’Oracle ? Je ne lui avais pas posé la question pour ne pas sembler rejeter la faute sur lui, mais il était évident qu’il ressentait de la culpabilité et de l’inquiétude. Personne n’aurait alors pu avoir le loisir d’enlever tout ce qui se trouvait sur l’autel afin de s’y coucher et de s’empoisonner à l’arsenic s’il avait été présent comme son devoir le réclamait.
La police aurait peut-être envisagée la piste d’un meurtre mais je n’y croyais pas vraiment. Il suffisait de peu pour qu’un être humain bascule et mette fin à sa vie. Personne n’avait besoin de les y aider. Pourquoi Léviathan avait-il donc pris d’affection des créatures si fragiles et prévisibles ? Probablement une sorte d’instinct maternel. Il était plus facile d’obtenir de la dévotion et de l’amour de la part de faibles petites choses. Après tout, j’appréciais également d’avoir ma petite cour humaine. La différence était que je n’étais pas l’objet de leur révérence. Ils faisaient tout de même tous un peu partie de ma vie. C’était étrange à bien y réfléchir. J’étais peut-être inconsciemment un Léviathan bis. Je chassai bien vite cette pensée de mon esprit. C’était ridicule. Je prenais juste mon travail à cœur. C’était important. Lucifer comptait sur moi.
Je sortis de mon bureau et traversai le temple jusqu’au jardin. Je m’accoudai à l’une des barrières et contemplai le paysage. J’entendis un bruit à côté de moi et j’eus à peine le temps de me retourner avant de sentir un poids sur mon épaule.
- Tu m’as fait peur Rei, je t’ai dit un milliard de fois de ne pas me monter dessus comme ça. Je ne suis pas une échelle.
Il grimpa sur le haut de mon crâne mais je l’en délogeai rapidement.
- Tu n’as aucun respect pour ton rôle, sois digne, Rei ne ferait jamais ça. Aie un peu plus de majesté !
Je le regardai consterné tandis qu’il se léchait consciencieusement le postérieur.
- J’ai encore beaucoup à faire pour ton éducation. Essaie de ne pas me faire honte devant les humains au moins.
Je tendis la main pour lui caresser la tête mais il se détala subitement, probablement pour poursuivre une musaraigne. La forêt était un excellent terrain de chasse pour lui.
- Rei fait des câlins à Lucifer chat ingrat ~.~
Je poussai un soupir de résignation et retournai à ma contemplation passive. Je ne me sentais plus tellement en sécurité lorsque je voyais les ombres mouvantes de la forêt. Cela finirait probablement par me passer. J’avais survécu après tout, contre toute attente. Avec du recul je me rendais d’autant plus compte de la chance que j’avais eue. Si ce… docteur (?) n’était pas intervenu, je serais probablement mort à l’heure qu’il était. Je me demandais ce qu’il était devenu. J’avais vu en lui un potentiel de devenir un fidèle de Lucifer. Avec juste un peu d’aide. Mon aide évidemment. Il avait dit qu’il viendrait, mais finalement je ne l’avais pas revu. Je n’avais pas quitté ce temple, je n’avais pas pu le rater. J’aurais souhaité pouvoir le voir avant de partir. Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais j’étais intrigué par ce jeune homme. Nous n’avions pas eu l’occasion d’avoir de vraie discussion, il se contentant globalement de me donner des réponses sarcastiques. Cela me donnait envie de creuser davantage et de voir ce que cela cachait. Probablement plein d’intéressants mystères. Il aurait été dommage de ne jamais avoir l’occasion de les percer. Je pouvais toujours me rendre à l’hôpital pour le revoir… Enfin cela ne valait que s’il était vraiment médecin. C’était loin d’être une information fiable. De toute façon je ne pouvais pas abandonner mes temples. Je ne voulais pas prendre ce risque une seconde fois. C’était peu logique puisqu’en restant au même je n’aidais pas les autres temples mais je n’avais pas envie d’y penser pour le moment. De toute manière ce n’était pas la seule raison. Il aurait été étrange de juste y aller sans raison. Les gens sains n’avaient rien à faire dans un hôpital. Et puis j’aillais probablement être déçu. Mon esprit ne cherchait probablement qu’une nouvelle distraction. Cela faisait longtemps que je n’étais pas allé en Enfer pour me ressourcer et la mort de l’un de mes fidèles me pesait. Lorsque les choses seraient rentrées en ordre je l’oublierais probablement. Il me suffisait de trouver une distraction plus raisonnable en attendant. Construire un bonhomme de neige par exemple. J’imaginai Lucifer ramasser de la neige et l’assembler en boule géante, une carotte à la main afin de servir de nez plus tard. Cette pensée me fit rire intérieurement. Bien sûr que je ne le ferais pas, cela ne collait pas du tout au personnage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcée

avatar

Profil MBTI : ISTP | Ti (Se) Ni Fe
Couleur : =#ffff00
Messages : 17

MessageSujet: Re: Nolan [4]   Lun 13 Fév - 18:26

Cela faisait plusieurs jours que je passais presque inconsciemment par la route que j'avais empruntée en le rencontrant. Je n'avais aucune raison particulière de passer par là. Même si j'avais envie de le revoir, il était ridicule d'imaginer qu'il se referait avoir au même endroit... La vie n'était pas si lisse, et lui n'était pas si stupide.
A vrai dire, si j'avais vraiment envie de le revoir je serais certainement déjà retourné à son temple. Alors pourquoi est-ce que cette pensée me traverse encore régulièrement l'esprit ? J'avais bien d'autres choses plus importantes à penser... Comme mes problèmes d'apparence qui continuent de me jouer des tours. Je lui avais dit que je viendrais, mais je n'étais pas spécialement du genre à tenir ce genre d'engagements.
Cela dit, puisque je me retrouve encore sur cette route aujourd'hui et que je pense encore à lui, je n'ai qu'à en profiter pour me diriger vers ce fameux temple. Discuter avec lui ne peut pas me faire de mal, et ça me permettra de vérifier ses blessures.
En arrivant devant, je le vis se disputer (?) avec un chat à l'apparence mystérieuse... Surement un obscur animal Satanique. Une fois la querelle terminée, je m'avançai vers lui alors qu'il baissait la tête.
- Je vois que tu es toujours en vie.
Un sourire discret sembla se dessiner sur son visage à ma vue.
- Alcée, je commençais à me dire que tu ne viendrais jamais.
- Je commençais à me dire ça aussi... mais puisque je ne passais pas loin, je me suis décidé à venir.
- Je suis heureux que tu aies pris cette décision. Tu veux que je te fasse visiter ?
- Je ne suis pas venu pour "entendre parler de notre seigneur Lucifer", par contre.
- Haha... Cet endroit n'est pas semblable à ce que tu décris, mais nous pouvons simplement rester à l'extérieur discuter d'autres choses, si tu préfères... Même si vu la fraîcheur, je préférerais faire ça au chaud.
- Oui, je n'avais pas pour intention de rester à l'extérieur.
En entrant à l'intérieur, une vague de chaleur parcourut mon corps. L'endroit était étonnamment chaud.
- Il fait bon... Vous avez les moyens de chauffer les temples ?
- Pas vraiment, nous avons juste de bons fidèles travaillant pour nous.
- Je vois... En voyant la décoration, je m'attendais presque à entendre que c'était les bonnes flammes de Lucifer qui vous tenaient au chaud.
- Haha je pense que tu exagères.
- Peut être un peu. Tu devrais y être habitué.
- On ne se connait pas depuis si longtemps... Cela dit c'est vrai que ton attitude marque les esprits.
- J'ai remarqué, mais ce n'est pas positif la majorité du temps.
- Peu de gens apprécient tes services ?
- Oui. Ce sont généralement de vieux gens à la santé mentale défaillante et aux goûts douteux qui apprécient.
- Eh bien, je me sens flatté.
- Si ça avait été ton cas, j'aurais fait comme d'habitude et j'aurais refilé ton cas à Narcisse. Je ne t'aurais peut être pas autant aidé, à vrai dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan

avatar

Couleur : #669999
Messages : 16

MessageSujet: Re: Nolan [4]   Sam 22 Avr - 13:27

- J'ai eu de la chance alors.
- Tu as surtout eu de la chance que quelqu'un te trouve dans ce bois.
- Lucifer veille sur moi, cela ne m'étonne pas plus que ça.
- Lucifer en tant qu'ange gardien c'est un concept original.
- Alors... comment trouves-tu ce petit temple ? Mignon non ?
- "Mignon" n'est pas exactement le terme que j'aurais employé je dois bien dire.
- Même pas en regardant cette petite statue de chérubin ?
- Surtout en regardant cette statue de chérubin.
- Tu es vraiment insensible à l'art. Bref, si tu n'aimes pas le terme mignon tu peux en choisir un autre.
- Je dirais que ce temple est assez... différent de ce que j'aurais imaginé.
- C'est vrai que la plupart des gens me disent cela. Je me demande bien pourquoi. Qu'aurais-tu imaginé d'autre ? Des chauves-souris dans les coins et des rires machiavéliques à intervalles régulier ? Du sang sur les murs ? Des pentagrammes sur le sol ?
- Sans aller jusque-là, quelque chose de moins lumineux peut-être.
- Hmm je vois, je vais noter tes remarques.
- Tu es très influençable.
- Je n'ai pas dit que je les prendrai en compte.
- A quoi bon les noter dans ce cas ?
- Pour faire plaisir à mes interlocuteurs.
- Si tu leur dis juste après que de toute façon tu te fiches de leur avis je ne suis pas sûr que cela soit d'une efficacité remarquable.
- Je n'ai pas dit non plus que je n'en ferais rien. Je mets à jours mes graphiques Excel et lorsque j'ai un échantillon représentatif de la population, je regarde les tendances qui en ressortent. Comme tu ne fais pas partie du temple ton avis sera pondéré à la baisse mais il comptera toujours.
- ...
- Que me vaut ce regard dubitatif ?
- Tu es très loin de l'idée que je me faisais d'un gestionnaire de temple satanique.
- Ce n'est pas un temple satanique mais luciférien. Et je ne suis pas un "gestionnaire".
- Qu'est-ce que ça change ?
- Tout. Ce n'est pas la même religion. Satan est tout mou... Pouvoir les confondre me semble assez improbable. Pour le titre de gestionnaire pas grand-chose par contre au final mais ça sonne très mal comme titre. Ca fait employé de bureau.
- Tout ça me paraît inutilement compliqué.
- C'est très simple pourtant pour quelqu'un avec un QI de base.
- Et un bon professeur.
- L'une des deux conditions est déjà réunie c'est toujours ça de pris !
- Mais pas la deuxième visiblement.
- Je suis un excellent professeur, mais je ne pense pas que tu aies envie d'apprendre. Les athées sont en général peu réceptifs à ce genre de chose.
- Tu pars du principe que je suis athée ?
- Oui c'est assez évident. Je suis plutôt doué pour cerner les gens. Plus que toi pour cerner à quoi est censé ressembler un temple ou un prêtre en tout cas. Ce qui n'est pas bien dur, je ne me jette pas de fleurs. Vous avez tous le même regard... Complètement vide. Pas dans le sens stupide ou endormi hein. Juste dans le sens mort.
- Donc je suis mort ?
- Plus ou moins. Mais ce n'est pas très important. Je m'occupe de l'au-delà également.
- Il n'y a pas de psychologue dans ce temple ?
- Non, tu voudrais postuler ?
- Je ne suis pas psychologue.
- Tu n'es pas non plus médecin. Tu peux bien simuler ça aussi.
- Je suis médecin je l'ai déjà répété un nombre incalculable de fois.
- C'est vrai. Ton insistance tiendrait presque de l'acharnement.
- Tu n'es pas moins insistant à le nier pourtant.
- Je n'ai pas dit que c'était un défaut.
- Donc c'est un compliment ?
- Oui, tu devrais te sentir flatté, je n'en fais pas beaucoup habituellement mais je suis de bonne humeur aujourd'hui.
- Pourquoi donc ?
- Va savoir...
J'étais toujours heureux d'avoir de la compagnie, surtout de nouvelles personnes. J'avais tendance à m'ennuyer ces derniers temps. J'avais peur d'émousser mes sens. Bien sûr, je n'étais jamais vraiment seul.
- Tu as l'air de bonne humeur également.
- Ah...
- Par rapport à la dernière fois j'entends. Je pense que c'est l'effet de ce temple. Tout le monde s'y sent mieux.
- Le but de Lucifer serait donc que les gens se sentent mieux ?
- Ça t'intéresse ?
- Pas vraiment.
- Dans ce cas je te raconterai tout le jour où cela t'intéressera.
- Tu penses que cela arrivera ?
- Je n'en doute pas.
- Tu es bien optimiste.
- Ou tu te connais bien mal.
Je lui souris mais n'obtiens pas de réponse de sa part. Je laissai le silence s'installer, non sans une pointe de nervosité. L'avais-je bien analysé jusqu'à présent ? Il était évident qu'il était curieux, sinon il ne se serait pas résolu à venir jusqu'ici. Je me basais sur bien peu, mais c'était assez courant L'enjeu de notre discussion me semblait néanmoins plus important cette fois. Pourtant il n'y avait pas vraiment de raison. C'était encore et toujours la même chose dans le fond. Cette fois je me sentais plus impliqué en tout cas. L'ennui ? Le challenge ? Ou bien le prétendu médecin lui-même tout simplement ?
Il était vraiment que j'éprouvais de la curiosité - voire de la sympathie - à son égard. Il ne semblait pas correspondre au profil humain type dont j'avais l'habitude. Il fallait bien dire que je fréquentais une frange de la population assez particulière... J'avais tout de même eu mon lot d'exceptions. N'importe qui pouvait sombrer un beau jour. Surtout ceux qui avaient tout pour être heureux. En réalité, être comblé ôte à la vie tout son sens. Du moins, c'était mon avis sur la question. Non pas que j'en discutais régulièrement, bien au contraire. Les humains aimaient s'abandonner corps et âme à la recherche d'un bonheur aussi futile que fugace. Il leur était difficile de lutter contre leur nature. Léviathan les avait créés d'une bien curieuse manière.
Je crus entendre un chuchotement mais réalisai rapidement qu'il ne s'agissait que du vent qui s'infiltrait par la porte entrebâillée. Je me tournai vers mon interlocuteur. Fallait-il reprendre la conversation ? Préférait-il rester plonger dans ses pensées ? Remarquant mon air interrogatif, il haussa un sourcil.

- Qu'y a-t-il ?
- Rien.
- Tu as l'air de vouloir dire quelque chose.
Je balayai sa remarque d'un geste de la main.
- Cela peut attendre. Je ne veux pas déranger ta contemplation.
- D'habitude tu ne te gênes pas tellement pour être désagréable.
Je feignis un soupir en levant les yeux au ciel.
- Chaque chose en son temps. Parfois il faut savoir se contenter de profiter, tu ne crois pas ?
- Profiter de quoi ?
- De tout ça.
J'embrassai l'endroit du regard.
- Du calme, de la solitude, de l'isolement. De la beauté du jardin. Tout est si éphémère.
- C'est vrai que cet endroit est calme.
Je ne pensais pas qu'il rebondirait sur ce mot en particulier.
- Un petit havre de paix hein ? Surtout comparé à un hôpital. De nombreuses personnes viennent se ressourcer ici.
- Je n'en doute pas.
- Tu pourrais en faire partie.
- ...
- Je suis sérieux.
- Je ne suis pas sataniste j'ai autre chose à faire durant mon temps lire que de venir faire des sacrifices humains en récitant à la Bible à l'envers.
Je ris.
- Tu as une imagination débordante. Je crois que tu regardes trop de films d'horreur. Mais je ne te force pas. Tout comme je ne t'ai pas forcé aujourd'hui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alcée

avatar

Profil MBTI : ISTP | Ti (Se) Ni Fe
Couleur : =#ffff00
Messages : 17

MessageSujet: Re: Nolan [4]   Jeu 18 Mai - 21:41

Je sentais bien son intention de me pousser à devenir un de ses fidèles. C'était son métier, après tout. Mais l'idée ne me séduisait pas, du moins ce n'était pas celle là qui m'avait poussé à venir. Il ne semblait pas comprendre que mon intérêt pour ces lieux ne résidait pas dans une quelconque croyance... Mais il faut dire que je ne lui ai pas clairement dit.
- Tu ne m'as pas forcé, en effet. Mais je ne suis pas venu ici pour devenir un fidèle, au cas où tu ne l'aurais pas remarqué.
- Rien ne nous empêche d'en discuter. Je pensais que tu étais curieux.
- Justement, le sujet commence à m'ennuyer. J'aimerais parler d'autres choses avec toi que de ce temple.
- Ah ? Eh bien je t'écoute.
Alors que je m'apprêtais à parler de ce qu'il faisait en dehors de ce temple, je sentis un poids se poser sur ma tête suivi d'un cri ressemblant à celui d'une poule.
- ARG!
Je balayai le poids de ma tête d'un revers de main, et m'ébouriffait les cheveux, tentant d'enlever la poussière qui s'y était déposée. La poule tenta de se poser avec des mouvements de plumes ressemblants à des tentatives désespérées.
- Je ne savais pas que l'enfer comprenait un élevage de poules...
Il se précipita vers la poule d'un air paniqué.
- Hermès ! Je sais que je t'ai demandé d'apprendre à voler, mais tu ne dois pas atterrir sur la tête des gens. Ce n'est absolument pas le comportement que tu dois copier, il ne ferait jamais ça... Quoique...
- Hermès ? Sérieusement ?
Son nom me perturba encore plus que sa présence ici.
Nolan se tourna ensuite vers moi.
- Je suis confus, je ne pensais pas qu'il finirait par atterrir sur toi...
- Tu essaies d'apprendre à une poule à voler...? Une poule qui s'appelle Hermès ? Le folklore de l'enfer semble plus varié et encore moins menaçant que ce que j'aurais imaginé...
- Non, nos créatures sont plus menaçantes que ça, si ça peut te rassurer. Je me contente seulement de ce que la terre a à offrir.
- Ça ne me rassure pas si tu es en train de me dire qu'un dragon aurait pu me tomber dessus si ça n'avait pas été une poule.
Son regard se fixa sur moi pendant quelques instants.
- Qu-y a t-il ? Tu es en train de prendre conscience qu'il y a plus menaçant sur terre qu'une simple poule, et que l'appeler Hermès ne la rend pas plus dangereuse ?
- Non... Je viens juste de remarquer qu'Hermès a laissé une plume dans tes cheveux. Ça te va plutôt bien, c'est original et mignon.
Je passai ma main dans mes cheveux et sentis une plume coincée derrière mon oreille.
- Ah. Tu as des goûts étranges.
- Tu devrais te voir dans une glace.
J'enlevai la plume et la déposai sur le banc.
- Dommage... Tu as un bon potentiel décoratif, beaucoup de choses t'iraient.
- C'est une plume, pas le dernier manteau de chez Givenchy.
Au même moment, un chat surgit et tenta de pourchasser la poule.
- ... Pourquoi tenter de faire cohabiter un chat et une poule ? Et pourquoi tu ne les arrêtes pas si cette poule est si imporante ?
- Parce que c'est représentatif par rapport aux rôles qu'ils sont censés avoir. Rei n'aime pas Hermès.
- Où est-ce que tu trouves ces noms... Je ne comprends rien à ta logique d'élevage, mais à priori tu t'y prends mal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolan

avatar

Couleur : #669999
Messages : 16

MessageSujet: Re: Nolan [4]   Jeu 25 Mai - 16:46

Je m’y prends mal… é.è
- Je ne pensais qu’il en fallait si peu pour te mettre dans cet état.
Je me repris et lui souris.
- Quel état ?
- Ton coup de blues à l’instant.
- Ce n’était pas un coup de blues. J’étais juste en train de me dire qu’il se faisait tard.
- Il fait encore grand jour. Tu es plus vieux si tu fais déjà des siestes pour tenir tes journées.
- Je suis plus vieux que toi en tout cas oui, mais là n’est pas le sujet. Je dois me préparer pour mon office. Il ne me reste plus que vingt minutes.
- Ca demande tant de préparation ?
- C’est un métier très exigeant. Ce n’est pas à la portée de tout le monde.
- Il ne suffit pas de réciter les mêmes inepties à chaque fois en criant « Gloire à Lucifer » ?
Je le regardai avec émotion.
- Quoi ?
- Tu as enfin retenu son nom. Ton cas n’est peut-être pas désespéré.
Il soupira.
- Si, si, mon cas est désespéré. Ne t’emballe pas trop vite.
- Je te félicite de tes progrès. Malheureusement je vais devoir t’abandonner sur cette si bonne voie. Sauf si tu veux m’aider ? J’ai toujours du mal à enfiler ma robe de cérémonie.
- Non surtout pas…
- Je prends Hermès pour qu’il ne t’attaque pas. Il n’aime pas beaucoup les humains. Ne pas aimer est un bien faible mot d’ailleurs… Et comme je ne suis pas médecin je ne suis pas sûr que tu t’en sortirais aussi bien que moi.
- C’est cette poule qui t’a mis dans cet état ?
- Non, elle est du côté de l’Enfer voyons.
- Ce n’est pas vraiment le premier argument que j’aurais utilisé…
Je ramassai Hermès et Rei du sol.
- Nous pourrons débattre de tes arguments la prochaine fois avec grand plaisir. A bientôt.
- Je ne suis pas certain qu’il y aura une prochaine fois.
- L’avenir nous le dira bien assez tôt. Je ne te raccompagne pas, tu sais où se trouve la sortie.
Je tournai les talons avec mes deux animaux sous le bras et rentrai dans ma pièce personnelle.
Je reposai Rei et Hermès sous la table en poussant un soupir. Je n’étais pas au mieux de ma forme. Je regardai l’horloge. C’était peut-être dû à l’excès de vie sociale. Lucifer ne parlait pas autant. Il faudrait que je me mette une alarme la prochaine fois. Plus le temps passait et plus conserver mon rôle était difficile. Pas autant qu’aujourd’hui en règle générale toutefois… Malheureusement Hermès et Rei se plaisaient à mettre à mal tous mes efforts.

- Arrêtez de vous faire des bisous ça suffit, vous ne vous aimez pas !
Je les séparai vivement et eus droit à des couinements de protestation des deux côtés.
- Montrez un peu de dignité, que diable. Tout est de votre faute ! Un démon pure race avec un ex-ange, on aura tout vu ~.~
J'étais agacé. J’aurais bien aimé discuter davantage avec mon invité mais j’avais perdu le contrôle des événements et tout avait commencé à tourner au cirque. Il finirait bien par revenir ? Je n’en étais pas vraiment sûr. De toute manière je savais où il travaillait, je pouvais bien provoquer le destin si besoin. Mais pourquoi en éprouverais-je le besoin au juste ? J’avais déjà beaucoup à faire actuellement avec mes fidèles.
Je m’assis et Rei sauta sur mes genoux.

- Bravo Rei enfin tu apprends ♥ Tu auras droit à une double ration de pâtée ce soir.
Oui, c’était ça… J’allais lui montrer que je savais élever convenablement des animaux rebelles, aussi féroces soient-ils.
- Hmm… Je suis un peu ridicule…
Hermès sembla hocher la tête.
- Toi, je ne te permets pas. Tu recommences déjà à tout détruire.

La prochaine fois se passerait mieux. Il fallait sûrement que j’aille ressourcer un peu en Enfer. Cela faisait longtemps que je n’y tais pas retourné pour un vrai séjour. Une semaine de vacances aux côtés de Lucifer, oui, c’était sûrement ce qu’il me fallait. En plus cela permettrait à Rei et Hermès de mieux connaître leurs modèles respectifs. Parfait.

[vers le palais de Lucifer]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nolan [4]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nolan [4]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MBTI The Dark Knight
» les gauchistes sont plus sensible ?
» prière pour nolan
» Pour la famille de Nolan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Monde Humain :: Jackville :: Temple-
Sauter vers: