Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zelos [39]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zelos

avatar

Profil MBTI : ISFJ (ISTJ)
Couleur : #996633
Messages : 193

MessageSujet: Zelos [39]   Dim 11 Juin - 15:39

- Tu ne trouves pas qu'elles ont vite grandi ?
- Je ne sais pas, je n'ai pas l'habitude d'élever des enfants tu sais.
Je couvai des yeux Alice et Lucie qui étaient en train de jouer.
- Moi non plus, tu peux bien regarder sur Wikipedia non ?
- C'est toi qui veux savoir, tu n'as qu'à regarder toi-même.
- Je ne peux pas, je suis occupé.
- A quoi ?
- A lire un livre sur l'éducation des enfants comme tu peux le voir. Tout est tellement compliqué. Tu sais faire une tresse épi toi ?
- Je ne sais même pas ce que ça veut dire.
- Nous sommes des parents indignes... Je suis dévasté. J'ai honte T.T
- Arrête de pleurer, regarde un tutoriel YouTube, ça ne peut pas être si compliqué que ça. Et au pire je doute vraiment que ce soit vital.
- Ce sont des petites filles, bien sûr qu'avoir une jolie coiffure est vitale !
- Tu ne te coiffes jamais toi.
- Je ne suis pas une fille de 1 °-° Et de 2, si, je me coiffe tous les jours. Je ne fais juste pas de coiffure compliquée comme... une tresse épi. Je devrais peut-être m'y mettre d'ailleurs. Ça m'entraînerait.
- Voilà, très bien, entraîne-toi donc si ça te fait plaisir.
- Tu sais... Je ne te sens pas assez impliqué.
- Je suis on ne peut plus impliqué.
- Pourtant je ne te vois pas en train d'instruire sur l'éducation des enfants.
- Tu t'instruis bien assez pour nous deux, crois-moi.
- Hmm ~.~
J'attrapai les jumelles pour leur faire un câlin.
- Papa ne nous aime pas T.T
- Cesse de leur dire des sottises.
- Alors rejoins un peu le câlin familial.
- Voilà, voilà, tu es content ?
- Oui.
Il eut l'air surpris.
- Arrête de faire cette tête. Il en faut peu pour me satisfaire tu sais.
- Ça dépend clairement des moments.
- Je suppose que oui...
Je resserrai mon étreinte sur eux.
- Tu veux nous étrangler ?
- Non, je veux juste profiter de ma petite famille. D'ailleurs...
- D'ailleurs quoi ?
Je les relâchai et pris un peu de recul.
- C'est un peu bizarre de discuter de ça maintenant. J'ai voulu aborder le sujet plusieurs fois mais je n'ai jamais trouvé l'occasion et plus je repousse plus c'est difficile à aborder.
- Quoi donc ?
- Hmm... Est-ce que...
- Ouiiiii ?
- Tu promets de ne pas me rire au nez ? Quelle que soit la réponse.
- Non.
- Tu n'y mets jamais du tien tu vois pourquoi c'est impossible d'avoir une discussion sérieuse avec toi ~.~
- Pourquoi est-ce que tu n'en viens pas juste au fait ? Tu vas finir par me rendre fou.
Je soupirai de frustration.
- D'accord. Est-ce que tu considères que nous officiellement... un couple ? Stable et sérieux j'entends.

Pour le côté exclusif, il était probablement encore un peu tôt pour demander. Les choses étaient déjà suffisamment floues et la situation me rendait mal à l'aise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akagi

avatar

Profil MBTI : ESTP
Masculin
Couleur : =#990000
Messages : 131
Localisation : Sur le toit du lycée.
Emploi/loisirs : Dormir. Faire souffrir les élèves.

MessageSujet: Re: Zelos [39]   Mer 21 Juin - 22:02

Je le regardai, les yeux écarquillés, attendant une sorte de chute.
- Je suppose que ce long silence n'augure rien de bon... J'aurais certainement du m'en douter, après tout.
- Ah, tu étais sérieux ?
- Moi oui, je l'étais... On a même eu des enfants... Enfin je veux dire... Ce n'est pas quelque chose d'anodin, même toi tu dois pouvoir le comprendre.
- Non je veux parler de ta question.
- ...
- Quoi ?
- Tu m'as promis de ne pas te moquer de moi T.T
- Et je ne l'ai pas fait, je n'ai pas ri comme tu peux le voir. Je suis choqué à vrai dire.
- Eh bien ça ne se voit pas, ton expression n'a pas changé ~.~
- J'ai bien fait attention à ne pas me moquer, j'attendais la chute.
- Réponds à la question au lieu de faire le malin, le suspens est insupportable  
- Tu pensais que je m'étais installé avec toi et les enfants, conçu ces enfants avec toi, et que je ne me considérais pas comme dans une situation stable et sérieuse ?
- Eh bien vu ton rythme de vie et la vitesse à laquelle tu déménages ça ne m'aurait pas étonné à vrai dire, la question méritait de se poser ne te moque pas de moi ~.~
- Je ne me moque toujours pas de toi.
- On ne sait jamais avec toi
- Hey, calme toi. Je suis là.
Je l'attirai vers moi et le serrai dans mes bras.
- Ça va mieux ?
- Non vu que tu n'as toujours pas répondu clairement  
- Oui, je suis sérieux. Je ne m'installe pas avec quelqu'un "comme ça", surtout pour la partie d'avoir des enfants. C'est un grand engagement au vu de mon mode de vie, comme tu le sais.
- C'est vrai ? °-° tu n'as aucun enfant qui traîne dans la nature ? °-°
- Pas que je sache.
-
- Je plaisante. Je n'en ai pas.
Du moins on ne m'en a pas parlé, mais inutile d'aggraver son stress.
- Tu avais dit que tu ne te moquerais pas  
- Vu que j'avais répondu à la question je pensais que c'était bon.
- Tu es irrécupérable.
Je lui souris tendrement.
- Toi aussi. Mais c'est certainement une des raisons pour lesquelles je veux être avec toi.
- ...............................
- Quoi ?
- Trop... De... Affection... Tu es sûr que c'est toi ? Tu n'as pas été remplacé ? C'est bien mon Akagi ?
- Tu as surement encore besoin de repos après l'accouchement...
Nous entendîmes soudain des bruits de pleurs. Je me penchai vers le berceau, et constatai qu'Alice avait pincé les joues de Lucie.... une vraie petite démone.
- Je sens qu'elle va être turbulente dis-je en souriant.
- Quelle cruauté c'est horrible, en plus elles grandissent à vu d'oeil... Regarde, elles ont pris 2cm pendant qu'on ne regardait pas.
- Je pense que tu exagères...
- Non, vérifie par toi même
- Et les tutos Youtube ne t'ont rien appris à ce sujet ?
Il prit son portable et vérifia quelque chose.
- Selon Doctossimo elles vont mourir °-°
- Et selon Youtube ?
- Elles vont mourir Akagi °-° Il faut faire quelque chose °-°
- Calme toi... On va les emmener chez les médecin si le problème persiste. Bien qu'une forte croissance ne semble pas être si problématique.
Surtout en prenant en compte le fait qu'elles ont des gènes démoniaques et angéliques...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer

avatar

Profil MBTI : INTJ
Couleur : variable
Messages : 129

MessageSujet: Re: Zelos [39]   Jeu 6 Juil - 17:53

Baby Lucie      Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie
Baby Lucie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelos

avatar

Profil MBTI : ISFJ (ISTJ)
Couleur : #996633
Messages : 193

MessageSujet: Re: Zelos [39]   Jeu 6 Juil - 18:10

- Je pense que j’ai besoin de parler de tout ça à une autre personne.
- Un psychologue ?
- Pourquoi est-ce que tu me traites comme ça ? Tu n’es d’aucun soutien ! C’est toi qui a besoin de voir un psychologue pour t’apprendre l’amour et le tact. Mêmes les interactions de base tu n’y arrives pas. Je suis affligé
- Je plaisantais, pas la peine de monter sur tes grands chevaux.
- Ce n’était pas drôle
- Arrête d’être si dramatique et parler à quelqu’un. Si ça peut te calmer je suis à 100% pour cette idée.
- Tu ne m’aimes pas c’est ça hein tu aimerais que je meure dans d’atroces souffrances pour pouvoir enfin être tranquille tu ferais tout pour que je parte
- …
- …
- Elles ne vont pas mourir, arrête de devenir fou s’il te plaît. Tu vas leur faire peur en plus.
- Ouiiiiiin !
- Tu vois…
Je me précipitai vers leur berceau et constatai qu’Alice était encore en train de pincer Lucie. Je soulevai cette dernière et la serrai contre moi. Elle arrêta rapidement de pleurer.
- Je crois qu’Alice tient de toi.
- Je suis censé le prendre comment ?
- Bien, bien, … Elle te ressemble physiquement aussi. Elle va sûrement être très jolie. Lucie aussi d’ailleurs. Mais Lucie ne te ressemble pas trop. Ça sera ma petite ange sage *-* Nous nous soutiendrons mutuellement en pleurant ensemble *-*
Akagi prit un air pensif, pour une raison que je ne m’expliquais pas.
- Tu crois que je t’ai trompé et que Lucie n’est pas de toi ?
- Bien sûr que non, je ne vois pas comment seulement l’une d’elle pourrait être de moi et pas l’autre.
- Je ne sais pas, tu aurais pu ne pas avoir de notion de biologie.
Il replongea à nouveau dans ses pensées. Il valait peut-être mieux le laisser tranquille un moment. Après tout, j’avais toujours besoin de parler à quelqu’un d’autre. Un peu d’air frais et de nouveauté ne me ferait pas de mal. Ne nous ferait pas de mal en fait.
Je donnai un biberon à chacune des jumelles puis pris mon téléphone. Qui appeler ? Candy ? Elle n’était même pas au courant que j’allais avoir des enfants, cela serait trop long à expliquer. Hishigi ? C’était une bonne occasion de reprendre contact. Depuis la fin de la colocation je ne lui avais pas adressé la parole. C’était bien dommage. Les évènements s’étaient bousculés rapidement mais désormais j’avais du temps devant moi. C’était un excellent moment pour reprendre contact.
Je lui écrivis un sms.

« Salut Hishi, ça fait longtemps. Ça te dirait de passer chez moi pour rattraper le temps perdu ? J’ai beaucoup de choses à te raconter, je suppose que toi aussi. A bientôt ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hishigi

avatar

Profil MBTI : INFJ
Masculin
Couleur : =#666699
Messages : 73

MessageSujet: Re: Zelos [39]   Sam 8 Juil - 2:00

J'étais à mon salon de coiffure quand j'ai reçu le message de Zéphyr me demandant de venir chez lui. Son message m'avait paru comme une éclaircie pendant la pluie. Cela faisait un moment que ça n'allait pas trop, autant niveau argent que niveau amour... Et cela se répercutait sur la seule chose qui me procurait toujours du plaisir et de la passion : la coiffure. Je décidai de finir ma coupe et laisser la boutique aux autres. J'avais sûrement autant besoin que lui de parler.
Je laissai mes produits faire leurs miracles sur les cheveux de ma cliente actuelle, et m'en alla. De toute manière, mes dernières expériences n'étaient pas bien reçues... Ou étais-je plus enclin à écouter les critiques négatives ? Allez savoir. En tout cas, avec tout ça, je n'ai pas eu le temps de penser à prendre des nouvelles de Zéphyr... Pourtant, son état de santé laissait à désirer. Quel mauvais ami je faisais...
« J'arrive tout de suite. » envoyai-je. Un peu tard, étant donné que j'étais déjà devant sa porte. Je sonnai après avoir appuyé sur envoyé.
On m'ouvra quelques minutes après la sonnerie.
- Hishigi ???
- C'est vraiment lui ?...
- Oui.
- Tu t'es téléporté ? °-°
- Non.
- Ou alors tu as lancé un caillou sur la sonnette en courant vers la porte, pour que j'ouvre pile au moment où tu arrives devant la maison
- Il ne devait juste pas être loin.
- Non, je pense qu'Hishigi a vraiment des capacités incroyables °-°
- Je viens juste d'envoyer le sms, j'avais oublié de répondre.
-   oh
- C'est très décevant.
- Peu importe °-° Ce n'est pas de ça dont on devait parler...
Une petite voix se fit entendre au loin, apparemment mécontente.
- Maaaaa' ?  
- Oh. On dirait que l'accouchement s'est bien passé, dis moi.
- Oui, je voulais te les présenter ! Elles ont l'air surdouées tu vois, l'une d'elle a même prononcé son premier mot : "maa".
- Ça ne fait pas un peu tôt ?
- Son premier mot a été "'Paaa" pour être plus précis.
- Non, c'était "Maaa'". Je m'en rappelle, j'étais là u_u
- Moi aussi j'étais là.
- Tu n'es jamais d'accord avec moi de toute façon, d'abord les prénoms, ensuite ça... ~.~
Je ne les écoutais pas et me dirigeai vers les berceaux des petites en question.
- Peu importe...
Akagi sembla abandonner et se dirigea vers moi.
- Ça fait un moment qu'on ne t'a pas vu Hishigi. J'ai presque cru que tes expériences t'avaient amené dans une autre dimension, ou qu'un client t'avait tué de colère... J'optais plus pour la seconde option.
- Vos filles sont très mignonnes... dis-je en souriant.
- Ah tu vois, je le savais. Elles sont belles, hein ? *-* et elles poussent vite ! Elles n'ont pourtant qu'un mois.
- En effet, c'est presque inquiétant. Vous avez vu un médecin ?
- Tu vois Akagi j'étais sûr qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas et qu'on faisait les choses mal ~.~
- Je les trouve en bonne santé, et nous n'avons rien trouvé d'alarmant.
- A part leur mort imminente tu veux dire ?
- Sur des sites crédibles, puisqu'il faut le préciser.
A ses mots, celle qui ne parlait pas se mit à pleurer.
- Oooh tu fais pleurer Lucie é.è Tu veux la porter, Hishigi ?
Je fus surpris par sa proposition.
- Euh... Je peux vraiment ? Je n'ai jamais vraiment eu à m'en occuper...
- C'est vrai, il risque de la faire tomber tu sais.
- Ne dis pas n'importe quoi ~.~ Tiens Lucie, je te présente tonton Hishigi !
Je pris le bébé dans mes bras, dans la position la plus confortable que je pouvais trouver pour elle.
Moi aussi, j'aimerais avoir des enfants...
- Elle pleure encore plus...
Zéphyr s'approcha de moi et m'aida à prendre le bébé. Elle sembla se calmer.
Moi aussi, j'aimerais pouvoir les rassurer comme il le fait.
- Elles sont très mignonnes, quels sont leurs prénoms ?
- Lucie et Alice.
- Félicitations à vous deux, en tout cas. J'aurais aimé pouvoir avoir des enfants si jolies.
- C'est vrai qu'avec Yuki ça risque d'être compliqué.
Ses mots me percèrent le coeur. Il avait raison, mais inutile d'amener le sujet sur la table, du moins pas avec Akagi à côté.
Zéphyr sembla lui lancer un regard assassin, auquel Akagi répondit d'un air de dire "quoi ?". Il avait sûrement remarquer que je n'étais pas très bien.
- Hm et comment va-t-il ?
- Bien paraît-il.
- Ce n'est pas le moment je pense, Akagi. Allons plutôt parler tous les deux dans un coin tranquille...
Akagi roula les yeux en arrière et haussa les épaules.
- Bien, je sors faire un tour. A tout à l'heure Zéphyr ♥️
- A tout à l'heure.
Nous nous installames dans le canapé.
- Tu n'as pas l'air bien depuis que tu es arrivé... Je suppose que ce monstre d'Akagi y est pour quelque chose, mais est-ce qu'il s'est passé quelque chose en particulier ? Du moins si tu veux en parler, je ne te force pas.
- J'aimerais en parler à vrai dire, oui... Le sujet de Yukimura est assez sensible à vrai dire. Depuis la nouvelle des hommes pouvant tomber enceints, il ne veut presque plus me voir... Je savais que l'idée d'avoir des enfants ne devait pas l'enchanter et devait lui faire peur, mais au point de laisser tomber notre relation...
J'étais bouleversé, c'était la première fois que j'en parlais de vive voix à quelqu'un. Mais je pouvais me laisser aller avec Zéphyr.
- D'autant que c'est dommage, avoir des bébés a l'air enrichissant... Enfin, désolé je suis perdu, j'ai du mal à organiser mes pensées, tout sort d'un coup.

_________________

A venir...:
 


Dernière édition par Hishigi le Dim 9 Juil - 21:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelos

avatar

Profil MBTI : ISFJ (ISTJ)
Couleur : #996633
Messages : 193

MessageSujet: Re: Zelos [39]   Dim 9 Juil - 13:55

Pauvre Hishigi, il me faisait de la peine… Il semblait assez mal en point, j’étais content qu’il accepte de s’ouvrir à moi. Sans me demander à être appelé Zelos. J’avais droit à un peu de reconnaissance personnelle. C’était égoïste de penser cela en ce moment me dis-je avec un pincement au cœur, mais je ne parvenais pas à m’en empêcher.
- En tout cas si tu aimes les bébés tu peux venir autant que tu le souhaites pour rester avec elles. Je suis sûre qu’elles seraient contentes. Regarde, Lucie t’aime déjà bien.
Elle tendit son petit poing ouvert vers moi.
- Je crois qu’elle aime également tes cheveux. Cette petite aura certainement d’excellents goûts capillaires.
JE N’ESPERE PAS.

- Tu veux la deuxième ?
- Pas en même temps, j’aurais peur de les faire tomber.
Il les couvait réellement du regard, c’était touchant.
- Dis-moi… Tout à l’heure, tu voulais dire que tu voulais avoir des enfants toi-même ?
- Oui… Je crois que ça serait une bonne chose dans ma vie.
- Tu veux des enfants en général plus tard ou bien des enfants dans un avenir proche avec Yukimura ?
- Et bien Yuki est mon compagnon. J’aimerais en élever avec lui mais il semble très opposé à l’idée.
Cela ne m’étonnait pas. Il n’avait absolument pas l’air prêt à avoir un enfant. Un bébé bouleverserait bien trop son mode de vie. Et si jamais c’était deux ou trois…
- Est-ce que tu lui en as parlé ?
- Non, il m’évite et il évite également le sujet le peu de fois que je réussis à le voir.
- Oh é.è Ce n’est pas gentil de sa part. Il ne devrait pas t’éviter tout court c’est un sujet important à aborder. Même si vous décidez de ne pas en avoir tout de suite.
- Il n’a visiblement pas envie d’en discuter pour le moment en tout cas. Ou alors peut-être qu’il a décidé d’en avoir avec quelqu’un d’autre.
- Non, ça j’en doute fortement. Je pense que tu es de loin le plus fiable de ses partenaires.
- Tu les connais tous ?
- Non… Mais je serais vraiment choqué °-°
- Il se passe beaucoup de choses surprenantes en ce moment.
- C’est vrai…
A commencer par le fait que j’aie des enfants avec Akagi, que nous sortions vraiment ensemble et qu’il n’avait pas encore disparu en délaissant son rôle de père, ce qu’il aurait eu mille fois l’occasion de faire.
- Est-ce que tu t’es déjà demandé si cet éloignement n’était pas une bonne chose au final ?
- Comment ça ?
- Je suis désolé je ne pense pas qu’il y ait de bonne manière de le dire alors je vais juste le dire comme ça. Peut-être que vous n’êtes pas faits pour être ensemble, vous êtes extrêmement différents. Je sais que ça peut paraître ironique je te dise ça, mais je pense que tu as besoin de davantage d’attention, d’affection et… d’exclusivité. Je peux me tromper mais c’est mon ressenti actuel en tout cas. Si tu te sens prêt à avoir une relation stable avec des enfants, même si ce n’est pas dans l’immédiat, il te faut un partenaire stable sur lequel compter. Yukimura n’est pas très stable pour le moment. Même si les gens changent, combien de temps es-tu prêt à attendre ? Il vaut peut-être mieux chercher ailleurs…
- Je comprends ton point de vue mais j’aimerais que cela fonctionne. Tu l’as dit toi-même, les gens changent. Je n’ai pas besoin d’enfants tout de suite. Il faut respecter le rythme des deux partenaires.
- Je suis admiratif, tu es fort.
- Pas tant que ça, sinon je ne serais pas affecté.
- C'est humain. En tout cas tu es très gentil. Ne laisse pas les gens en abuser.
- Je vais essayer de faire attention. Mais Yukimura est gentil lorsque nous sommes ensemble.
- Oui, il n’est pas méchant.
Juste… déconnecté ?
- Mais ça ne veut pas non plus dire que vous vous correspondez. Enfin, ce n’est que mon avis. Le choix final est entre tes mains. Enfin il vous revient à tous les deux plutôt. Ça serait bien que vous arriviez à en discuter ensemble.
- Je pense que ça va être compliqué. Il a déjà l’air d’être passé à autre chose.
- Et si c’était le cas tu préférerais ne jamais le savoir clairement ?
- Je ne sais pas vraiment. Je suis perdu. Je ne veux pas le mettre dans une situation compliquée.
- Ça ne sera facile pour personne. Tu veux que j’envoie Akagi le sonder au pire ? Cela pourrait vous éviter à tous les deux le pire scénario de conversation.
- Non, je ne veux surtout pas qu’il se mêle de cette histoire.
- Tu es sûr ? Cela serait l’occasion pour Akagi de se rattraper à tes yeux.
- Non, il ferait n’importe quoi j’en suis sûr.
- Mais non, il n’oserait pas. Sinon je le tuerai °-°
- Je ne lui fais pas confiance.
- Je ne vois pas qui d’autre pourrait le faire.
Zelos semblait bien le connaître mais il était mort. Je n’étais pas assez proche des autres invités de la pendaison de crémaillère pour leur demander ce genre de service. J’eus un frisson en repensant au blond dénudé. Tous ses amis étaient effrayants, mais celui-ci remportait la palme haut la main.
- Tu dois connaître certains de ses amis je suppose ?
- Pas tellement en réalité. J’évitais de me retrouver trop longtemps en leur compagnie.
- C’est compréhensible… Sinon maintenant que j’y pense… Le cousin d’Akagi semblait très attentionné et il connaissait Yukimura également. Peut-être que…
- Je ne veux pas qu’Akagi soit impliqué de près ou de loin.
- Vous pourriez sortir ensemble ?
- Quoi ? Je pense avoir mal compris.
- C’est juste une pensée en l’air. Vous me semblez plus compatibles.
- C’est une proposition très bizarre. Tu es sûr que tu vas bien ?
- Excuse-moi. Ce n’est pas très sérieux en effet.
Il était célibataire aux dernières nouvelles en tout cas. Mais aimait-il les hommes ? Il suffisait de poser la question à Akagi. Statistiquement c’était très probable au vu de la population du forum. Je ne voulais pas forcer les choses mais si jamais Hishi tombait amoureux de quelqu’un d’autre cela faciliterait beaucoup les choses. Cela éviterait probablement le pire… Qui serait que Yuki tombe enceint, accouche, qu’Hishi se retrouve dans une relation toxique de laquelle il n’arrive pas à se dégager et qu’un beau jour il rentre chez lui en découvrant une maison vide, sans compagnon ni bébé. Il aurait même pris le deuxième poisson rouge en partant. Comme dans le clip de one more night Quelle cruauté inimaginable. Il ne s’en remettrait probablement jamais. Il fallait que je trouve un moyen de le préserver.
- Les poissons rouges sont-ils sains et saufs ?
- Quels poissons rouges ?
- Ah, tu n’en as pas, tant mieux. D’autres animaux ?
- Non, aucun, mais quel est le rapport ?
- Rien… Il faut penser à ne pas délaisser les animaux dans ce genre de situation, ils en souffrent aussi. Comme les enfants.
- Je vois. Mais dans mon cas ce n’est pas vraiment un problème.
- Ça me rassure. Ecoute, si tu veux, j’en discuterai moi-même avec Yukimura. Je ne sais pas ce que je peux faire d’autre pour t’aider. Aucune de mes solutions ne semble convenir é.è Je n’arrive pas à t’aider. Que puis-je faire d’autre que tu accepterais ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hishigi

avatar

Profil MBTI : INFJ
Masculin
Couleur : =#666699
Messages : 73

MessageSujet: Re: Zelos [39]   Dim 9 Juil - 22:02

Je ne comprenais pas bien les préoccupations de Zéphyr, mais il fallait dire que c'était habituel avec lui. Il devient plus naïf avec le temps j'ai l’impression, ou c'est peut être moi qui comprends plus de choses. Avec du recul, je n'étais pas mieux, avec ce partenaire qui ne me convenait pas depuis le début... Finalement nos partenaires se ressemblaient dans un sens. Pourtant je me retrouvais avec le moins responsable et ouvert des deux... Ironiquement c'était lui que je critiquais le plus, alors que la réalité semblait être tout autre au final, malgré ce qu'il a fait par le passé.
- Ne t'en fais pas pour ça, ça me fait déjà du bien de pouvoir en parler... Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de choses à faire de toute manière, tout l'amour du monde ne marcherait pas avec lui... Je ne pense pas que quoique ce soit venant de ma part et correspondant à ce que je veux fonctionnerait.
- C'est triste... é.è je suis désolé d'être si impuissant...
- Ne t'excuse pas, je ne voudrais pas que tu t'impliques là dedans alors que tu as des enfants dont tu dois t'occuper, ainsi qu'Akagi à gérer... Enfin, je le juge surement trop mal au vu de la situation dans laquelle je me retrouve.
- Oh non, tu sais il est parfois dur à supporter  Souvent, à vrai dire ~.~
- Pourtant lui est toujours là, même avec des enfants... Et il a même l'air d'en être content.
- C'est vrai... Mais malgré tout ils restent des personnes différentes.
- Leur mode de vie était pourtant très similaire, mais Akagi est ouvert contrairement à Yuki. Il semble être fermé et avoir une peur très forte... Je ne sais pas vraiment sur quoi. J'aurais voulu l'y aider, mais si ce n'est pas moi qui le feras, tant pis. J'espère qu'un jour il ira mieux.
- Tu es pessimiste... Tu as l'air décidé à en finir de ce que tu as l'air de dire ? Je comprends que tu hésites, c'est normal, mais je pense sincèrement que ce sera mieux pour toi sur le long terme.
- Je ne sais pas. Je suis assez perdu et mes pensées sont désordonnées. C'est sans doute trop intrusif de ma part de souhaiter ça pour lui d'ailleurs...
- Je ne pense pas qu'il y ait de mal à souhaiter le futur bonheur de quelqu'un, au contraire.
- Il ne voulait pas que j'ai quelque chose à voir avec ceci en tout cas, donc peut être que si pour lui... Je ne sais même pas comment il pense malgré le temps que nous avons passé ensemble, je ne sais rien de lui.
- Calme toi Hishigi, tu ne devrais pas t'embêter avec ces questions éè je pense que tu devrais te concentrer sur ce que tu veux pour toi même plutôt que sur lui actuellement. En plus, si tu veux des enfants, il y a pleins de gens célibataires qui en veulent ! Et ce sera plus simple à trouver maintenant que la grossesse des hommes a été avérée possible.
Il avait certainement raison... Mais je ne pouvais pas m'empêcher de me demander ce que je faisais mal pour que ça ne marche pas entre Yuki et moi, alors que Zéphyr et Akagi semblaient s'être bien trouvés, ironiquement.
Cela dit, la solution était sûrement d'y mettre fin le plus vite possible.
- Je sais que tu as raison... Merci de m'écouter.
- C'est normal tu sais. D'ailleurs, même si tu ne trouves pas de partenaire tout de suite -tu as peut être besoin de temps- il y a l'adoption, avec pleins de petits qui auraient besoin de parent aussi aimant que toi.
- C'est gentil de ta part... je crois que ça me fait me sentir un peu mieux. Tu sais, je crois qu'élever un enfant m’épanouirait vraiment...
- Content d'entendre ça, je suis sûr que tu t'en sortiras.
Je me levai du canapé.
- Merci de m'avoir écouté. Je crois que je vois mieux mon objectif actuel. Et puis, la vue de tes cheveux m'a rappelé que mon talent n'était pas mort.
- Ah... Je suppose que je devrais être flatté alors.
- Oui, c'est vraiment un de mes chefs d'oeuvre.... Enfin, je vais m'en aller, et peut être venir chez Artémis si elle veut bien de moi...
- Tu ne prends pas de décision hâtive ?
- Cela fait un moment que j'y pense, et plus je ressasserai ça, plus ce sera dur pour moi... Je ne suis pas sûr qu'il remarque que je sois parti de toute manière.
- Tu exagères sûrement é.è
- Pas tant que ça... Mais bref, je vais le faire avant de changer d'avis. Au revoir Zéphyr, merci de m'avoir écouté et de m'avoir guidé vers la lumière. A bientôt !
- Prends soin de toi, tu me tiens au courant. A bientôt !

[Vers le déménagement]

_________________

A venir...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akagi

avatar

Profil MBTI : ESTP
Masculin
Couleur : =#990000
Messages : 131
Localisation : Sur le toit du lycée.
Emploi/loisirs : Dormir. Faire souffrir les élèves.

MessageSujet: Re: Zelos [39]   Lun 10 Juil - 16:58

Je rentrai de ma promenade, estimant qu'Hishigi et Zéphyr avaient bien eu le temps de parler et qu'il n'y avait de toute manière rien à faire en ville actuellement. Dommage que je n'ai pas vu le post de Lucifer plus tôt, j'aurai pu vite régler cette histoire de cadeau... Au pire, je prendrai un pack de bières du frigo. Ça devrait faire l'affaire pour ce fameux guerrier. Je ne suivais plus trop cette histoire de guerre de prés à vrai dire, mais il fallait tout de même que j'assiste à ce genre d’événement si je veux continuer de mener ma vie actuelle. Les histoires de l'enfer ne m'intéressaient pas.
- Je suis rentré ! Hishigi est parti ?
- Oui, il y a peu. J'aurais aimé que tu sois plus aimable avec lui, d'ailleurs.
- Je ne comprends pas vraiment ce que j'ai dit de mal... Il avait même l'air d'être d'accord avec moi.
- Mais ça ne se dit pas enfin
- Si tu le dis.
Dis-je en m'affalant sur le canapé, aux côtés des petites.
- Paa rentréééééé
Dit Alice, en forçant bien sur le r.
- Elle a l'air heureuse de te voir elle en tout cas.
- J'aurais pas utilisé ce mot, elle semble plutôt colérique au naturel. Un peu comme toi la plupart du temps, elle te ressemble.
- Je suis la personne la plus calme du monde je ne comprends pas comme tu peux dire ça °-°
- Je suis impressionné par le si grand nombre de mots qu'elle a appris en si peu de temps en tout cas.
- Oui, c'est d'ailleurs un peu inquiétant °-°
- Pourquoi donc ?
- Elles apprennent... Trop vite °-° Lucie arrive presque déjà à marcher, et Alice sait prononcer des mots.
- Je ne vois pas en quoi c'est une mauvaise chose, au contraire.
- Mais c'est pas normal on dirait qu'elles ont déjà 2-3 ans
- Tu t'inquiètes pour rien tu sais, c'est normal pour des bébés d’apprendre à marcher et parler.
- Mais ce n'est pas le problème elles sont juste trop jeunes, et regarde, pendant qu'on ne regardait pas elles ont encore pris 2cm
- Tu stresses vraiment pour rien... On devrait en être contents.
- Suis-je fou ? Ce n'est pas normal de s'inquiéter pour la santé de ses bébés ? De s'inquiéter parce qu'elles prennent plusieurs cm quand on tourne le dos ? D'avoir peur parce que Doctossimo a dit qu'elles allaient mourir de façon imminente et que Youtube a programmé leur mort pour dans 1 mois tout au plus ? De vouloir que ses enfants se développent normalement et pas à la vitesse d'un papillon qui mourra le jour prochain ?
- Je t'arrête tout de suite, on ira voir un médecin si ça te fait te sentir mieux. Tu n'as pas accouché de papillon.
- Je ne suis plus sûr moi-même tu sais
- Eh bien Alcée confirmera leur nature dans ce cas, il fera une batterie de tests. Allez, on peut même y aller maintenant si ça te rassure.
- Est-ce bien raisonnable de demander à ce dingue d'examiner nos filles ?
- C'est lui qui t'a fait accoucher en tout cas, et tu es vivant.
- C'est vrai !!! J'oubliais à quel point il était horrible pendant l'accouchement, je ne pouvais même pas lui raconter à quel point tu étais insupportable pendant ma grossesse et...
- Oui, oui, en tout cas je préfère qu'il t'examine à la place de Narcisse.
- Dans tous les cas le temps presse, conduis °-°
- Attends deux secondes, il faut les mettre dans les sièges enfants.
Je pris les deux petites dans chaque bras et les installai.
- Tu es trop brusque avec elle je ne comprends pas comment tu as pu donner naissance à des enfants si adorables
- Monte dans la voiture ou je t'installe aussi.
- Je vais donc m'installer seul.

[Vers l'hôpital]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zelos [39]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zelos [39]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Monde Humain :: Jackville :: Quartier pavillonnaire-
Sauter vers: