Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vacances forcées

Aller en bas 
AuteurMessage
Daemon

avatar

Profil MBTI : INFJ ?
Couleur : #66ffff
Messages : 11
Emploi/loisirs : Satisfaire Lucifer et papa
Commentaires : Nya.

MessageSujet: Vacances forcées   Jeu 27 Juil - 19:52

Hermès et moi arrivâmes en face du portail du lycée, qui semblait être gardé par une sorte de gardien à l'allure désinvolte et aux longs cheveux. Cela me rappelait fortement le système de portail que nous avions en enfer.
- Ne fais pas trop attention à lui, il est incontrôlable. Si tu te contentes de dire que tu es nouveau il prendra peut être la peine de chercher dans son annuaire pour te laisser passer, et il ne t'embêtera plus à l'avenir.
- Très bien... Pourquoi être aussi précautionneux ? Il y a des risques d'effraction ici ?
- Non, je ne vois pas ce qu'un humain viendrait voler ici... Il y a des livres, mais peu d'humains s'intéressent aux livres de toute manière.
- Je vois. C'est vrai que leur niveau intellectuel a l'air bien bas pour la plupart... J'espère qu'un jour ils comprendront cette beauté. Mais dis-moi plutôt pourquoi est-ce que ce gardien dégage une aura d'Archange ?
- Il n'y a rien à craindre, il s'est retiré du paradis... après s'être retiré de l'enfer. Je passe ici chaque jour, il n'a pas de rancune envers les démons. Du moins pas envers eux en particulier. Il aime juste crier sur tout le monde ~.~
- Un être bruyant donc ? Je vais voir ça.
Je m'avançai vers le gardien d'un pas élancé.
- Bonjour Gardien. Je te prie de vérifier mon nom dans l'annuaire des élèves : Daemon Tsukiyomi.
Sa cigarette tomba dans sa bouche.
- Je rêve ou l'école est envahie de démons dernièrement ? +.+
- Je ne vois pas en quoi c'est un problème.
- Et qu'est ce qu'un Tsukiyomi viendrait foutre à l'école ? +.+ retourne donc dans ton panier.
- Je te rappelle que tu es un paria des deux côtés de cette guerre, tu devrais te tenir à carreaux si tu ne veux pas de représailles. Ne pas vouloir prendre part à cette guerre est compréhensible, mais tu devrais connaître ta place.
- Bon très bien dans ce cas je vais juste te dire un truc : l'école est fermée, bouffons. Vous ne savez pas lire ? Pourquoi est-ce que même pendant les vacances on vient me voir ?! +.+
Je me tournai vers Hermès.
- Ce qu'il dit est vrai ?
- ... On dirait bien qu'il ne ment pas... Je m'excuse platement de vous avoir fait perdre votre temps ici avec cet individu.
- Je vois... C'est regrettable, mais ça m'aura permis de découvrir les lieux. Tu n'es pas obligé de me vouvoyer quand tu t'excuses d'ailleurs tu sais.
Je me tournai vers le gardien.
- Sache que je n'approuve pas la façon dont tu fais ton travail, tu dois perturber l'ambiance scolaire qu'il devrait y avoir ici et tu fais apparemment peur aux élèves. De plus, tu ne sers visiblement à rien. Pourquoi rester ici si ce n'est que pour exercer ta violence ? Il y a des méthodes bien plus saines pour faire ça, même dans ce monde.
- D'où est-ce que tu me donnes des leçons ? Je ne t'ai rien demandé, j'aime juste ce portail  
- C'est triste que tu ne t'en rendes pas compte. Peut être qu'en essayant de frapper dans un punching-ball tu trouveras ta voie d'épanouissement ? Il me semble en avoir vu une promotion à la "télé" il y a peu. Sinon, il y a pleins de métiers artisanaux artistiques en rapport avec des "portails" que tu pourrais faire.
- Je rêve... Allez dégagez vous me donnez la gerbe.
- Dans tous les cas, je veillerai à ce que ton travail ne perturbe pas la pédagogie que je recherche ici. A la rentrée, si tu n'as pas trouvé ta voie d'ici là.
Nous nous éloignâmes. Hermès semblait choqué par mes interventions, il n'osait visiblement pas intervenir.
- Pourquoi avoir cherché à "l'aider" ?
- Il aurait surement perturbé ma scolarité ainsi que la tienne, et visiblement ce travail n'est pas ce qui conviendrait le mieux à quelqu'un comme lui.
- Je vois... C'est aimable de ta part je suppose ? C'est étonnant venant d'un démon haut placé.
- Je trouve ça normal de la part de quelqu'un de haut gradé. Bien que mon grade ne soit pas officiel ici, je ne compte pas agir autrement. Je dois apprendre après tout.
- Lucifer n'a rien contre cette vision des choses ? Et Rei ?
- Ils auraient sûrement des choses à redire, mais je dois moi-même trouver ma façon de voir les choses et de les diriger. C'est ce qui me semble le mieux pour le moment... C'est ce que j'essaie de faire avec toi d'ailleurs, en étant plus proche et prévenant. Du moins j'essaie.
Il eut une seconde de silence, semblant prit de court par mes paroles.
- ... Dans tous les cas, cela ne sert à rien que tu restes ici si les cours n'ont pas repris. Tu ne comptes pas rentrer en Enfer ?
- Non, ce serait dommage de manquer cette opportunité. Tu pourrais me montrer le monde des humains sous un autre angle que celui de l'école ? Ce serait surement bénéfique pour mon apprentissage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermès

avatar

Profil MBTI : ISTJ 6w5
Couleur : brown
Messages : 115
Emploi/loisirs : poser des questions
Humeur : interrogative °-°
Commentaires : pourquoi?

MessageSujet: Re: Vacances forcées   Dim 1 Oct - 17:52

- A vrai dire je ne le connais pas très bien moi-même. Je n’ai pas vraiment visité… Je connais juste bien l’école et…
L’église. Mauvais point.
- Et c’est tout…
Il me lança un regard intrigué mais n’insista pas. Il était étrangement délicat pour un démon.
- Je pense que tu trouveras facilement de meilleur guide que moi pour les humains. Si tu as besoin d’un démon pour t’aider, Akagi passe énormément de temps avec eux. Lysandre aussi apparemment mais je ne le connais pas vraiment. Le plus logique serait de te rapprocher d’un humain sinon, il y a des professeurs assez sympathiques. Du moins plus que les autres élèves. Les âges des démons et des anges ne coïncident pas du tout avec ceux des humains. Ce sont encore tous des enfants. Le dialogue est plus facile et construit avec les adultes. Enfin, autant que faire se peut. Ils restent tout de même des créatures inférieures aux connaissances et capacités limitées.
- Je vois, mais il n’y a personne dans les parages à part le gardien pour le moment. Je ne peux donc pas en apprendre plus avant la rentrée.
- De toute façon Bel a toujours été bizarre. Il ne connait bien aucun des mondes je pense, vu qu’il passe tout son temps à garder des portes. Il n’a pas l’habitude des gens. Il les déteste tous.
Un peu comme moi à vrai dire. Le parallèle était assez saisissant désormais. Lui un ancien démon et moi un ancien ange. Je détestais juste les gens de manière plus passive.
- Oui il semble très tourné vers la haine et l’agressivité.
- Il y a peut-être une raison à tout cela…
- Ah ? Laquelle ?
- Je ne sais pas c’était juste une pensée en l’air. Je ne le connais pas assez bien pour ça. Je ne passais pas beaucoup de temps devant les portes du Paradis à vrai dire.
- Qu’est-ce que tu faisais au Paradis ?
- Je… Pas grand-chose…
Dès que je repensais à Léviathan je me renfermai irrémédiablement. Je devais réussir à surmonter ce réflexe qui était on ne peut plus douteux vu de l’extérieur. Je ne pouvais pas espérer gagner sa confiance – et encore moins celle de Rei et de Lucifer – en continuant à agir de cette manière. Il fallait que j’arrive à tourner la page. Cela commençait à dater… Pourtant cela me faisait encore souffrir autant qu’au premier jour. Peut-être encore davantage à vrai dire. Il allait bien falloir que je finisse par accepter que c’était fini.
- Je n’ai jamais été très utile. Le Paradis n’a jamais cherché à être utile en fait donc je n’avais pas de raison de faire quoi que ce soit. Je me contentais de rester aux côtés de Léviathan. Je connais quand même assez bien le Paradis je pense. J’ai assisté à beaucoup de réunions au sommet en tant que « bras droit ». Enfin, c’est un bien grand mot.
- Tu dois connaître de nombreuses choses importantes alors. C’est pour ça que Lucifer t’a recueilli ?
- Je suppose oui.
- Cela fait de toi un atout très précieux.
- Moins que toi, sans aucun doute. Lucifer a besoin de plus de puissance que de connaissance. Après tout, il connait déjà Léviathan. Il a su le cerner bien plus rapidement que les autres.
- Lucifer est impressionnant… Je comprends qu’il soit devenu le dirigeant de l’Enfer.
- Impressionnant en effet…
Et inquiétant. Je ne me sentais jamais vraiment à l’aise en sa présence.
- Est-ce que Léviathan a autant de prestance ?
- Oui. Cela reste un Dieu après tout.
Bien plus à vrai dire. Lui aussi avait ce côté inatteignable qui troublait tout le monde et donnait l’impression de ne jamais pouvoir deviner ses pensées. Son sourire qui voulait tout et rien dire à la fois… Ses douces paroles, ses mensonges, … Son regard insaisissable. Qui étions-nous pour cerner Dieu de toute manière ? Jamais nous ne pourrions comprendre sa manière de penser.
- Et pourtant tu es parti.
- Oui et je ne regrette rien. A part de m’être voilà la face si longtemps. Ma place est bien parmi vous. Même si beaucoup de démons en doutent.
- Je vois que tu es très dévoué en effet.
Le pensait-il vraiment ? Ou était-ce un piège pour gagner ma confiance ? Il avait l’air sincère. Pouvais-je vraiment faire confiance à mon jugement ? Il n’avait pas été exactement fiable jusque-là. Mais qu’avais-je à perdre après tout ? Je n’obtiendrais pas sa confiance sans lui donner la mienne au préalable. Surtout que j’avais de la chance après tout, c’était de loin le démon le plus intéressant qu’il m’ait été donné de rencontrer. Il semblait cultivé, curieux et sérieux. Bien plus fréquentable que la majorité de mes fréquentations jusqu’à présent.
- Bien sûr. Je suis entièrement à votre service. Je n’hésiterai pas une seconde à mourir sur vos ordres.
- C’est bien mais je pense que tu seras plus utile vivant que mort.
- Je ferai de mon mieux de mon vivant également, cela va sans dire. Mais je ne suis pas un guerrier, je n’ai jamais fait partie de l’armée.
- Je ne fais pas vraiment partie de l’armée non plus dans un sens. Du moins pour le moment en tout cas.
- Cela ne saurait tarder. Je pense que Lucifer tient à finir ton apprentissage d’abord. En tout cas je suppose qu’il a beaucoup réfléchi à la question.
- Oui je n’en doute pas. D’ailleurs je me demande comment est organisée l’armée du Paradis ?
- Et bien… Il y a Léviathan à sa tête. Enfin, il y avait. Maintenant je ne sais pas si l’humain a pris les rênes ou s’il laisse le soin de tout gérer aux maréchaux. Il y en a environ huit de mémoire. Ils gèrent chacun entre quatre et six généraux qui ont chacun une armée à leur charge. La partie de l’armée dont nous avons le plus à craindre est celle du Maréchal Bota. Elle contient les plus vieux Anges du Paradis. Pas forcément de première génération mais tous purs. Ils sont bien plus forts que le reste de l’armée à eux-seuls. Il y a des rumeurs sur le fait que certains d’entre eux auraient subi des expériences… Mais je n’en sais pas plus. C’est l’armée la plus petite en tout cas, et personne de nouveau ne peut rentrer dans leurs rangs. Il a quatre généraux en dessous de lui. Je ne me souviens plus de leurs vrais noms à tous comme Léviathan désigne toutes les armées par un thème. Celle de Bota a le thème des quatre vertus cardinales.
- C’est un concept intéressant. Je me demande si c’est le cas aussi pour l’armée de Lucifer avec les sept péchés capitaux.
- Je ne sais pas mais si c’était le cas le compte serait clairement déséquilibré en fonction de la paresse et de la luxure.
- Oui j’ai cru comprendre cela du peu que j’en ai vu.
- Cela dit les généraux ne collaient pas tous vraiment à leurs thèmes.
- Ah bon ? je pensais que c'était fait exprès.
- Il y avait Prudence, Courage, Justice et Tempérance. Prudence et Tempérance correspondaient plutôt bien à leur thème. Justice aussi dans un sens. Par contre Tempérance n’était pas très… tempéré. Léviathan n’arrêtait d’ailleurs pas de lui dire de se tempérer °-°
- Je vois, c’est étrange.
- En tout cas, ils sont tous dangereux. Normalement l’armée de Prudence ne sort pas tellement du Paradis mais les autres sont envoyés ailleurs de temps en temps.

_________________


~ I won't try ~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daemon

avatar

Profil MBTI : INFJ ?
Couleur : #66ffff
Messages : 11
Emploi/loisirs : Satisfaire Lucifer et papa
Commentaires : Nya.

MessageSujet: Re: Vacances forcées   Jeu 19 Oct - 21:42

Lui poser des questions semblait être efficace désormais, il semblait s'ouvrir à moi peu à peu. Je pense que c'est une bonne chose pour entretenir une relation maître-servant -comme papa et Lucifer-. Bien qu'ils semblaient assez distants face aux gens, je pense qu'ils ont eu beaucoup de temps pour se connaître en profondeur, et leur confiance mutuelle est indéniable et m'impressionnait... Je me demande si un jour ma relation avec Hermès sera de ce type-là ? Je me projette peut être un peu trop, mais cela me ferait plaisir.
- Oui j'imagine que c'est logique pour l'armée de la prudence de ne pas trop s'exposer au danger... Même si toutes les armées ne semblent pas correspondre à leur thème.
- Disons que Léviathan faisait en sorte que les chefs des armées et leur armée correspondent à leur thème, d'où son obsession avec la Tempérance non tempérée...
- Pourquoi les thèmes l’obsédaient-ils autant ?
- Je ne sais pas vraiment à vrai dire, à cette époque j'étais encore jeune et je ne lui parlais pas encore beaucoup. Il a eu plusieurs périodes obsessives à cette période.
- Tu t'es donc rapproché de lui en grandissant ? Vous sembliez assez proches, tu as pu te rapprocher quand il s'est "calmé" ?
- Je ne sais pas si on peut dire ça, je n'ai probablement jamais été proche de lui. Il a toujours été dur dans ses choix et dur à cerner et approcher, même quand ses obsessions se calmaient. De toute manière, c'est du passé.
- Ce Dieu a l'air d'être bien capricieux et lunatique selon tout ce qu'on me raconte... C'est bien différent de Lucifer en ce sens, même s'ils ont plusieurs ressemblances de ce qu'on raconte. C'est assez logique quand on y pense, Lucifer a cherché à créer un empire différent. A vrai dire, ça m'étonne qu'après tout ce que Léviathan a fait il ait autant de suiveurs encore à ce jour...
Il resta décontenancé quelques secondes, semblant peser mes mots. J'ai sûrement touché une corde sensible ? J'aurais du y penser, il venait tout juste d'abandonner son ancienne foi, tout était nouveau pour lui. J'imagine qu'à une époque, ce Léviathan devait être important pour lui, et il avait certainement ses raisons. Je devrais chercher à le comprendre. De plus, comprendre la foi qu'on porte à Léviathan pourrait m'être utile.
- Je... ne sais pas.
Ce n'est pas de cette façon que je vais réussir à me rapprocher de lui et gagner sa confiance, j'aurais du peser mes mots.
- Je suis désolé, j'ai peut être été trop brutal... en parler ne doit pas être facile pour toi.
- Non, ça va, je suis à ton service après tout. Et puis il faut bien que tu apprennes des choses sur le paradis, ça fait partie de ta formation.
- Je suis désolé, je sais que tu devais beaucoup l'admirer... Je ne voulais pas paraître rude. A vrai dire, je suis curieux de savoir ce qui faisait que tu l'aimais tant, mais je ne te forcerai pas à en parler si tu ne veux pas. C'est peut être trop tôt, tu viens juste d’arriver après tout... On peut parler du monde des humains si tu préfères, c'est l'occasion puisque nous y sommes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermès

avatar

Profil MBTI : ISTJ 6w5
Couleur : brown
Messages : 115
Emploi/loisirs : poser des questions
Humeur : interrogative °-°
Commentaires : pourquoi?

MessageSujet: Re: Vacances forcées   Sam 17 Fév - 13:17

Ses questions se faisaient de plus en plus insistantes. Même s’il me disait que j’avais le choix, l’avais-je réellement ? Cela s'apparentait à un test. Même s’il était plus confiant que Rei et Lucifer, il était normal qu’il soit un minimum suspicieux. Il ne pouvait pas se permettre de faire confiance à n’importe qui. Non pas que je puisse personnellement représenter une quelconque menace, mais d’autres pourraient l’être. J’en aurais fait de même aux côtés de Léviathan. Enfin non, je n’aurais jamais laissé un démon à ses côtés à vrai dire. A quoi bon prendre de tels risques ? L’Enfer était soit pas assez peu sur ses gardes… soit trop confiant… Ou bien ils avaient un quelconque plan machiavélique. Enfin, ils avaient raison de me faire confiance. Du moins ils auraient eu raison de le faire si c’était le cas. Je ne pouvais pas leur reprocher de faire confiance à quelqu’un qui ne les trahirait pas.
- Tu as l’air troublé…
- Non, non.
Sa queue semblait avoir la forme d’un point d’interrogation. Curieux. C’était probablement le fruit de mon imagination. En tout cas sa posture ne semblait pas agressive. Ni même négative.
- Je cherchais juste une bonne manière de m’expliquer. En fait pour faire un résumé très simple. Léviathan est comme mon père. C’est lui qui m’a donné la vie, qui m’a élevé, qui m’a tout appris… Il était tout ce que je connaissais, le remettre en question lui, c’était tout remettre en question. Le monde autour de moi, les autres, moi-même… C’est difficile de se dire que tout ce qui comptait pour soi n’était qu’une vaste illusion qui n’a jamais eu la moindre importance. Et surtout, ce n’est pas très intuitif. Dans ton cas, ce serait comme remettre en question la légitimité de Rei ou de Lucifer.
Sauf qu’en plus Léviathan avait créé le monde et avait tous les pouvoirs imaginables. Détail important.
- Il est bien plus confortable de se voiler la face pour ne pas se retrouver seul et sans repère. Je me suis mis à dos tous ceux que je connaissais. Enfin, sauf Léviathan a priori puisqu’il se fiche complètement de mon existence.
Le seul qui importait en somme…
- Je vois, je pense que je comprends.
- Pour un mathématicien, douter que la somme de un et un fasse deux… voilà en gros ce que c’est de douter du créateur de l’univers. Certains y arrivent par eux-mêmes, certains n’ont jamais cru en cela… En fonction de notre éducation, nos acquis sont différents mais nous avons tous quelque chose sur laquelle se fonde notre logique. Désormais pour moi ce ne sera plus Léviathan. Je sais qu’il a tort. Il a toujours eu tort.
Il continuait de me fixer avec sa queue interrogative.
- J’ai dit quelque chose de bizarre ? Désolé pour ce parallèle douteux, les cours d'ici finissent par déteindre sur moi
- Non, je me demandais si c’était facile d’accorder sa confiance à quelqu’un d’autre après cela.
Evidemment que non…
- Oui. Nous avons tous besoin de quelqu’un après tout. Nous ne pouvons pas vivre isolés, c’est ce que j’ai compris ici. Même Lucifer a besoin d’une personne de confiance comme tu peux le voir. Nous ne faisons pas exception à la règle.
- Oui ça me semble important.
Etonnant qu’un démon admette aussi ouvertement avoir besoin de quelqu’un. Décidément je n’étais pas au bout de mes surprises.
- Et donc… le monde des humains…
- Oui ?
- Il est peuplé d’humains °-°
- Hm oui j’avais cru comprendre cela.
- C’est très dur.
- Lucifer m’envoie pour m’endurcir, je m’attends à des épreuves difficiles.
- Très très dur °-°
- Oui, j’ai compris. Ca ne va pas ? Tu as l’air étrange.
- Si ne t’en fais pas…
- Tu devrais faire une sieste, tu as l’air pâle. Ma mère me dit toujours que la sieste guérit tous les problèmes.
- Peut-être oui, je suis fatigué.

Je ne dormais pas très bien en ce moment. J’étais fatigué, stressé, irritable. Un cercle vicieux. Peut-être était-ce encore le contre-coup de ma transformation. Quand en aurais-je donc fini avec ça ? Je ne voulais plus penser à Léviathan sans arrêt. Il ne pensait pas à moi. Il n’avait aucune raison de venir me parler ou de chercher après moi. Pourquoi n’arrivais-je pas encore à l’intégrer ? Je détestais ce reste d’espoir qui me tuait lentement. Mon coeur qui bondissait à chaque porte qui s’ouvrait chaque voix qui résonnait, chaque bruit de bas. Il ne reviendrait pas. Fin de l’histoire.
- Tiens.
Daemon me tendait un oreiller. Je le pris délicatement entre mes mains, non sans une pointe de suspicion.
- Qu’est-ce que c’est ?
- Un coussin très confortable. Tu devrais l’utiliser pour ta sieste.
- Je n’ai pas besoin de dormir tout de suite.

- Ton état m’inquiète pourtant.
Mon état pouvait inquiéter un démon ? Je me demandais à quoi je devais ressembler. Ou bien il voulait m’assassiner pendant mon sommeil. Hypothèse ridicule, il n’avait pas besoin d’attendre que je dorme.
- Je vais me coucher alors. Tu ne veux plus d’informations sur le monde humain au final ?
- Ca peut attendre.
- Désolé de ne pas pouvoir être plus utile.
- Tu m’es utile, j’ai déjà appris beaucoup de choses.
- Ah… Merci.

Il était étonnamment gentil. Il ne ressemblait pas à Lucifer avec son sourire entendu et son atmosphère oppressante, donnant sans cesse l’impression d’être évalué et utilisé comme un pion. Il ne ressemblait pas non plus à Rei, avec son air désabusé, son aura glaciale, … Je ne connaissais pas énormément de démons mais ceux que j’avais eu l’occasion de fréquenter représentaient tous un cliché de l’un des péchés capitaux. Surtout la luxure. Je ne les retrouvais pas pour le moment en Daemon. Pas même l’orgueil, qu’il aurait été aisé de développer étant donné son statut en Enfer. Cela aurait pu être une stratégie, mais je voyais mal Lucifer prendre ce chemin. Il n’était pas exactement connu pour être pacifiste. Cette situation était anormale. Il m’écoutait, il semblait me faire confiance, et me trouvait utile. Je n’avais pourtant pas fait grand-chose.

_________________


~ I won't try ~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vacances forcées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vacances forcées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Monde Humain :: Leema :: Lycée-
Sauter vers: