Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mort d'Hermès é.è

Aller en bas 
AuteurMessage
Hermès

avatar

Profil MBTI : ISTJ 6w5
Couleur : brown
Messages : 116
Emploi/loisirs : poser des questions
Humeur : interrogative °-°
Commentaires : pourquoi?

MessageSujet: Mort d'Hermès é.è   Lun 24 Juil - 22:28

(ELLIPSE)

Je sentis la lame glacée me transpercer de part en part avec un simple bruit étouffé.
- HERMÈS !
L’archange s’éloigna alors que Daemon se précipitait vers moi.
- Pourquoi t’es-tu interposé ?!
Je levai les yeux avec difficulté. Il semblait désemparé. Ses yeux luisaient plus que d’habitude. Des larmes semblaient poindre aux coins de ses yeux. Colère ? Tristesse ? Ou bien juste une illusion dans laquelle mon esprit voulait se bercer une dernière fois.
- Ses lances… Il se bat toujours avec des lames empoisonnées.
J’avais le tournis, je fermai les yeux.
- Hermès !
Le ton de sa voix était empreint d'inquiétude.
- Parle-moi !
Je ne l’avais encore jamais vu comme ça. J’aurais souhaité mieux connaître cette facette de lui, comme toutes les autres. Je n’en aurais pas le temps cette fois.
Je voulais lui répondre mais les mots me manquaient, le flot de mes pensées m’échappait sans cesse si je n’y prêtais pas attention. J’avais envie de dormir.
- Dae…
Le goût du sang qui envahissait progressivement ma bouche et je perdis l’équilibre. Sans trop savoir comment, je me retrouvai rapidement assis sur le sol, adossé contre un mur, Daemon agenouillé à mes côtés.
- Il nous faut de l’aide.
De qui donc ? Rei ? Il serait heureux de me savoir mort. Un humain ? Il ne pourrait jamais me sauver, ce poison n’était pas de leur monde.
- Je vais aller chercher…
Je l’attrapai par le poignet et le serrai avec toute la force qui me restait.
- Non, je veux… que tu restes… avec moi.
Je refoulai avec difficulté mes larmes.
Je ne pourrais jamais supporter un nouvel abandon. Je ne m’étais jamais remis du premier malgré tous mes mensonges. Aux portes de la mort je ne pouvais qu’accepter cet éclair de lucidité. Je n’étais qu’un enfant brisé cherchant sans cesse quelqu’un sur lequel me reposer. J’étais tellement incomplet, tellement seul… Sans un support extérieur, je n’étais rien. Après la trahison de Léviathan, tout avait volé en éclats. Il ne me restait rien d’autre que ma tristesse et ma colère, principalement dirigée contre moi-même.
Daemon avait tendu la main à quelqu’un comme moi. Il avait donné un sens à ce pitoyable cirque qu’était ma vie. Il voyait parfaitement la coquille vide que j’étais et pourtant il était resté à mes côtés sans faillir pendant tout ce temps. Je le voulais également auprès de moi pendant mes derniers moments. Il était si facile de s’habituer aux bonnes choses…
- Je ne comprends pas…
Daemon avait détourné ses yeux de moi. Ses oreilles s’étaient aplaties et sa queue s’était immobilisée.
- Merci.
- Pour quoi ?
- Pour tout.

Je fus pris d’une quinte de toux qui me fit cracher du sang. Quelques gouttelettes éclaboussèrent son visage. Il n’y prêta pas attention. Il était déjà très taché, remarquais-je seulement. Sa main entourait depuis le début l’extrémité de la lame pour éviter l’hémorragie, avec plus ou moins d’efficacité. Une flaque de sang se formait petit à petit.
- Arrête de parler, tu continueras quand tu iras mieux.
Quand j’irai mieux ?
- Dae, je vais mourir.
- Tu vas aller mieux. Si tu y mets un peu du tien. Arrête d’être défaitiste, c’est une mauvaise habitude !
J’allais déjà mieux dans un sens. La proximité de Daemon était agréable. Je me sentais enveloppé dans une douce torpeur. Ma vue commençait à se brouiller. Les lignes de son visage se déformaient et dansaient sous mes yeux. Je tendis ma main de manière à effleurer sa joue et ancrer ainsi sa présence dans la réalité. Mes forces me quittèrent rapidement et je laissai tomber mollement mon bras mais il le rattrapa aussitôt, serrant ma main dans la sienne.
- Je me suis toujours demandé... ce que je pouvais bien faire... pour toi...
- Tu n'en avais pas besoin...
Les choses devenaient enfin normales, et tout prenait finalement sens. Léviathan m'avait donné la vie, et j'avais passé cette même vie à essayer de le combler. Vie que j'allais désormais perdre pour Daemon, la seule autre personne qui avait jamais eu de l'importance à mes yeux. C'était poétique en quelque sorte. Et si je n'étais pas convaincu que ma vie ait déjà revêtu une quelconque forme d'utilité pour Léviathan, ma mort aurait au moins été utile à Daemon. Cela suffisait à me combler. Ce moment valait probablement toutes les souffrances que j’avais endurées jusqu’à présent.
- Promets-moi... de retourner... auprès de Lucifer. Ils ne te suivront pas en Enfer.
- Je les tuerai tous.
- Non...

Je ne pouvais pas supporter la pensée qu'un jour, si Daemon restait sur Terre ou s'il se rendait au Paradis, il risquait d'affronter Léviathan. Je ne voulais pas que l'un d'entre eux meure. C'était inimaginable. Mon monde, ou plutôt les miettes qui en restaient, s'effondreraient à jamais. A quel côté se rallier ? Je ne pourrais jamais me dresser ni contre l'un ni contre l'autre. Je les aimais tellement, au point que rien d'autre qu'eux n'avait la moindre importance. J'aurais dû prendre le parti de l'Enfer, Daemon était celui qui m'avait donné tout ce dont je pouvais rêver... Surtout que Léviathan se fichait probablement du côté que je choisirais. Mais je ne parvenais pas à me libérer des liens tissés si finement entre nous. Telle une stupide marionnette incapable de se détacher du marionnettiste qui pourtant disposait de bien trop de jouets pour accorder de l’importance au moindre d’entre eux.
Mourir maintenant était lâche, mais je préférais me dérober à ce choix déchirant. Le destin l'avait simplement voulu ainsi de toute manière.
- Ne meurs pas...
- C'est plutôt à moi de te dire ça !
Mon faible rire amer fut rapidement étouffé par le sang s'infiltrant dans ma gorge.
- Tu es... le seul qui compte...
Je sentis Daemon me serrer contre lui. Je ne parvins pas à lui rendre son étreinte. Des larmes coulèrent doucement le long de mes joues.
- Dae...
- Arrête de parler, tu vas t'épuiser.
- Je voulais te dire que...

- Je sais.
Savait-il vraiment que tout mon monde gravitait autour de lui ? Que je ne regrettais pas mon geste ? Que j'aurais tout de même voulu revoir Léviathan une toute dernière fois ? Que je me sentais coupable d'être encore prisonnier de ma dévotion envers lui ? Oui, probablement tout cela, et bien plus encore. Et pourtant, il m'avait constamment gardé auprès de lui. Toujours soutenu. Aimé. Quelque chose d'aussi simple m'avait rendu tellement heureux. Si seulement j'avais su plus tôt que le bonheur était si proche... Tous ces jours noirs et vides de sens me paraissaient tellement lointains. Il avait tout illuminé. Assez ironique, pour un démon. Il avait probablement bien plus sa place au Paradis que moi. Daemon aux côtés de Léviathan, cela serait une bien étrange vision. Mais quelle importance après tout ?
Rien d'autre n'importait en ce moment que la sensation de ses mains sur mon dos, son menton contre mon épaule, son souffle court dans ma nuque, sa queue enroulée autour de ma cuisse... Peut-être n'avais-je vécu que pour cet instant, peut-être n'avais-je tout simplement toujours été qu'une part de lui. Je me sentais parfaitement à ma place dans ses bras. Les habituelles barrières n'avaient plus de raison d'être, j'étais comme perdu en lui. Cette sensation était difficile à décrire.
- Hermès, reprends-toi ! Je t'interdis de mourir !
Je n'arrivais plus vraiment à comprendre ce que Daemon essayait de me dire. Les battements de mon cœur se faisaient tellement forts que j'avais l'impression que chacun d'entre eux était un nouveau coup porté à ma tempe. Leur lourd martèlement m’ébranlait. Le froid me gagnait progressivement. Je ne parvenais pas à trouver la force d'ouvrir les yeux, et encore moins de bouger. Le simple fait de penser mobilisait toute mon énergie et ma volonté. Mais tout cela n'aurait bientôt plus la moindre importance également.

_________________


~ I won't try ~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mort d'Hermès é.è
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation de Powa pour le moment de la mort
» Prières pour les morts ou pour faire face à la mort
» Daniel est mort
» La préparation du mort
» CHANSON DU PLUS LEGER QUE LA MORT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Purgatoire :: Dehors-
Sauter vers: