Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réunion

Aller en bas 
AuteurMessage
Gavin

avatar

Profil MBTI : ISTJ
Masculin
Couleur : #006666
Messages : 10

MessageSujet: Réunion   Dim 31 Déc - 0:29

Force était de croire que j'aurais pu prendre plus de temps avec Soren... Seth m'avait appelé en "urgence" à cause d'un appel de Tempérance, et pourtant Tempérance n'était lui-même pas là. Quel manque de professionnalisme de sa part... Il comprenait pourtant que la situation était grave, je ne comprenais pas pourquoi il s'obstinait à être... autant non tempérée, pour le dire simplement. Il faisait presque une fierté de ne pas convenir au rôle qu'on lui avait attribué à vrai dire... Sa situation me désespérait, peut être qu'il comprendra ce que je veux dire un jour ?
- Tu sais au moins de quoi Tempérance voulait parler ?
- Non, il s'est contenté de me dire de rassembler tout le monde d'urgence. Pourquoi, tu aurais voulu passer plus de temps avec ton chien ?
- Ce que tu dis n'est vraiment pas poli, Seth. Soren est un bon ami et n'a rien d'un chien.
- Oh tu sais, ça dépend du point de vue... Mais je suis sûr que tu peux attester de son comportement de chien avec toi. Mais c'est assez naturel pour lui, ce n'est pas dit méchamment.
- Je suppose que tu ne penses pas à mal, mais ça n'en est pas moins malpoli... Pour en revenir au sujet de Tempérance, combien de temps compte-t-il nous faire attendre ?
Justice se leva brusquement de sa chaise dés que l'aiguille des secondes commença une nouvelle minute.
- je suis choqué de son comportement, ce n'est pas juste de sa part. J'ai voulu être patient, mais ça fait bien 30 minutes qu'on attend là.. Et s'il n'est pas là, nous n'avons aucun sujet de débat.
- Inutile de gaspiller notre énergie là-dessus, s'énerver ne nous amènera à rien, encore moins avec lui. Nous perdons notre temps.
- Vous savez, tant que nous sommes ici, je pense que justement pousser l'offensive serait une bonne idée pour déstabiliser l'enfer. Ils s'attendent probablement à ce que nous restions dans notre zone de confort, comme à notre habitude.
- Ce serait se jeter dans la gueule du loup, nous ne sommes pas prêts pour une offensive... Surtout avec le général Bota manquant à l'appel.
- Et comment comptons nous le récupérer ?
- Les négociations me semblent être notre meilleure option... L'inconvénient avec cette idée serait que Lucifer penserait que nous sommes trop faibles pour venir le récupérer nous-même.
- Exactement, je vois que tu comprends vite.
- Se jeter corps et âme dans un combat ne me semble pas être une meilleure option, cela dit.
- Il faudrait proposer à Lucifer un deal intéressant et juste. Je suis sûr que les choses se passeront bien de cette façon.
- Lucifer fera en sorte de nous prendre plus que Bota si nous ouvrons des négociations avec lui... Il a l'ascendant sur nous.
- C'est justement pour ça qu'il ne faut pas chercher à discuter avec lui et l'attaquer par surprise. Il s'attend certainement à ce que nous ne fassions rien de risqué, mais je serais capable de récupérer Bota avec mon armée. Nous nous sommes beaucoup entraînés pour ce jour et mes troupes sont prêtes.
Je poussai un soupir. Seth était irrécupérable... Mais je suppose qu'il en faut bien un comme lui dans notre armée. Il est bien plus utile que moi pour gérer les combats en temps réel.
- Seth. Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre plus de soldats, tu es en train de me parler d'une attaque kamikaze sur l'enfer. Nous ne savons même pas dans quel état est Bota, s'il est encore en vie ou non, où exactement il se trouve en enfer... Ton plan manque beaucoup de détails et ne peut être mené à bien, en plus de faire courir beaucoup de risques à ton armée et au paradis entier. Ce n'est pas seulement Bota que nous perdrions avec ton plan.
- Tu es bien trop pessimiste, il suffit que mon plan réussisse pour que ça s'arrange... Et la vie de mes subordonnés ainsi que la mienne ne valent pas le poids à côté de celle de Bota. Parfois il faut savoir jouer gros pour gagner, rester sans rien faire ne peut que nous désavantager.
- Que fais-tu de la préparation de ton plan ? Tu ne m'as pas dit ce que tu envisageais comme stratégie pour que ça marche, ni comment tu comptais t'y prendre pour trouver Bota.
- Il suffirait que j'envoie des unités espionner l'enfer, ils m'enverraient leur signalisation avant leur mort pour que nous sachions où se trouve Bota.
- Tu sais bien qu'infiltrer l'enfer ne se fait pas si simplement...
- C'est pour ça que mon armée est composée de kamikazes.
- Même si tu faisais ça, l'enfer se douterait que nous venons chercher Bota et toute ton idée de surprise tomberait à l'eau.
- Et puis, même si tu mettais ce plan en oeuvre, il n'est pas très juste pour tes unités...
- Même s'ils s'en doutent, mon armée aura causé suffisamment de dégâts à l'enfer pour que nous puissions mener une attaque plus forte et faire en sorte que celle-ci marche.
- Ils ont déjà peu de raisons de le garder en vie... Je ne pense pas que ça soit une bonne idée.
Seth sembla se résigner.
- Bien. Je comprends ton point de vue... Mais il va bien falloir faire quelque chose, et ce n'est pas sur ton armée que je peux compter pour ça.
- Pourquoi ne pas les menacer dans ce cas ? Ils se douteront de ce que tu es capable de faire et ça ne laisserait pas place au dialogue.
- Ça pourrait marcher... Mais il faudrait contacter Lucifer pour ça, et préparer mon armée en cas de refus de sa part.
- Seth...
- Si Lucifer refuse et que nous ne faisons rien, notre crédibilité en prendra un coup.
- Certes... Tu as raison.
Je me grattais nerveusement le cou. Je n'aimais pas cette situation, le stress n'a généralement pas un bon effet sur Seth...
- Il va falloir préparer le message que nous allons envoyer. Aide moi à l'écrire.
- Il faudrait peut être attendre que Tempérance soit là ? Son absence commence à m'inquiéter d'ailleurs...
- Il n'y a pas de quoi s'inquiéter pour lui, et puis ses conseils sont rarement des bons niveau stratégie.
- Il reste un général.
- Comme je le disais, je ne suis pas sûr que Lucifer soit sensible à notre attaque si nous ne proposons pas de deal "juste" avant ça...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Couleur : #ffffff
Tempérance #666600
Justice #3399ff
Messages : 5

MessageSujet: Re: Réunion   Ven 12 Jan - 20:44

- Tu commences à être un tantinet insistant avec ton deal juste, ne t'en fais pas nous avons compris. Je doute par contre que Lucifer soit sensible à ce genre de chose, tu sais, il n'est pas devenu le dirigeant de l'Enfer par le biais d’un vote juste et démocratique. Il a juste écrasé ses ennemis ainsi que ses alliés.
- Il faut donc lui montrer l'exemple pour le ramener dans le droit chemin.
- Très bien je commence donc ma lettre. Cher Lucifer, pourrais-tu nous rendre Bota et te conduire plus sagement à l'avenir ? Merci adorable petit bad boy, wink wink.
Ils levèrent tous les deux les yeux au ciel.
- Pourquoi faut-il toujours que tu sois aussi dramatique.
- Être sarcastique ne nous mènera pas bien loin. Nous ne devrions pas nous disputer entre nous.
- J'avais juste l'impression que vous n'évaluiez pas très bien la situation. Nous ne nous adressons pas à un enfant de choeur. Il nous massacrera tous au moindre signe de faiblesse. Je tiens au passage à souligner que notre comportement actuel en est un flagrant.
- Nous ne pouvons tout de même pas prendre le risque de mener une telle attaque avec si peu de chance de réussite. Même pour sauver le maréchal Bota, sacrifier toute ton armée représenterait une bien trop lourde perte.
- Qui a donc décidé ainsi de notre valeur ?
- C'est un calcul assez simple, des centaines de vies contre une seule ici en l'occurence, c'est complètement déséquilibré.
- Je ne pense pas que la valeur d'une vie puisse être estimée simplement par son existence.
- Pourtant c'est une vision très juste : une vie en vaut une autre sans distinction.
- Nous nous éloignons du débat...
- Certes, mais de toute façon ce débat est stérile. Nous n'avons personne pour trancher.
- Nous devons prendre une décision de nous-mêmes. Une décision qui n'implique pas de mettre en danger tout le Paradis.
- Tu recherches la paix ?
- Evidemment.
- C'est la meilleure fin que nous pourrions espérer.
- Quand bien même nous agirions de manière à protéger la paix, comment savoir si c'est la chose juste à faire ?
- Notre rôle est de préserver le Paradis.
- Je pense que notre rôle est plutôt d'être justes, mais en règle générale cela rejoint le raisonnement de Gavin.
- Vous avez tort tous les deux, notre rôle est d'obéir à notre supérieur. Et nous n'en avons plus. Bota a été capturé et le nouveau Dieu ne semble pas s'intéresser à notre cas. Nous devrions être en train de discuter avec les autres Maréchaux pour savoir qui pourrait reprendre notre tête.
- Aucun d'entre eux ne le pourrait, cela déséquilibrait bien trop les forces des armées entre elles, cela ne serait pas juste.
- Je ne pense pas que la justice soit le point le plus important à ce niveau. Mais n'aimeriez-vous pas choisir votre futur supérieur ? C'est l'occasion ou jamais, avant qu'ils se battent pour récupérer le merveilleux Général Milyo.
- Ils n'ont aucune raison de se battre pour moi voyons.
- Ah tu crois ? Moi j'en vois beaucoup essayer de te garder pour eux. Pas forcément des Maréchaux d'ailleurs.
Je lui fis un sourire entendu qu'il sembla ignorer.
- A quoi fais-tu allusion Seth ? Tu sais des choses que nous ne savons pas ?
- Pourrions-nous revenir au sujet principal s'il vous plaît...
- Ne t'en fais pas, Gavin ne nous quittera pas. Si quelqu'un nous le vole nous le tuerons.
- Je vois que tu as juste des envies de meurtre aujourd'hui Seth, ce n'est probablement pas le bon jour pour discuter de problèmes si sensibles.
- C'est rarement le bon jour avec lui de toute manière.
Je soupirai.
- C'est faux, mais mon armée et moi-mêmes allons finir par rouiller à ce rythme. Nous ne pouvons pas rester aussi inactifs et espérer garder notre niveau au combat. Bientôt nous serons aussi doués à la guerre que des adolescents boutonneux les yeux rivés sur leurs écrans en train de baver sur des manettes qui leur servent de mitraillettes fictives.
- Tu as une vision étrange et très spécifique des gens en train de rouiller...
- Tu n'as pas l'impression d'exagérer un peu ?
- Non, un couteau doit être aiguisé régulièrement pour ne pas perdre de son tranchant.
- Tu passes toute ta vie à t'entraîner avec ton armée je ne vois pas comment cela pourrait arriver.
- Pas toute sa vie, il en passe la moitié à râler contre tout et n'importe quoi.
- Non surtout contre toi en fait.
- Ce n'est pas juste pourtant, qu'ai-je fait pour mériter un tel traitement ??
- Je trouve que la justice est has been.
- QUOOOOOI ?
- Allez, reviens au vrai sujet avant que Gavin finisse par avoir des pulsions meurtrières également.
Ce qui serait sympathique à voir je pensais. Je ne voulais tout de même pas le pousser à bout. Il semblait déjà passablement énervé. J'avais dû l'interrompre au mauvais moment. Enfin, je n'avais agi que sur la demande de Tempérance. Il ne semblait pas m'en tenir personnellement rigueur mais il était globalement de mauvaise humeur. Lui qui gérait habituellement si bien ses émotions. C'était mignon.
- Je propose de discuter plus sérieusement de l'opportunité d'avoir un nouveau supérieur temporairement. Nous avons besoin d'ordres mais aussi de protection. Il n'y a pas que de l'Enfer que nous devrions nous méfier actuellement.
- Où veux-tu en venir ?
-Bota n'est pas le seul à avoir potentiellement disparu. Si Tempérance s'est également fait capturer... Alors peut-être que quelqu'un cherche à faire disparaître notre armée en particulier.
- Qui d'autre que l'Enfer pourrait souhaiter notre disparition ?
Je n'étais pas d'humeur à me perdre en explications. Comment pouvait-il être Général avec si peu de réflexion. Il aurait mieux valu que la dernière vertu cardinale soit l'intelligence. Voir sa fameuse "justice" partout le rendait naïf et vulnérable.
- En tout cas, nous pourrions être les prochains.
- Je pense qu'il est un peu tôt pour tirer de telles conclusions. Tempérance n'a pas disparu depuis longtemps, il a peut-être juste oublié qu'il nous avait convoqués.
- Il est vrai qu’il lui arrive d'être tête en l'air...
- C'est une possibilité également, mais n'oublions pas de faire attention à nous.
- C'est très... prudent ce que tu dis °-°
- J'avoue que je suis assez étonné de tes propos. Mais positivement étonné bien sûr.
- Pourtant ce n'est pas exceptionnel. Je veux mourir sur le champ de bataille, pas assassiné dans un recoin sombre du Paradis à cause de querelles internes.
- Et voilà, il reparle déjà de mourir… La partie sur la prudence n’aura pas duré bien longtemps.
- Mourir n'est pas dramatique, la vie n'est pas une fin en soit.
- Je ne vois pas comment tu peux préconiser la prudence et dire de telles choses juste après...
- Ce n'est pas incohérent, il ne faut pas vivre à tout prix, et il ne faut pas gâcher sa vie non plus. Tout est simplement est une histoire d'équilibre.
- Je vois, en tout cas je suis d'accord sur la partie où tu recommandes la prudence. Je suis évidemment bien plus mitigé sur le reste comme tu dois probablement le savoir.
- Nous sommes en guerre, il convient de prendre les précautions adéquates.
- Pas officiellement pour le moment.
- L'Enfer a l'air de trouver cela très officiel en tout cas. Et nous ne sommes pas prêts.
- C'est malheureusement bien vrai...
Moi qui espérais enfin un peu d'action. La capture de Bota nous paralysait totalement. Nous ne trouverions jamais de compromis à trois, alors à quatre... Enfin, si Tempérance revenait. Sa mort m'aurait peiné, c'était probablement l’un de ceux dont je me sentais le plus proche au Paradis. Nos idées concordaient souvent. Ce qui était plutôt ironique au vu de son rôle théorique de tempérance. Il aurait sûrement été d'accord avec mon idée d'attaquer l'Enfer.
Cela ne servait à rien de s'attarder là-dessus de toute manière. Nous aurions bientôt un nouveau Maréchal. Les Maréchaux devaient rêver d'agrandir leurs rangs et devenir ainsi bien plus puissants militairement que tous les autres. L'occasion rêvée d'écarter l'humain du trône et de clamer le Paradis comme leur propre territoire. C'était le moment où jamais d'agir. Que faisaient-ils donc tous ? Cela serait dans l'avantage de tout le monde. Nous ne pouvions pas rester sans maître. Sans réel maître. Nous finirions tous aux mains de l'Enfer. Nous devions idéalement régler ces problèmes internes avant de nous attaquer aux problèmes extérieurs, mais nous n'avions aucune influence sur le sujet. J'étais donc encore une fois contraint d'attendre. Comment la vie d'un Général pouvait-elle être aussi ennuyeuse... Etait-elle plus amusante de l'autre côté ? Bien sûr, je ne trahirais jamais le Paradis, mais j'étais curieux.
Je contemplai Justice et Prudence un petit moment. Justice n'avait pas l'étoffe d'un Maréchal, mais Gavin remplirait probablement ce rôle à la perfection. Je ne pensais pas qu'il lui viendrait à l'esprit de le réclamer. Cela serait étrange de le voir devenir notre supérieur. Je ne pourrais plus vraiment le considérer comme un compagnon d'armes. Notre lien en serait-il altéré pour autant ?
- HEY.
- Tempérance, content de te revoir.
- Tu nous fais attendre DEUX HEURES et tout ce que tu trouves à dire c'est "hey" ?
- Nous nous faisions du souci pour toi, tu aurais pu nous prévenir. Seth pensait même que tu t'étais fait assassiner.
Tempérance esquissa un sourire niais.
- Allons, tempérez-vous...
J'étouffai un petit rire, tandis que Justice grimaça et que Gavin soupira ostensiblement.
- Tu ne prends jamais rien au sérieux Tempérance, j'ai interrompu les activités de nos camarades par ta faute. Ils avaient l'air très contrariés. Probablement un rendez-vous galant écourté.
- Quoi ? Ils sont ensemble ? Wow, j'en ai raté des choses. Félicitations je suppose ? Je serai témoin ?
- Tu peux être celui de Justice, moi je veux Prudence.
- Tu veux être son témoin ou son mari ? Je ne suis plus.
- Il est temps que tu te rendes compte qu'il divague comme d'habitude.
- Il est surtout temps que tu nous expliques pourquoi tu nous as fait venir.
- Je voulais vous annoncer une nouvelle très importante...
- Oui nous le savons tu peux passer l'introduction, nous sommes là pour ça.
- Je vais me marier.
- Quoi ?
- Quoi ?
- Quoi ?
- Quoi "quoi" ? Qu'est-ce que c'est que ces têtes. Vous ne croyez pas en mon potentiel de séduction ?
- Là n'est pas la question. Tu nous as vraiment fait venir en urgence juste pour ça ?
- Comment ça juste pour ça ? Je voulais que vous soyez les premiers au courant. Parce que vous êtes mes amis les plus précieux. Et tu balayes ça d'un revers de main. Je suis déçu Gavin, cela ne te ressemble pas. Désolé de vous avoir ennuyé avec mon amitié.
Gavin et Justice semblèrent décontenancés. Tempérance avait toujours été imprévisible. Il n'y avait probablement rien à comprendre, je ne me fatiguais personnellement pas à tenter de suivre ses réflexions ainsi que sa vie, me contentant généralement de rire aux parties auxquelles j'assistais.
- Nous ne voulions pas t'offenser. Nous pensions juste qu'il s'agissait d'un événement d’ordre militaire.
- Et nous sommes sous le choc de ta révélation.
- Vous ne me demandez même pas avec qui je vais me marier ? é.è
- Si bien sûr, qui est l'heureuse élue ?
- Essayez un peu de deviner.
- La petite blonde du bar ?
- Non.
- Je n'ai pas la moindre idée de qui ça peut être...
- Bota ?
- Hohohohoho presque *-*
- Bato ?
- HOHOHOHOHOHO JUSTICE FAIT DES BLAGUES *-*
- Il n'y a qu'avec toi qu'il est drôle, tu as bien fait de revenir.
- Dommage que sa présence ne te rende pas plus sympathique en revanche.
- Cessez donc vos divagations, c'est indigne de vous. Prenez exemple sur Prudence.
- Soyons beaux et taisons-nous ?
- HOHOHOHOHOHOHO EXCELLENT COURAGE *-* QU’EST-CE QU’ON S’AMUSE AUJOURD’HUI !
- Est-ce que vous allez bien ? J'ai l'impression que vous avez tous perdu l'esprit...
- Je vais me marier avec...
- Avec ?
- Seth ♥️
- Moi ?
- Lui ?
- ...
- J'aurais aimé être au courant avant. Personnellement je préfère Gavin mais il a déjà quelqu'un alors je veux bien.
- Vous ne pouvez pas être ensemble voyons !
- Et pourquoi donc ? Tu es jaloux ?
- Les relations sont interdites dans l'armée !
- Je pense que peu de gens respectent vraiment cet engagement. Ce qui est dommage au vu du risque que cela engendre. Tenir à quelqu'un c'est l'offrir et s'offrir sur un plateau à son ennemi.
- Si tu le sais alors il serait plus juste d'être célibataire.
- Tempérance plaisante Justice...
- Je ne fais que vous rendre la pareille après votre blague sur Justice et Prudence.
- Mais c'est Seth qui l'avait fait.
- Ah oui certes hoho peu importe *-*
- Tu as l'air d'excellente humeur aujourd'hui en tout cas, tu ne serais pas un peu saoul ?
- Quand je t'ai trouvé Seth je me suis dit qu'il fallait quelque chose pour illuminer nos tristes vies. Je vois bien que vous êtes tous déprimés.
- Alors tu es parti te saouler tout seul ?
- J'ai du mal à saisir la logique...
- Je crois qu'il veut dire qu'on le déprime ?
- J'ai voulu ramener plusieurs bouteilles pour nous mais cette charmante barmaid à commencé à essayer de me séduire et de me faire boire.
- Essayé et réussi visiblement.
- Du moins pour la partie alcool.
- Du coup j'ai un peu perdu la notion du temps.
- L'emploi de "un peu" n'est clairement pas juste.
- Et donc ce que tu voulais vraiment nous dire était ?
- Bota a disparu.
- ...
- ...
- ...
- Sérieusement ?
- Quoi, ne me dites pas que vous étiez déjà au courant ?
- ...
Je tapotai l'épaule de Gavin pour le réconforter. Cela n’aurait probablement que peu d'effet, mais je ne voulais pas qu'il fasse une crise de nerfs. Tempérance était certes irritant lorsqu'il était dans une période "trop" joviale, mais cela valait mieux que ses périodes d'énervement. Enfin, je me faisais probablement du souci pour rien, Gavin savait mieux se contrôler que nous tous après tout. Je voulais tout de même montrer mon soutien, après avoir été taquin le reste de la journée. Nous étions une équipe après tout, nous nous devions d’être présents les uns pour les autres. Ce n'était plus le moment de jouer pour tromper mon ennui.
- C'était la seule information que tu voulais nous faire parvenir ?
- Non, j'en ai une autre mais je tenais d'abord à dire que je n'ai jamais dit que c'était urgent. C'est Seth qui a transformé mon message.
- C'est vrai, il a dit que nos destins respectifs en dépendaient et allaient être bouleversés. J'en ai conclus moi-même que c'était urgent.
- Je pense que n'importe qui aurait fait de même...
- Cette autre information, qu'est-ce que c'est alors ?
- Le Maréchal Potuto veut me recruter dans son armée.
Alors cela avait déjà commencé au final ? Quelle idée de vouloir prendre juste une partie de notre armée... Cela n'avait aucun sens, nous avions l'habitude de tous travailler ensemble. Notre valeur en tant que pièces détachées était bien moindre. Surtout qu'un autre Maréchal apprenant cela ferait en sorte de récupérer les trois autres. Il y avait trop de Maréchaux pour une répartition équitable.
- Mais, et Bota ? Il n'approuverait certainement pas.
- Ils pensent tous que c'est une cause désespérée et qu'il ne reviendra pas...
Ou bien ils voulaient agir avant son potentiel retour. Gavin devait le savoir également mais il ne semblait pas vouloir discuter ouvertement de cette possibilité. Etait-ce pour nier que les chances de revoir Bota vivant étaient très faibles ou pour tenter d'ignorer les douces dérives de l'armée ?
- Oui et apparemment il m'apprécie, il souhaite me prendre sous son aile.
- Il apprécie ta puissance et celle de ton armée tu veux dire.
Il secoua la tête avec vigueur.
- Quel cynisme. Le monde n'est pas aussi noir que ce que tu crois.
- Ah ? Dans ce cas pourquoi veut-il prendre seulement toi sous son aile ?
- Je ne sais pas vraiment, je suis peut-être le premier à qui il a parlé. Il accepterait probablement que nous nous le rejoignions tous.
- Et tu serais prêt à abandonner Bota comme cela ?
- Je n'ai pas dit ça... Mais il est sûrement mort... Il ne faut pas garder trop d'espoir.
Cela n'était pas étonnant que Tempérance soit partant pour changer de supérieur. Il ne s'était jamais vraiment entendu avec Bota. J'étais certes parfois difficile à supporter mais mon respect de la hiérarchie me rendait bien plus aisé à gérer que lui. La disparition de Bota devait représenter une belle opportunité à ses yeux. Je n'approuvais pas le moins du monde ce dédain de sa part mais il n'avait jamais rien tenté contre lui, et restait fidèle au Paradis. Peut-être qu'un autre supérieur ferait de lui un soldat exemplaire.
- Il reste un moyen d'en être sûr.
- Et voilà qu'il recommence.
- Laissez-moi attaquer l'Enfer.
- Nous en avons déjà discuté, ce n'est pas prudent.
- L'alternative de la lettre avec un échange juste a beaucoup plus de chances d'aboutir.
- C'est la seule chose à faire. Si je retourne auprès de mon armée et que je leur dis que nous ne faisons toujours rien, je crains une mutinerie.
- Cela m'étonnerait beaucoup...
- Certains d'entre eux doivent avoir davantage peur pour leur vie que ce que tu laisses entendre. Ils seront plus heureux d'avoir un plan structuré qu'une attaque suicide au programme.
- De toute façon tu les tiens d'une main de fer. Aucun d'entre eux n'oserait ne serait-ce que soutenir ton regard énervé. Celui-là là.
Il fit une grimace douteuse censée me représenter. Pas vraiment réaliste.
- Ca ne vaut que s'il ne me prennent pas pour une chiffe molle apeurée.
- En tout cas je suis d'accord avec Justice et Prudence, il vaut mieux ne pas tenter d'attaque directe.
Je lui lançai un regard assassin.
- Voilà, ce regard-là exactement.
- La majorité a donc décidé de choisir l'autre option.
- Pas tous pour les bonnes raisons selon moi... Mais je respecte votre choix. Je n'enverrai personne en Enfer. Cela ne vaut que jusqu'à la prochaine provocation de Lucifer. Je ne tolèrerai pas que nous soyons traînés dans la boue une fois de plus.

_________________


Dernière édition par Seth le Ven 4 Mai - 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Profil MBTI : ISTJ
Masculin
Couleur : #006666
Messages : 10

MessageSujet: Re: Réunion   Mar 13 Fév - 21:28

- Oui, oui, Seth, nous savons. Nous avons passé 2h30 à en discuter, nous avons une idée claire de la position de chacun d'entre nous.
- 2h36 est l'heure exacte même.
- L'heure juste tu veux dire ?
- Oui en effet, merci de me corriger, cet entretien me fait perdre mes mots.
Je me grattai le front de frustration. Heureusement que j'avais pris l'initiative de commencer à écrire moi-même la lettre que nous allions envoyer à Lucifer. Je n'aime pas rédiger ce genre de choses sans avoir l'avis des trois autres sur les mots choisis, ça me met mal à l’aise de prendre cette initiative seul, mais il fallait cependant que les choses avancent. Nous avions assez perdu de temps comme ça, et ils étaient visiblement trop dissipés pour m'aider à la rédaction de toute manière. Je ne comptais cependant pas l'envoyer sans avoir l'avis des trois autres. Même pendant les mauvais jours -ou "bons" selon eux- ils restaient mes collègues maréchaux et leur avis était important.
Seth s'approcha de mon dos et glissa son menton sur mon épaule pour regarder ce que je faisais.
- Qu'est ce que tu fais de beau Gavin ?
- J'ai commencé la rédaction du message que nous allons envoyer à l'Enfer.
- Mais... Ce n'est...
- Pas juste ? *-*
- Ouiiiii ! pourquoi ne pas nous faire participer Gavin ?
- C'est vrai que c'est étonnant de ta part Gavin, toi qui es d'habitude si "juste" é.è nous ne sommes plus des collègues c'est ça ? Tu as décidé de changer de maréchal toi aussi et de t'éloigner de nous ? é.è
- Nous ne sommes de toute façon pas de taille face à Gavin en tant que maréchal, c'est compréhensible. dit-il en haussant les épaules.
- Calmez-vous, je ne compte pas l'envoyer sans votre avis bien sûr. Je suis désolé si mon initiative vous a perturbés ou blessés.
- Ne t'excuse pas d'avoir pris l'initiative, Gavin. Les rares initiatives que tu as prises sans concertations ont toujours été les bienvenues, et ce cas là ne fait pas exception.
- Mais si Gavin faisait tout tout seul... Ce ne serait pas prudent °-°
- Et nous alors ? Ce que nous faisons est nul quand on le fait seul ?
- Je sais que c'est dur pour vous, mais je vous prierais de rester concentrés au moins le temps de la relecture, c'est important.
Dire qu'en temps normal avec Bota ces 2h30 auraient amenées à un plan bien défini et constructif pour le paradis... Qu’est-ce que nous allions devenir si nous n’étions pas capables de le récupérer ? S’il mourrait entre les mains de l’Enfer ? Nous serions dans une position fortement désavantageuse et nous devrions tous nous retirer sous la charge d’un autre général… Tout ça me donnait mal à la tête. L’organisation du paradis deviendrait bien trop chaotique.
- Je suis concentré moi, c'est Justice qui me perturbe °-° j'apporte des idées constructives depuis tout à l'heure mais on m'interrompt °-°
- Tu trouves que parler de ton soi-disant mariage est plus juste que de parler de la guerre ?
- Moi je trouve ça mieux *-* surtout qu'il faut se faire à l'évidence que Bota est mort, alors à quoi bon en parler ?
- Peu importe, voyons voir ce que tu as écrit Gavin.
Je fus soulagé de constater que Seth était redevenu sérieux. Mon exaspération commençait surement à se faire ressentir.
- Merci Seth.
Ma réponse le fit rire.
- Nous sommes tombés si bas au point que tu doives me remercier d'apporter de l'attention à ton plan ?
- Ce n'était qu'une politesse... J'exprimais juste le fait que ton attention était agréable, bien que certes normale je suppose.
Avec l’organisation d’aujourd’hui j’avais presque oublié cette attention portée aux choses sérieuses.
- C’est assez mignon de ta part, Gavin. Vous voyez ce que vous avez fait de notre général modèle ?
- Ne les relance pas, s’il te plait.
- C’est vrai. Alors voyons voir… « Monsieur, le paradis sait que vous retenez prisonnier l’un de ses maréchaux. Nous sommes prêts à prendre les mesures nécessaires afin de le récupérer, du moins si vous ne coopérez pas. Nous savons que vous manquez cruellement d’organisation en enfer, et nous savons ainsi que commencer une guerre civile ne serait pas dans votre intérêt. Nous vous proposons donc un marché afin d’éviter un massacre dans nos camps respectifs. » Hm…
- Le deal que tu ne proposes n’est pas très juste, si je puis me permettre une remarque…
- Ce n'était pas très constructif.
- Ne dis pas ça, c'est important d'avoir l'avis de tout le monde.
- Là n’est pas le sujet. Bota est mort, Lucifer n’aurait aucun intérêt à le garder en vie, et écrire une lettre « juste » pour récupérer un soldat nous fait passer pour désespérés. Cela montre que sa perte nous atteints.
Je fus content de constater que Tempérance avait repris de son sérieux.
- Il est également possible que Lucifer le garde en vie afin de nous faire chanter ou de nous proposer quelque chose. Il sait pertinemment que la perte d’un maréchal nous atteint, le cacher ne nous avancerait à rien.
- Il nous l’aurait probablement déjà fait parvenir s’il comptait nous faire chanter.
Il était vrai que le silence de notre ennemi était étrange… Lucifer était du genre à nous envoyer des preuves de la mort de Bota s’il avait éradiqué un membre important de notre camp… La seule explication que je vois serait que
- Peut être que Lucifer ne nous informe pas de sa captivité, ou de sa mort, car il ne veut pas déclencher de guerre immédiatement. Comme nous le savons il n’est probablement pas prêt pour cela. Il est possible qu’il veuille se préparer avant de déclencher la guerre.
- C’est en effet possible. Cependant si c’est le cas il faudrait que nous attaquions avant lui, et pour cela je te trouve trop doux dans tes paroles, Gavin. On te sent hésitant dans ton agressivité dans cette lettre.
- Ce n’est qu’une première ébauche comme je le disais j’attends vos remarques, vous êtes libres de corriger selon vos remarques. Je ne tiens pas à envoyer cette version telle quelle.
Tempérance secoua la tête face à ma discussion avec Seth et monta d’un ton.
- Non non, ça n’a pas de sens. Bota est mort je vous dis.
Je levai un sourcil interrogateur.
- Nous examinons simplement les autres possibilités. Quel est le problème que tu aimerais soulever, Tempérance ?
- Je crois que Tempérance a juste envie de se débarrasser de Bota.
Il était vrai que Tempérance et Bota avaient eu des différends, mais je faisais confiance à la loyauté de Tempérance envers le paradis. Il n’irait pas jusqu’à souhaiter la mort de notre maréchal pour quitter ses rangs.
- Attends Seth, laisse le parler.
- C’est juste que… Bota a toujours été bien trop sûr de lui, il était certes puissant, mais il n’était pas capable d’imaginer qu’un démon pourrait un jour le dépasser. Il est fort probable que ce soit le cas désormais et qu’un démon l’ait eu.
Seth soupira et lui lança un regard supérieur.
- Ce que tu dis n’a aucun rapport avec ce qu’on soulève. On dirait que tu veux simplement rester les bras croisés et attendre la mort de Bota, si jamais il n’est pas encore mort…
- Inutile de monter d’un ton °-°
- Vous êtes toujours aussi paranos… Bien sûr que je préférerais que Bota soit en vie, mais c’est comme ça c’est la réalité, moi je ne me voile pas la face.
- Il est naturel d’évaluer toutes les possibilités, Tempérance. C’est pour ça que nous sommes réunis.
- Tu es trop doux, Gavin. Depuis tout à l’heure Tempérance évite le sujet de la disparition de Bota, sans compter qu’il est arrivé 2h en retard.
- 2h04.
- Il cherche à nous faire perdre du temps et à nous empêcher de le retrouver.
- Je pense que tu exagères les choses... Tempérance ne nous trahirait pas.
- Ne rien faire pour retrouver Bota et souhaiter sa mort équivaut à trahir notre division, et plus largement le paradis.
- Oulah oulah… Du calme, je n’ai jamais dit ça. Arrête de modifier mes phrases Seth, c’est assez blessant. Surtout avec ton regard assassin…
Seth fit quelques pas sans le lâcher du regard vers Tempérance. Je le stoppai d’une main sur le torse.
- Son comportement est peut être étrange, mais agir comme ça ne résoudra rien. C’est un général lui aussi, et nous ne voudrions pas le perdre, n’est-ce pas ?
Cela faisait un moment que Seth et Tempérance n’avaient pas eu d’accroches si virulentes… J’aurais dû m’y attendre et faire plus attention. La disparition de notre maréchal allait évidemment causer du chaos au sein de notre équipe, j’aurais dû prendre d’autres précautions. D’autant que Tempérance n’aurait jamais osé arriver autant en retard si Bota avait été là. Si jamais il ne revient plus il faudra que j’apprenne à gérer ces deux-là à sa place. J’avais bien sûr déjà songé à ce que l’un de nous, en particulier Bota, disparaisse, mais je ne m’étais visiblement pas assez préparé à ça.
Bota savait nous maintenir unis, lui. Je n’étais pas à sa hauteur.
- Je ne comptais pas le tuer… Mais j’imagine que tu as raison, Gavin. Nous n'avons pas de temps à perdre.
Tempérance poussa un soupir de soulagement qu’il semblait retenir depuis plusieurs minutes.
- Mais fais bien attention à ce que tu fais et dis à l’avenir. Je te surveillerai.
- Toujours aussi rassurant… Je suppose que ça veut dire que nous allons envoyer la lettre.
- C’était de toute façon la décision qui était ressortie. Nous avons perdu suffisamment de temps comme ça… Seth ?
- Oui ?
- Aide-moi à relire et corriger la lettre, s’il te plait. Tu ne m’as pas dit grand-chose dessus et j’aimerais avoir ta correction sur ce que tu trouves trop « doux ».
Ma phrase le fit sourire.
- Je suis content que tu reconnaisses mon expertise en la matière. Je tâcherai de ne pas être trop dur dans mes propos, afin que ton côté prudent ne soit pas trop choqué.
- Merci je suppose, tu fais bien.
- Moi en tout cas je pense qu’il faut que ce soit plus juste et intéressant pour Lucifer °-°
- Parfois, je me demande pourquoi tu es dans notre équipe, Justice.
Justice pouvait en effet paraître un peu… obstiné, mais c’était un général très puissant et fidèle. Je respectais sa façon de garder un code moral très précis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Couleur : #ffffff
Tempérance #666600
Justice #3399ff
Messages : 5

MessageSujet: Re: Réunion   Dim 4 Mar - 16:37

- Bon, un peu de calme pour que je m’éclaircisse les idées.
- Seth qui réfléchit, les choses deviennent sérieuses.
- Tes enfantillages ne me vexeront pas. Je veux que les choses avancent.
- Vous devriez faire de même, il suffirait de quelques minutes pour en finir et pouvoir retourner vaquer à nos occupations si vous vous y mettiez vraiment.
Je relis attentivement la lettre.
- J’aurais commencé par Lucifer.
- Monsieur me paraît plus juste.
- Non il a raison, ce n’est pas le moment d’être complaisant envers notre ennemi.
- Tu dis ça pour que Lucifer s’énerve et tue Bota ou est-ce que tu es vraiment d’accord avec moi ?
- Si tu doutes tant que ça de ma dévotion, pourquoi est-ce que tu ne me tues pas ?
- En effet, je ne sais pas ce qui me retient.
- Du calme, du calme.
- Dans ce cas empêche Seth de passer son temps à insinuer que je suis un traître.
- Seth, est-ce que tu pourrais considérer que nous sommes tous dans le même bateau pour le moment ? Porter des accusations sans fondement ne peut que nuire à notre unité, et nous en avons plus que jamais besoin.
- Des accusations injustes °-°
- Je pense que nous devrions en discuter.
- Seth, s’il te plaît…
- Très bien. Je ne dirai plus rien.
- Voilà il va bouder. Qui avait dit qu’il ne serait pas vexé il y a à peine une minute ?
- Je ne boude pas je me remets à ma relecture pour ne plus être obligé de me trouver ici.
- Ce n’est pas très juste ce que tu dis Seth é.è
- De toute façon ce n’est pas comme si ma présence était pertinente visiblement. On m’empêche de m’exprimer.
- Ce n’est pas ce que je voulais Seth. J’aimerais juste que l’on prenne nos priorités dans l’ordre.
- Je pense qu’après cette lettre notre priorité devrait être de ressouder nos liens. Nous allons devoir nous battre ensemble, il ne faut pas qu’il subsiste de rancœur entre nous, nous devons pouvoir compter l’un sur l’autre. Je pense que l’idée de Tempérance partait d’un très bon ressenti. Nous pourrions aller boire un verre tous ensemble. Il y a bien trop de tensions, cela nuira à nos relations de confiance.
- C’était très… Gavin comme propos.
- Bien sûr que c’était une bonne idée, elle vient de moi *-*
- Alors vous êtes d’accord ? Faisons quelque chose entre amis et non pas entre collègues juste après cette lettre.
Parfois Justice avait des révélations et était un bon élément. Ces moments ne cessaient de me surprendre. Pourtant à mieux y réfléchir ils n’étaient pas si rares. J’étais probablement dur avec lui.
- Je suis à 100% d’accord.
- Moi aussi.
- Et toi Gavin ?
- Je suis tout à fait d’accord avec le principe mais serait-il possible de décaler ?
- Je me demande ce que tu peux avoir de si important à faire pour vouloir décaler. Tu nous caches quelque chose ?
- Seth qui commence à soupçonner Gavin aussi de trahison, rien ne va plus.
- Détends-toi, à t’entendre tout le Paradis à part toi est un traître °-° Ce n’est pas un jugement très juste.
- Tu me soupçonnes vraiment de comploter contre le Paradis ?
Gavin avait l’air peiné.
- Non, non, bien sûr que non. Ce n’est pas ce que je voulais dire.
- Regarde, Seth rougit.
- Tu arrives à voir ça à travers son masque ?
- N’importe quoi. Voilà votre fameuse lettre corrigée d’après moi. A vos tours.
- Voyons voir ça. « Lucifer, le paradis sait que vous retenez lâchement prisonnier l’un de ses maréchaux. Nous sommes prêts à prendre les mesures nécessaires afin de le récupérer. Nous vous proposons un marché juste dans l’intérêt des deux camps. Nous n’hésiterons pas à mener une attaque en l’absence de réponse dans les 24 heures à venir. »
- Est-ce que cela vous va ?
- Tu as proposé un marché juste, je suis tellement ému.
Justice se jeta dans mes bras et se mit à me serrer de toutes ses forces.
- Du calme, tu vas m’étouffer.
- Je suis tellement content que tu aies également une âme juste désormais.
- Je voulais juste prendre en compte les avis de tout le monde, étant donné que nous devons travailler en équipe.
- C’est bien beau mais quel est ce deal juste que nous proposons ?
- Je ne sais pas moi, arrête de me fixer. Ce n’était pas mon idée. Si ça n’en tenait qu’à moi nous serions déjà aux portes de l’Enfer.
- Il nous faudrait un haut placé dans l’armée de l’Enfer logiquement. Aussi fort que Bota.
- Nous ne détenons personne correspondant à cette description, nous sommes obligés de bluffer.
- C’est mal de mentir. Si Lucifer s’en rend compte… Il ne va trouver cela très juste.
- Nous n’avons rien à proposer en échange, c’est pour ça qu’il est plus logique d’avoir recours à des menaces. Nous n’avons aucun deal équitable à proposer. A moins de l’échanger contre un autre général.
- Ce qui ne serait pas très utile…
- Si Lucifer acceptait d’en avoir un moins fort à la place nous pourrions y gagner un peu de puissance militaire. Mais je ne vois pas l’intérêt qu’il aurait à accepter un tel marché.
- Ce ne serait pas juste pour la personne qu’on donnerait à l’Enfer.
- Je ne pense pas que les Maréchaux accepteraient ce genre de projet de toute manière.
- Remarque tout à fait pertinente.
- Nous sommes en train de perdre notre temps.
- Comment oses-tu dire ça après le temps que  tu nous as fait perdre à t’attendre °-°
- Oui c’est parfaitement injuste.
- Arrêtez de vous liguer contre moi c’est fatigant.
- Tu pourrais y mettre un peu du tien Tempérance.
- Même Gavin est fâché tu vois. Tu es un vilain garçon et il n’hésitera pas à te punir.
- Vous êtes tellement méchants avec moi c’est de la persécution
Gavin soupira. Sa patience semblait limitée aujourd’hui. Il devait se sentir partiellement responsable de la disparition de Bota le connaissant. Il voulait donc endosser le fardeau que son absence représentait.
- Est-ce que la lettre te convient maintenant Gavin ? Les corrections te semblent pertinentes ?
- Oui mais nous ne parvenons pas à nous mettre tous d’accord. Cette situation ne peut pas durer.
- Nous devons tous faire des efforts.
- Oui nous ne devons pas laisser la panique prendre le dessus.
- Nous avons toujours fait du bon travail ensemble.
- Certes mais les choses ont changé.
- Tu as perdu espoir en nous ?
- Bien sûr que non. Je me demande juste comment faire pour travailler ensemble de manière optimale en l’absence – potentiellement temporaire – de Bota.
- Ma proposition de passer du temps ensemble ne te paraît pas suffisante ?
- Je pense que c’est une excellente idée pour un début mais je ne sais pas si cela sera suffisant.
- J’ai plein d’idées d’activités *-*
- Il faut bien commencer quelque part de toute façon pour savoir.
- Vous avez raison…
- On pourrait faire un « action ou vérité » !
- Qu’est-ce que c’est ?
- Je ne connais pas cette activité °-°
- C’est très simple. Il suffit de…
- Vous n’avez pas l’impression d’avoir oublié le plus important ?
Je secouai la lettre sous leurs nez afin de souligner mon propos.
- Ou bien nous allons juste les attaquer directement ? Je suis d’accord aussi.
- Comment est-ce que cela a pu nous sortir de la tête.
- Je penche pour un excès de stress. Alors, toujours décidés à l’envoyer ? Même si personne ne semble parfaitement satisfait.
- C’est la version la plus juste à laquelle nous pouvons arriver je suppose.
- Je la trouve bien également.
- Oui, je suis d’accord, débarrassons nous de cette tâche ingrate.
- Comment voulez-vous la remettre à Lucifer ? Devons-nous envoyer un maréchal ?
- Il ne me paraît pas nécessaire d’employer de tels moyens.
- Cela ferait plus sérieux et impliqué. Notre bluff aurait plus de chance de marcher si un maréchal prend la peine de s’y impliquer.
- Je doute que l’un d’eux accepte de servir de facteur de toute manière.
- Ils sont très occupés je doute en effet qu’ils aient du temps à accorder à ce projet. Je ne pense pas que cela ferait une énorme différence de toute manière.
- Dans ce cas je vais lui envoyer sur Facebook.
- Nous sommes devenus tellement modernes *-*
- Ca ne me semble pas très sérieux.
- Oui, nous allons envoyer un messager.
- Faites en ce que voulez, je vous laisse faire.
- C’est dommage cela aurait été plus rapide par Facebook *-*
- Je vais m’en occuper.
- Et donc mon jeu *-*
Tempérance se lança alors dans de longues tirades explicatives au sujet d’un jeu sans queue ni tête. Il semblait en tout cas profondément passionné par ses propos. Justice avait abandonné tout espoir de comprendre et hochait vaguement la tête de temps en temps avec un regard vide. Gavin, fidèle à son sérieux habituel faisait beaucoup d’efforts pour comprendre ce que Tempérance essayait d’expliquer à grand renfort de gestes amples et saccadés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Profil MBTI : ISTJ
Masculin
Couleur : #006666
Messages : 10

MessageSujet: Re: Réunion   Ven 11 Mai - 15:11

En temps normal j'aurais pu disposer, mais il était naturel d'attendre une réponse de Lucifer dans les plus brefs délais -et nous réunir tous encore une fois prendrait sûrement beaucoup trop de temps par rapport à celui qui nous est compté-. Tempérance tentait tant bien que mal -plutôt mal en fait- de m'expliquer les règles de son jeu farfelu.
- Gavin j'ai l'impression que tu n'es pas très investi dans mon jeu, ça me vexe tu sais. Justice lui est bien plus sérieux.
- Navré, ce jeu ne doit pas être fait pour moi.
- Il faut accessoirement noter que nous sommes en situation de crise et que Gavin n'a surement pas la tête à ça.
- Non c'est bon, nous ne pouvons rien faire jusqu'à ce que Lucifer nous réponde de toute manière. Autant faire plaisir à Tempérance.
- En effet, ce que dit Gavin est très juste. Je vais tenter de m'investir plus dans ce jeu.
- Peut être que si tu m'expliquais les règles plus en détail je serais en mesure de comprendre ?
- Je suis content que vous vous impliquiez plus ! Vous savez, la détente est importante pour mieux se préparer aux situations de crise.
- La détente n'implique pas d'arriver deux heures en retard aux meetings, encore moins à ceux qu'on organise soi-même.
Difficile de contredire Seth sur ce point, mais je ne tenais pas à gérer une énième dispute sur le sujet.
- Certes, mais je pense que Tempérance a bien compris la leçon.
- Oui bon ça va oh ~.~ je fais de mon mieux pour qu'on se détende moi, je m'implique dans cette guerre, et personne n'y met du sien. Pourquoi tu ne joues pas toi aussi Seth ?
- Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée de lui proposer... Il n'est pas dans un état juste pour ça °-°
- Oui en fait maintenant que tu le dis, je tiens à ma vie. Dire que je risque ma vie pour le bien être de cette armée
- Tu es gonflé de dire ça pour quelqu'un qui ne prend plus rien au sérieux dés que Bota n'est plus dans les parages... Je pense que Léviathan aurait du t'appeler "Détente" à la place de Tempérance, ça te va beaucoup mieux et tu as l'air d'y tenir tant.
- Bien que ton discours ait du sens dans le fond, Seth, je ne tiens pas à gérer une autre dispute entre vous sur la forme de tes propos. Si vous pouviez, pour le bien de cette armée, ne plus rien dire à ce sujet tant que le sujet de Bota n'est pas résolu ?
- Tu prends son parti Gavin ?  
- Je ne cautionne pas la façon dont ça a été dit, mais ma position est établie depuis le début sur le sujet. Nous parlerons de ton comportement et ton attitude plus tard.
- Tu vois, la subtilité et la patience ne marchent pas avec lui. Il faut être clair et agressif si on veut que le message passe.
- Nous déciderons de ça après cette histoire, pour le moment je tiens simplement à éviter tout débordement inutile.
- Moi je suis d'accord pour dire que Détente lui va bien mieux... °-°
- Ah quelqu'un qui se range de mon côté, je suis d'accord avec toi Justice.
- Nous ne pouvons pas changer les noms que Léviathan nous a donnés de toute manière.
- Bref Gavin a raison de toute manière, comme souvent. Je ne dirai plus rien à ce sujet tant que le problème de Bota ne sera pas résolu.
- Je sais que ce n'est pas facile pour toi Seth, mais je t'en remercie.
- C'est bien pour toi Gavin. Par contre, quand ça sera fini... Je ne me retiendrai pas.
Tempérance déglutit.
- Évitons tout de même tout débordement inutile.
Alors que je finissais ma phrase, le son de la notification fb retentit.
- O no il a répondu
- Eh bien le but était qu'il réponde de toute manière.
- C'est pas trop tôt.
- Qu'allons nous faire ?
- Nous n'avons pas encore ouvert le message, calme toi.
Cela dit je comprenais qu'ils soient tendus, je l'étais aussi.
- Je vais le lire à voix haute. "Cher Justice, je ne trouve pas très juste de m’accuser sans aucune preuve. Ch..."
- QUOI ? Comment ose t-il insulter notre Justice à nous ?  
Je sentis que Seth devait se battre intérieurement pour ne pas imploser. je lui donnai une tape amicale sur l'épaule pour lui montrer mon soutien intérieur.
- ... Je reprends la lecture. Merci de ton intervention très pertinente Tempérance.
- ... Il a raison.
- Oui, poursuis la lecture Seth.
- Non, Lucifer. Il a raison. Je n'ai pas de preuves contre lui et son enlèvement, je suis une erreur .
- C'est surement le sentiment qu'il cherche à créer chez toi, ne te laisse pas avoir.
- "Cher Prudence, il est assez imprudent de menacer l’empereur de l’Enfer, surtout en l’absence de votre bien-aimé supérieur. Son absence vous affaiblit considérablement après tout n’est-ce pas ? Il est dans votre intérêt d’être plus humbles à l’avenir."
- Je vois, chercherait-il à nous attaquer sur nos morales ? Lucifer a l'air de penser que nous sommes psychologiquement faibles -naturel en l'absence de Bota, mais quelque peut exagéré-.
- Visiblement il a raison. Regarde Justice.
-  
- Ne t'en fais pas Justice, tu es quelqu'un de très Juste, c'est naturel de penser que c'est Lucifer qui est derrière tout ça vu qu'il est injuste.
Si seulement il était aussi impliqué dans notre armée qu'il ne l'est avec Justice...
Cela dit, nous n'avions en effet aucune preuve tangible de son enlèvement... Mais l’enlèvement est la seule explication possible, n'est-ce pas ? Bota n'aurait jamais déserté comme ça, et il ne se serait certainement pas fait tuer sur terre.
- ... Tu peux poursuivre.
- "Cher Courage, je ne vous reconnais plus. Se cacher derrière une messagerie instantanée pour proférer des menaces en l’air, c’est on ne peut plus lâche."... Je savais qu'il fallait envoyer un général.
- Ça aurait été inutilement risqué, et il le sait, il n'est pas bon de remettre en doute notre ancienne stratégie. Pensons à ce que nous allons faire maintenant.
- Oui ne t'en fais pas, je ne suis pas aussi influençable que Justice. " Cher Tempérance, bonjour et merci. "
Seth eut un petit rire.
- QUOIIIIIII ? Il prend la peine de vous écrire à tous personnellement et il me dit seulement ça ???
- Il doit avoir conscience de l'influence que tu as sur notre armée ainsi que ta valeur, à n'en point douter.
- Il a voulu taper là où ça fait mal, inutile de rester là dessus.
- Je suis CHOQUÉ  
- Ok.
- BOULEVERSÉ  
- Oui, nous avons compris, mais recevoir un message personnel de la part de Lucifer n'est pas quelque chose à souhaiter tu sais. Peux-tu poursuivre Seth ?
- "Si vous souhaitez négocier avec moi de manière juste, courageuse, prudente et tempérée comme votre Maréchal m’a dit vous l’avoir appris, merci de bien vouloir vous présenter en personne en Enfer en tant de que messagers. Je vous accueillerai en personne. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, j’accepte de recevoir un Maréchal à votre place, mais pas de vulgaire sous-fifre."
- Tu fais vraiment bien l'imitation de la voix de Lucifer Seth, c'est impressionnant.
- Il sous entend que Bota lui aurait dit ça, donc ?
- Il confirme qu'il est bel et bien en enfer.
- Et il veut qu'on se jette dans la gueule du loup. J'imagine que s'il a été capable de capturer Bota d'une façon ou d'une autre, capturer notre messager serait chose facile.
- Maintenant que je relis bien, -sans être interrompu-, il n'a jamais dit explicitement dans son message qu'il était en possession de Bota.
- Certes, mais je ne vois pas pourquoi il jouerait sur les mots. S'il ne l'a pas il pourrait mentir et dire qu'il l'a, et s'il ne l'a pas je ne vois pas pourquoi il est si prudent sur ses choix de mots. Dans tous les cas c'était dans son intérêt de dire qu'il l'avait pour qu'on joue le jeu.
- Lucifer aime faire le malin et montrer qu'il est plus intelligent que nous. S'il ne l'a pas il sera obligé de le révéler à un moment ou à un autre, et si en plus il n'avait jamais dit qu'il l'avait il aurait de quoi nous dire que nous sommes stupides.
- ... C'est puéril, mais tu as peut être raison.
- Oui Lucifer est injuste, il peut tout à fait mentir °-°
- De toute façon nous sommes sûrs que Bota est entre ses mains, pas vrai ?
- J'y réfléchis depuis tout à l'heure, mais je ne vois pas où il pourrait être d'autre. L'enlèvement de l'enfer est la possibilité la plus probable et s'il a été neutralisé nous ne le trouvons pas. A moins que les autres mondes soient impliqués, à ce moment-là ça expliquerait pourquoi nous ne pouvons pas le localiser, mais il n'y a quasiment jamais eu de communication avec les autres mondes. Ils n'ont aucune raison de faire ça, ils ont eux aussi leurs propres guerres à gérer.
- Je suppose que tu tiens ces informations de ton petit chien. C'est parfois utile, ces bêtes-là.
- Ce n'est pas un chien, mais oui je tiens ces informations de lui. Mais je me suis également renseigné de moi-même.
- Tempérance, tu ne dis plus rien depuis tout à l'heure ?
- Lucifer me voit comme insignifiant. Je ne vois pas pourquoi je prendrais part à cette conversation sur lui. Il est insignifiant pour moi-aussi.
- Bota est insignifiant pour toi, c'est vrai j'oubliais.  Je m'occuperai de ton cas après.
Je soupirai. De toute façon ses interventions ne nous seraient pas très utiles.
- Je pense qu'il est important de bien confirmer que Lucifer est en possession de Bota avant de lancer des offensives inconsidérées.
Comme nous l'avons déjà fait, d'ailleurs.
- Tu veux qu'il prenne une photo de lui ?
- Pauvre Bota il n'aime pas les photos °-°
- Oui c'est vrai tu as raison, le pauvre, laissons le croupir dans sa cellule. Il ne mérite pas un tel traitement de la part de l'enfer.
- ... Une vidéo serait mieux je pense, c'est plus dur à trafiquer en si peu de temps.
- Encore pire... Mais je suppose qu'il n'y a pas le choix.
- Content de voir que tu redescends sur terre. Enfin, au paradis plutôt.
- C'est drôle ça *-*
- Cela dit comment lui faire envoyer la vidéo ? Il ne va surement pas le faire de bon coeur. Ça nous donnerait des raisons de l'attaquer.
- Sans ça il n'y a pas de moyen de négocier de toute manière. S'il nous le montre, nous négocierons plus en détails comme tu aimes tant le faire, et s'il nous ne le montre pas nous attaquerons de toute façon. C'est dans son intérêt de dire qu'il ne l'a pas au final... Mais s'il l'avoue tout de suite nous ne lui donnerons pas plus d'informations et nous ne lui enverrons pas de maréchal, et il aimerait surement que nous lui envoyions un.
- Oui, le mieux serait de demander une vidéo de Bota vivant, s'il veut continuer à faire pression il le fera surement.
- On peut lui dire que nous n'engagerons les négociations en tête à tête avec lui que s'il nous donne une raison de le faire, c'est à dire de nous montrer que Bota est bien vivant. S'il est mort... Il faudra agir en conséquence.
- Je suppose que tu as raison... On ne pourra pas laisser ça passer s'il est bien mort, mais il serait inutile d'agir précipitamment. Cette contre-attaque sera préparée.
- Evidemment, nous allierons nos forces respectives. Je ne voudrais pas te brusquer.
- C'est décidé alors ? Nous lui demandons une vidéo ? Pas d'objection ou de choses à rajouter ?
- Ça me va.
- Peu importe, il s'en fiche de moi. Alors ok. Mais je veux qu'on lui montre qu'on est agressifs.
- Oui ça me semble être le mieux. Par contre, il faut aussi lui faire sentir que nous sommes prêts à attaquer ~.~
- Ok, je commence à rédiger ça.
"Cher Lucifer, dans ce cas présentez-nous les preuves de votre enlèvement si vous tenez à engager des négociations en personne. Nous ne jugerons pas utile d'envoyer de personnel tant qu'il n'y aura pas de raison de le faire."
- Hm... Qu'en pensez-vous? Que faudrait-il ajouter?
- De l'agressivité ~.~
- Mais encore ?
- Pour une fois je suis d'accord avec Tempérance, qui se montre encore une fois bien peu tempéré.
- Je vous laisser y ajouter votre touche dans ce cas.
Soudain, on vint taper à la porte.
- Continuez, je vais voir ce qu'il y a.
Quand j'ouvris a pote, je tombai nez à nez avec Alexei, le grand frère de Seth. Cela faisait longtemps que je ne l'avais pas vu... Que pouvait-il vouloir ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei

avatar

Profil MBTI : E**J
Messages : 2

MessageSujet: Re: Réunion   Ven 11 Mai - 15:56

Cela faisait maintenant deux jours que Seth n'était pas rentré à la maison. Je me doutais qu'il devait être occupé avec sa division -surtout avec mon absence pour l'aider- mais ne pas rentrer pendant deux jours ? Cela devait signifier qu'il se passait quelque chose de grave et qu'il s'impliquait beaucoup.
Ce fut Gavin qui vint m'ouvrir, mais je repérai Seth à l'autre bout de la pièce visiblement passablement énervé par ses autres camarades. Il n'a jamais été bon pour se sociabiliser... J'espère qu'il ne s'en sort pas trop mal ici.
- Bonjour Alexei, que nous vaut cette visite de ta part en pleine réunion ?
Gavin semblait tendu malgré sa tentative de paraître aimable. Je suppose qu'il se passe bien quelque chose d'important... Je me demande pourquoi Seth ne m'en a pas parlé.
- Bonjour Gavin. Je me demandais simplement ce que trafiquait votre armée, cela fait un long moment que vous êtes en réunion. un temps bien inhabituel.
- Nous sommes en pleine réunion et négociations avec Lucifer à vrai dire, un peu d'aide extérieure ne nous ferait surement pas de mal, si tu n'es pas trop occupé avec ta division.
- Lucifer ? Qu'est ce que c'est que cette histoire ? C'est bien plus sérieux que ce que je pensais... Seth aurait-il provoqué inutilement Lucifer ? Si c'est le cas je tiens à vous aider, il est de mon devoir d'aider à réparer les erreurs de mon frère.
- Pas vraiment, son aide est en fait utile en cette situation de crise. Et il se comporte bien, si c'est ce qui t'inquiétait.
- Alexei ? Qu'est ce que tu viens faire ici ?
- Bonjour Seth, je suis content de te revoir ! Cela fait un moment que tu n'es pas passé à la maison, je m'inquiétais.
- Il n'y a pas de raison de s'inquiéter, je suis grand maintenant.
- Tu dis ça depuis de longues années.
- Je suis vraiment grand maintenant.
- Je pense que ton frère pourrait aider, si ça ne te dérange pas Seth ? En l'absence de Bota, une aide extérieure et avisée ne serait pas de refus.
- L'absence de Bota ? Il n'est toujours pas passé vous voir ?
- Non, on pense qu'il a été enlevé par Lucifer.
- Enlevé par Lucifer ? D'où est-ce que vous sortez ça ?
- Cela fait plusieurs jours qu'il manque à l'appel et il reste injoignable.
- Et Lucifer dit qu'il l'a ?
- Disons qu'il l'implique fortement, mais nous sommes en train de confirmer ça.
- Mais c'est ridicule, heureusement que je suis venu voir ce qu'il se passait...
- Comment ça "ridicule" ? répondit vivement seth.
- Eh bien je viens de le voir, il est rentré il y a peu. Il a selon lui une énorme gueule de bois et a dit qu'il vous recontacterait demain. Je lui avais bien dit qu'il serait plus responsable de vous contacter avant puisque vous sembliez bien occupés... Mais j'étais loin de me douter que vous en viendrez à de telles conclusions.
Gavin resta sans voix pendant plusieurs secondes, et Seth détourna le regard.
- C'est vrai ? Je me doute que tu n'as pas de raison de mentir mais... c'est bien vrai ? Il est en sécurité chez lui ?
- Oui, je lui ai même préparé une tisane pour ses mots de tête.
- Mon Dieu...
- Oui justement, je crois qu'il était avec lui. Ils ont du bien s'amuser. C'était à prévoir que Bota sorte parfois le voir maintenant qu'il n'est plus au paradis.
Seth frappa le mur du poing.
- Et nous laisser en plan plusieurs jours sans donner de nouvelles ?!
Je passai ma main dans ses cheveux.
- Calme toi, Seth. Je lui en toucherai deux mots, c'est vrai que ce n'était pas responsable de sa part. J'étais loin de me douter qu'il vous avait laissé sans nouvelles...
- Je n'en reviens pas... Il faut que j'aille le voir.
- Que se passe t-il ? °-°
- Bota est vivant. Il est chez lui.
- Quoi ? Sérieusement ? °-°...
- Oui... Je sais, c'est surréaliste. Je suis sincèrement navré de vous avoir tous emportés dans cette idée.
- Ne t'excuse pas Gavin, nous sommes tous responsables.
- Toujours à vouloir porter le poids du monde sur tes épaules on dirait, j'espère que mon frère et les autres ne te laissent pas tout faire seul.
- Non... D'ailleurs, que fait Tempérance ?
- Il tape le message qu'on devait envoyer à Lucifer °-°
- Il peut arrêter maintenant. Il faut qu'on change totalement notre message... Mais que dire ? Nous allons perdre énormément de crédibilité, mais nous n'avons pas le choix.
Tempérance se trouvait à l'autre bout de la pièce, recroquevillé sur lui-même.
- Il a l'air d'être passé à autre chose en tout cas. Peut être qu'il nous a entendus ?
- ... °-° En fait, il a déjà envoyé le message.
- QUOI ?! il est sérieux ? Avec toutes ses histoires de "vouloir le bien de l'armée" et il envoie le message avec SES modifications sans nous consulter ?!
- J'ai essayé de lui dire que ce n'était pas juste... °-°
- Désolé Gavin mais cet homme est irresponsable et il faut que tu t'en rendes compte. Je ne vais pas me retenir.
Gavin s'enfouit le visage dans ses mains. D'affliction surement ? Pauvre petit.
Soudain, une petite voix retentit de l'autre bout de la pièce.
- Je suis désolé.
- Quoi ?
- Je suis désolé.
- Ça nous fait une belle jambe. Je ne vais pas te rater quand on sortira, je m'en voudrais de t'étrangler devant Gavin.
- Bien que je comprenne ta colère, Seth, il serait de mauvais gout de tuer un de ses collègues. Je vais vous aider à régler ça, qu'as-tu envoyé, Tempérance ?
- ...
- Mon dieu mon dieu mon dieu...
Gavin semblait sur le point de devenir fou.
- Nous ferions mieux d'aller voir le contenu de son message.
Nous nous posâmes tous devant l'écran. "Tempérance vous EMMERDE cordialement, monsieur Lucifer. Inutile de vous montrer si supérieur à travers un message fb, nous allons venir nous-même reprendre Bota puisque vous n'êtes pas capable de nous montrer qu'il est vivant."
- ...
Gavin se leva de sa chaise.
- Tempérance.
- ...?
- Nous aurons à parler. Longuement. Toi, moi et Seth. Et quand je dis parler ça ne veut pas simplement dire parler au sens propre, ce que tu as fait aura de lourdes conséquences. Seth et moi y veillerons. Ne t'attends pas à ce que je sois magnanime, cette fois c'est bien trop.
Difficile de répondre autrement à ça, en effet... Même Gavin ne peut garder son calme face à ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth

avatar

Couleur : #ffffff
Tempérance #666600
Justice #3399ff
Messages : 5

MessageSujet: Re: Réunion   Mar 22 Mai - 1:22

Tout le monde semblait abasourdi par le contenu du message de Tempérance. Ma colère s’était temporairement évanouie, remplacée par de l’incrédulité. Je savais qu’il était sanguin, mais de là à en écrire de telles choses. En majuscules. A Lucifer. J’étais absolument pour l’envoi d’un message agressif mais là il s’agissait tout simplement d’une agression verbale, une vulgaire provocation. Cela ne resterait certainement pas sans conséquences, Lucifer tenait à son honneur. Même si ça n’avait pas été le cas, il était dur de rester de marbre face à de tels propos. J’avais du mal à savoir quelle attitude adopter désormais. Crier sur Tempérance ne changerait pas les faits – mais j’allais sûrement le faire de toute façon – il nous fallait décider d’assumer ou son ses propos. Toutefois, pour mettre mes idées au clair dans ce capharnaüm j’avais besoin de m’occuper d’une chose avant.
- Est-ce que tu peux partir maintenant ?
- Allons Seth, ne fais pas ta mauvaise tête, tu sais que je peux vous aider.
- Nous n’avons pas besoin d’aide, nous pouvons régler ça entre nous.
- Il me semble que les enjeux ont dépassé votre simple division désormais. Nous sommes tous impliqués.
- Si c’est ce que tu penses alors tu devrais plutôt en discuter avec Bota et Mochi qu’avec nous.
- Voyons, j’ai envie de t’aider.
Il me tapota le haut de la tête.
- Alexei, arrête-ça. Je n’ai plus dix ans. Je ne suis pas un enfant à la sortie des classes, je n’ai pas besoin de chaperon.
- Je sais bien, mais tu vois les choses sous un mauvais angle. Je veux juste t’aider, pas te surveiller. Ce n’est pas infantilisant.
Si justement, ça l’est, pensai-je en laissant échapper un soupir audible.
- Tu as peur que tes camarades se moquent de toi ?
Je levai les mains en signe d’abandon. Je n’avais pas envie d’avoir cette discussion, j’avais horreur de me donner ainsi en spectacle.
- Peut-on en reparler ce soir ? Juste tous les deux.
- Oui bien sûr, content que tu entendes enfin raison. Tu devrais en profiter pour te reconcentrer sur la situation également. Gavin semble avoir besoin de soutien. Tu sais, il faut faire attention à tes partenaires.
J’attendis qu’il me tourne le dos avant le lever les yeux au ciel. Se rendait-il compte que personne ne faisait venir sa famille aux réunions de guerre ? Qu’elle était la prochaine étape ? M’assigner un carnet de correspondance ?
- Et moi alors, pourquoi tu ne me cites pas Gavin ? C’est assez injuste °-°
- Parce que tu serais trop clément avec lui te connaissant.
- Mais Seth n’est pas objectif non plus, cela compenserait.
- C’est un cas désespéré, je ne vois pas ce que tu veux compenser. Il a jugé bon d’ignorer nos avis et d’envoyer tout seul un message suicidaire. Il n’y a plus rien à sauver. Lucifer va nous attaquer et ce sera de sa faute. Nous avons perdu l’opportunité d’attaquer les premiers. Tu nous as fait perdre le seul avantage que nous avions.
- Vous ne pouvez pas comprendre, Lucifer ne vous a pas humiliés vous !
- Tu penses vraiment que ça me fait plaisir d’entendre Lucifer me traiter de lâche ?!
- Et cela ne change rien Tempérance, un Général ne peut pas se permettre de céder à de telles provocations. Tu as mis égoïstement tout le Paradis en situation extrêmement délicate.
- Nous devrions le jeter au cachot. C’est un traître.
- Je ne suis PAS un traître. Je pensais que tu voulais un message agressif Seth ? Et bien tu as été servi.
- Oui agressif, PAS STUPIDE !
- Ce n’est pas très juste de ta part de rejeter la faute sur Seth, il n’a pas écrit ce message é.è
- Tu dois assumer tes responsabilités. C’est le strict minimum.
- …
- Je pense que vous êtes trop émotifs, prenez le temps de vous calmer un peu. La réelle priorité indépendamment du comportement de Tempérance est de savoir comment réagir à la suite. Nous devrions notamment préparer notre défense si nous nous faisons réellement attaquer, et pour cela toute l’armée doit être au courant.
- Tu as raison… J’espère que Lucifer n’ira pas jusqu’à attaquer le Paradis pour cela mais nous ne pouvons pas nous permettre de prendre de risques.
- Dans ce cas Alexei, comme je l’avais dit dès le début, tu pourrais aller prévenir Bota et Mochi à la place de rester là.
- Ne t’en fais pas, j’ai bien évidemment envoyé quelqu’un les prévenir. Bota ne devrait plus tarder je suppose.
- Merci d’avoir pris les devants Alexei.
- Ce n’est rien, il est normal de s’aider entre collègues.
Sur ces mots, Bota entra dans la pièce.
- Me voilà ! Il me semble avoir compris que vous avez pris d’étranges initiatives. Que l’un de vous m’explique l’étendue de la situation.
- Tempérance nous a trahis, Lucifer va nous attaquer.
- Ni l’un ni l’autre n’ont été très justes dans leurs attitudes et leurs décisions é.è
- Non, Lucifer est un monstre comme tout le monde le sait et je n’ai fait que nous défendre contre ses viles attaques.
- Ces résumés me semblent bien simplistes et peu objectifs. J’attends les faits. Prudence ?
- Tout a débuté suite à votre disparition.
- Présumée disparition.
- Oui, présumée disparition. Tout est de ma faute, j’ai supposé que vous aviez été capturés par l’Enfer en l’absence de vos nouvelles pendant plusieurs jours consécutifs.
- Non, nous l’avons tous cru, nous sommes tous responsables.
- C’est vrai, il serait injuste de dire que c’est de la faute de Gavin. Nous en avons tous été persuadés.
- Hmpf
- Quelle belle unité.
- Non Seth, Justice, je vous remercie mais je tiens à en assumer l’entière responsabilité. J’aurais dû faire preuve de plus de discernement.
- Puisque Tempérance ne semble plus capable de s’exprimer, j’aimerais signaler qu’il nous a même convoqués lui-même pour aborder votre disparition.
- Oui, nous sommes tous coupables à 25%. Il ne serait pas juste de laisser une seule personne prendre le blâme.
- Passez donc à la suite, je ne suis pas en train de chercher un coupable mais tout simplement des informations.
- Oui bien sûr. Nous nous sommes donc réunis…
- Sur ordre de Tempérance.
- Qui nous a fait attendre 2h36.
- … et j’ai décidé d’envoyer un message à Lucifer.
- Et quel était donc le contenu de ce message ?
- Lucifer, le paradis sait que vous retenez lâchement prisonnier l’un de ses maréchaux. Nous sommes prêts à prendre les mesures nécessaires afin de le récupérer. Nous vous proposons un marché juste dans l’intérêt des deux camps. Nous n’hésiterons pas à mener une attaque en l’absence de réponse dans les 24 heures à venir.
- Nous l’avons rédigé tous ensemble.
- Pour en faire un message juste.
- Ce qui n’a pas été une mince affaire.
- Je vois ça, ce message ressemble à un patchwork. Beaucoup de compromis à faire entre vous je suppose.
- En effet °-° J’aurais souhaité un message plus juste.
- Mais nous étions tous d’accord à ce moment-là pour l’envoyer.
- Hmpf
- Même Tempérance. Nous avons pris le temps de consulter son avis.
- Très juste restitution des faits.
- Par la suite Lucifer nous a répondu assez rapidement.
- Qu’a-t-il bien pu répondre à cela ?
- Il a certainement dû être très surpris de recevoir un tel message.
- Sans aucun doute, j’ai déjà été surpris moi-même d’entendre parler de ma fameuse disparition, alors se retrouver accusé d’une telle chose…
- Oui c’est très injuste nous le savons et nous regrettons beaucoup
- Il nous a répondu donc répondu : Cher Justice, je ne trouve pas très juste de m’accuser sans aucune preuve.
- Bouhouhouuuuu j’ai failli à mon rôle
- Mais non Justice ne t’en fais pas, il est impossible de trouver plus juste que toi.
- Tiens, il a retrouvé sa langue.
- Il a toujours été bizarrement protecteur envers Justice.
- Tandis que toi tu es très protecteur envers Gavin.
Je haussai les épaules.
- Je défends mes compagnons d’armes c’est normal.
- Cher Prudence, il est assez imprudent de menacer l’empereur de l’Enfer, surtout en l’absence de votre bien-aimé supérieur. Son absence vous affaiblit considérablement après tout n’est-ce pas ? Il est dans votre intérêt d’être plus humbles à l’avenir.
- Il a raison, il était imprudent de l’accuser ainsi sans fondement et de le menacer sans aucun plan d’action derrière.
- Nous étions prêts à les attaquer.
- Enfin il serait plus juste de préciser que tu étais le seul prêt à les attaquer °-°
Alexei secoua la tête de désapprobation.
- Ah, quelle tête brûlée, je le reconnais bien là.
- Tu sais que tu n’as pas le droit de prendre seul de telles décisions Seth. Cela aurait été parfaitement suicidaire.
- C’est ce que Gavin lui a dit °-°
- Je le sais bien, je n’ai pas lancé d’attaque comme vous pouvez le constater. Cela aurait pourtant été une bien meilleure option que ce qu’a fini par faire Tempérance.
- Continue Prudence, nous avons perdu assez de temps.
- Cher Courage, je ne vous reconnais plus. Se cacher derrière une messagerie instantanée pour proférer des menaces en l’air, c’est on ne peut plus lâche.
- Je t’interromps une petite seconde Prudence mais je pense qu’il est important que je précise à Courage que j’espère qu’il ne prend pas à cœur ces propos. Tu confonds souvent témérité et courage au contraire, n’essaye pas de prendre plus d’initiatives suicidaires que d’habitude.
- Ce n’est clairement pas moi qui ai pris trop à cœur les propos de Lucifer.
- Sniff
- Grr
Il se tourna à nouveau vers Gavin.
- Tu peux reprendre.
- Cher Tempérance, bonjour et merci.
- Maudit Lucifer !
- Reprends-toi, tu en as bien assez fait à ce sujet aujourd’hui…
- Si vous souhaitez négocier avec moi de manière juste, courageuse, prudente et tempérée comme votre Maréchal m’a dit vous l’avoir appris, merci de bien vouloir vous présenter en personne en Enfer en tant de que messagers. Je vous accueillerai en personne. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, j’accepte de recevoir un Maréchal à votre place, mais pas de vulgaire sous-fifre.
- J’ose espérer que vous n’avez envoyé personne en Enfer, à savoir directement à l’abattoir ?
- Non, nous étions en train de discuter de nos options de réponse lorsque nous avons appris que vous n’aviez pas disparu…
- Oui, il faut croire que je suis intervenu au bon moment.
- Ce n’était pas le bon moment, c’était déjà trop tard.
- Concrètement non, Alexei est arrivé avant que Tempérance n’envoie son message °-° Mais il n’a pas écouté…
- Tu vois Seth, parfaitement à temps. Je ne pouvais pas deviner le comportement de votre camarade et ce n’est pas mon rôle de le surveiller.
- Ce n’est pas le nôtre non plus, nous sommes des Généraux, pas des baby-sitters…
- J’étais étonné de les voir s’enfermer pendant si longtemps alors qu’aucune alerte majeure n’avait été sonnée. Je suis donc venu voir ce qui les retenait et je les ai informés que "vous aviez une gueule de bois et que vous les recontacteriez demain". Heureusement que je les ai mis au courant avant.
- Ca n’a servi à rien. Tempérance a tout de même pris l’initiative de répondre tout seul à Lucifer.
- Alors qu’il savait que j’étais ici ?
- Il a perdu l’esprit.
- Il a été très touché par les durs propos de Lucifer °-°
- J’aurais dû faire plus attention…
- A voir vos têtes d’enterrement je n’ai pas envie de poser la question, mais qu’a-t-il bien pu répondre de si grave ?
- …
- …
- Il devrait vous lire lui-même son message.
- Très bien.
- …
- Tempérance, j’attends, au cas où tu n’aurais pas remarqué.
- Je comprends qu’il ait besoin de temps pour répéter ça… °-°
- Il aurait mieux fait de prendre du temps avant d’envoyer ça.
- Je suis bien d’accord avec Seth… Comment assumer cela devant Lucifer mais pas devant Bota ?
- D’accord, d’accord, arrêter de vous acharner sur moi, je vais le lire…
- Maintenant !
- Je me prépare psychologiquement j’ai besoin de quelques secondes
- …
- …
- …
- …
- …
- …
- Bon ?!
- Tempérance vous EMMERDE cordialement, monsieur Lucifer. Inutile de vous montrer si supérieur à travers un message fb, nous allons venir nous-même reprendre Bota puisque vous n'êtes pas capable de nous montrer qu'il est vivant.
- …
- …
- …
- …
- …
- …
Bota éclata soudain de rire.
- Non mais ce n’est pas une blague.
- Oui il a vraiment envoyé ça °-°
- Hélas…
- Non
- Je comprends votre incrédulité.
- Il a été complètement dépassé par la situation.
- Ce qui n’est pas une excuse.
- Certainement pas une excuse en effet.
- Mais représente néanmoins des circonstances atténuantes.
- Cela ne change pas non plus la gravité de ses actes.
- Il a mis tout le Paradis en danger égoïstement.
- Sans nous concerter qui plus est, c’est inadmissible. C’est un acte de haute trahison. Nous devrions le bannir.
- …
- Tu es excessif Courage é.è Tempérance ne pensait pas à mal °-°
- Peut-être mais il ne semble pas en assumer les conséquences. Il faut savoir se montrer ferme.
- Même Gavin est d’accord avec moi, cela devrait suffire à démontrer la gravité du problème. Aurais-tu été aussi clément avec quelqu’un d’autre Justice ? Il est logique – pardon juste – d’être puni après avoir commis une faute.
- Du calme voyons les enfants, reprenez-vous
- Vous vous dissipez énormément, ce n’est pas comme cela que nous allons trouver une solution.
- Vous avez raison…
- Nous devons d’abord organiser la défense du Paradis au cas où Lucifer se déciderait à nous attaquer pour se venger, même si cela serait bien téméraire de sa part. Nous discuterons du cas de Tempérance – qui s’est à nouveau montré tout sauf tempéré – plus tard. Va au coin en attendant.
- J’y suis déjà…
- C’est cruel é.è
- Quoi ? Mais ce n’est pas une punition ça ?!
- Seth, il faut respecter les décisions de ton supérieur, tu es bien rebelle aujourd’hui.
- Si nous ne faisons rien à son sujet, il recommencera ses frasques. Il devient de plus en plus incontrôlable !
- Ce n’est pas la première fois que nous devons réparer ses erreurs…
- Comme vous l’avez souligné au début, nous sommes un groupe. Nous sommes tous partiellement responsable de son erreur.
- Je veux bien que nous partagions tous 1% s’il accepte les 99% restants.
- Oui il est tout de même juste de dire qu’il est plus responsable que nous.
- Justice toi aussi tu me laisses tomber
- Nous avons fait de notre mieux en tout cas…
- Je règlerai cette question plus tard comme je viens de vous le dire. Nous aurons à discuter tous ensemble, notamment de votre gestion de mon absence. Vous êtes des Généraux, vous ne pouvez pas vous permettre d’être si désemparés en mon absence.
- Oui nous sommes des Généraux, pas des Maréchaux, nous ne sont pas censés être autonomes.
- Il y a un minimum voyons, vous êtes bien au-dessus de simples soldats.
- Il aurait tout de même été assez juste de nous prévenir, nous sommes les premiers concernés °-°
- Vous auriez pu prendre la peine de mieux vous renseigner, mais encore une fois, nous en rediscuterons plus tard. Si je continue je vais être en retard à la réunion avec les autres Maréchaux.
- Nous ne vous retenons pas davantage.
- Oui il serait bien injuste d’y aller avec 2h36 de retard °-°
- C’est un chiffre bien précis Justice.
- … Vous êtes si méchants…
- Sur ce, à tout à l’heure. Je vous tiendrai au courant de l’évolution des choses. Préparez vos troupes en cas de nécessité d’intervention. Et je vous le répète, cessez de faire ces têtes d’enterrement, je maîtrise la situation
- …
- …
- …
- …
- Il est très en colère hein ?
- Oui c’est sûr
Gavin soupira et posa sa main sur son front.
- Il a raison d’être en colère au vu de ce qui vient de se passer. Je ne sais pas comment nous allons nous en sortir.
- Il suffirait peut-être de donner Tempérance en offrande à Lucifer.
- Ce serait un deal assez juste en effet °-°
- J’en viens à me demander si ce n’est pas une bonne idée…
- HEY
- Allons, allons, ne soyez pas si dur envers votre camarade. Vous êtes une équipe, vous devez le soutenir, tout comme vous étiez prêt à défendre Prudence au début.
- Mais Gavin n’a jamais rien fait dans notre dos.
- C’est juste °-°
- A part commencer d’écrire le premier message tout seul.
- Tais-toi, n’aggrave pas ton cas ! Je te jure que je vais finir par te tuer !
- Seth tu me fais peur
- Je croyais que tu devais rester au coin Temperance °-°
- Oui, respecte la punition que t’a infligée Bota, c’est la moindre des choses.
- Surtout qu’elle est on ne peut plus légère. Nous n’avons pas de temps à perdre avec toi, Bota nous a donné un ordre. Nous devrions rejoindre nos soldats…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Paradis :: Fontaine de jouvence-
Sauter vers: