Dieu, fainéant et se faisant trop vieux pour jouer aux Sims avec les humains, il envoie ses anges chercher un humain qui pourrait le remplacer. Les prétendants au titre devront prouver leur valeur en faisant... ce qui amusera Dieu sur le moment.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Seth [1]

Aller en bas 
AuteurMessage
Seth

avatar

Couleur : #ffffff
Tempérance #666600
Justice #3399ff
Messages : 7

MessageSujet: Seth [1]   Dim 22 Juil - 14:39

La cérémonie s’était terminée, me laissant quelque peu amer.
- Tu vas bien ?
- Oui. Je ne suis certainement pas le plus à plaindre.
- Il restait un ami de votre famille, ça doit être difficile.
- Oui mais je n’étais pas vraiment proche de lui personnellement.
- Tu sembles pourtant très contrarié.
- Evidemment, l’Enfer a tué l’un de nos Maréchaux. A cause d’un simple message Facebook.
- Oui… Les conséquences ont vraiment pris une ampleur inattendue. Les évènements ont pris la pire tournure possible.
- Je me demande ce qu’il va advenir de notre division.
- Tu te fais du souci ?
- C’est à cause de nos erreurs que c’est arrivé. Enfin, surtout de l’erreur de Tempérance, mais cela va forcément nous impacter directement.
- Ne t’en fais pas, Bota a dit qu’il se chargerait de cet aspect. Je lui fais confiance pour nous défendre. Et les Maréchaux savent que ce n’est pas le moment de nous retourner les uns contre les autres. Personne ne nous fera de reproches.
- C’est vraiment ce que tu penses ?
- Oui. Je ne peux malheureusement pas garantir que ce sera le cas pour tout le monde, mais je ne pense pas que nous aurons à subir de représailles à ce sujet. Enfin, à part Tempérance évidemment. Mais même pour lui, je ne pense pas que la punition sera extrême.
- Il est clair qu’elle ne l’est actuellement pas en tout cas.
- Oui, elle ne l’est probablement pas assez… Mais nous devons rester unis et ne pas perdre d’atout non plus face à l’Enfer. Avec un Maréchal en moins nous ne pouvons pas nous permettre d’écarter longtemps un Général aussi puissant que lui.
- Peut-être que cette stupide idée de site de rencontre est justement prévue pour le remplacer.
- J'en doute, un enfant ne pourrait pas le remplacer aussi vite.
- Niveau maturité pour le dépasser il ne faudrait probablement pourtant que quelques heures.
- Ce n’est pas très gentil…
- Peut-être mais c'est véridique et amusant non ? J’essaie de trouver des sujets réjouissants pour me préparer mentalement à ce qui va venir.
- A quoi donc ?
- Le repas de ma famille…
- C’est si terrible que ça ?
- Je ne les ai pas évités pour rien ces derniers jours. Mais cette fois je n’ai pas le choix. Ils viendraient probablement me chercher de force si je n’y allais pas.
- Pourquoi cette fois-ci en particulier ?
- Ils invitent la famille Yoyo chez nous. Du moins ce qu’il en reste. Repas réjouissant à venir comme tu t’en doutes. D’ailleurs justement je voulais t’inviter à venir.
- Ce n’est pas un évènement uniquement entre ta famille et la leur ?
- Pas vraiment, ils m’ont autorisé à inviter les personnes que je voulais. Tant que ce sont des familles nobles évidemment. Ils t'apprécient qui plus est. Tu pourrais ramener tes parents d’ailleurs, vu que c’est un rassemblement parents-enfants visiblement.
- C’est gentil de proposer mais mes parents n’apprécient pas de genre de réceptions. Ils mènent une vie assez recluse. Ils évitent au maximum l’agitation du Paradis.
- C’est dommage.
J’aurais en effet été curieux de les rencontrer. Je le connaissais depuis si longtemps après tout.
- Mais tu peux tout de même m’accompagner ?
- Oui bien sûr. C’est ce soir ?
- Non en fait c’est un déjeuner donc c’est tout de suite.
- Nous ferions mieux de nous dépêcher dans ce cas je suppose.
- Nous ne sommes pas vraiment en retard mais nous devrions y aller oui. Désolé de ne te prévenir que maintenant. Ça m’était sorti de la tête avec tous les problèmes du moment.
- C’est compréhensible, ce n’est pas important, allons-y.
J’étais heureux de ne pas me retrouver seul là-bas. Enfin, seul aurait probablement été un mot peu adapté étant donné notre nombre. Mais je savais très bien que tout finirait en duos éparpillés dans le salon, comme d’habitude.
Lorsque nous arrivâmes, les parents de Yoyo étaient déjà là, en train de discuter avec les miens. Ils s’interrompirent dès que nous passâmes la porte.

- Seth enfin. Nous parlions justement de toi ! Bonjour également Général Prudence, vous êtes évidemment le bienvenu dans notre maison. Nous sommes ravis de vous accueillir malgré ces temps de deuil. Je suis sûre que les parents de notre bien-aimé Yoshi pensent la même chose.
- Je vous remercie pour votre invitation. Je vous apporte également toutes mes condoléances pour cette perte tragique.
- Oui, il est important pour nous de voir le soutien que l’ensemble du Paradis nous apporte.
- L’implication de l’armée est émouvante. Sans cela je pense que toute cette situation serait insupportable.
- Comme je vous comprends. L’Enfer s’en prend à nos enfants, cela ne restera pas impuni je peux vous le promettre.
Les parents de Yoshi semblaient sérieusement affectés par la perte de leur enfant. Je supposais que cela n’était pas censé être surprenant. Il s’agissait de leur fils aîné après tout. Ils l’avaient toujours adoré. Cependant, nos parents nous aimaient aussi et je ne les imaginais pas une seconde se mettre dans cet état pour nous. Ils étaient pourtant sûrement plus fiers de nous qu’eux ne l’étaient de leurs enfants. Enfin, ce « nous » ne regroupait clairement pas tous leurs enfants. Peut-être nos parents étaient-ils plus attachés à leur image froide et stoïque. Peut-être ne nous aimaient-ils pas de la même manière également. Les Yoshi avaient perdu leur enfant. Les Nili ne verraient cela que comme la perte d’une bonne note. Vu sous cet angle, c’était moins sans aucun doute moins douloureux à vivre.
Alexei n’était pas encore là. Il devait probablement encore être avec Yoshi junior. J’avais remarqué qu’ils s’étaient éclipsés tous les deux à la fin de la cérémonie. A quoi bon alors qu’ils étaient censés se retrouver ici juste après ? Que pouvaient-ils bien avoir à se dire de si important et de si secret pour avoir besoin de s’isoler tous les deux juste avant le repas ? Dire qu’Alexei s’était plaint du fait que je ne rentrais plus à la maison et il choisissait consciemment le jour où je venais pour arriver en retard. Visiblement ce n’était pas si important pour lui au final. Ou bien Venise était juste plus important tout simplement.

- BTS n’est pas censé venir ?
- Si bien sûr. J’espère qu’il nous fera une chorégraphie pour se faire pardonner de nous faire inutilement attendre.
Alexei et Venise choisirent précisément ce moment pour arriver.
- Ah enfin vous voilà !
Mes parents prirent Venise dans leurs bras à tour de rôle. Spectacle qui me laissait toujours perplexe.
- Nous te présentons toutes nos condoléances pour la perte de ton frère. Vous étiez tous les deux comme nos propres enfants pour nous.
- Notre cœur est brisé mais cela n’est pas comparable à ce que tu dois ressentir, j’espère que notre soutien t’aidera tout de même à faire ton deuil.
- Je vous remercie. Cela reste très dur à accepter mais vos mots et votre attention me va droit au cœur. Je ferai tout pour que ce genre de chose ne se reproduise jamais.
- Toutes mes condoléances également Automne.
- Nous sommes désolés pour ton frère.
- Merci à vous deux. Et Seth, n’oublie pas de faire attention à toi également. L'armée va sans aucun doute devenir beaucoup plus dangereuse désormais.
Je n'appréciais pas quand il jouait les grands frères avec moi. Nous n’avions aucun lien, il n’avait pas de raison de s’inquiéter pour moi.
- C’est vrai qu’un peu plus de prudence ne te ferait pas de mal pour les temps à venir Seth. L'Enfer n'hésitera sûrement pas à nous tendre d'autres pièges au vu du succès du précédent.
- Un peu plus de ponctualité ne te ferait pas de mal non plus avant de venir me sermonner. C’était bien la peine de m’envoyer un message pour me dire de ne pas oublier de venir.
- Voyons Seth, n’embête pas ton grand frère, tu vois bien qu’il était avec Venise.
En quoi était-ce une excuse ?
- Nous sommes d'ailleurs très touchés de ton implication Alexei.
- Ta présence est très importante pour Venise.
- Allons-nous prendre un verre Gavin.
- Maintenant ?
- Oui, ils ont visiblement beaucoup de choses à se dire nous devrions les laisser entre eux. Ce ne serait pas très poli de s’immiscer.
- C’est vrai, bien sûr, je te suis.
- Seth…
- Si tu me cherches je serai à la table là-bas.

J’attrapai le bras de Gavin et nous dirigeai vers la table au fond de la salle.


❤️ A little help here ❤️

Maman Nili #ff99cc
Papa Nili #663399
Seth Nili #ffffff
Alexei Nili #ffff00

Maman Yoyo #ff9966
Papa Yoyo #669900
Venise Yoyo #669999

Gavin Milyo #006666

_________________


∞ Walk away ∞ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Profil MBTI : ISTJ
Masculin
Couleur : #006666
Messages : 13

MessageSujet: Re: Seth [1]   Lun 23 Juil - 23:19

La situation était prévisible mais je ne m'y étais pas attendu. Je savais que Seth était du genre désinvolte et n'aimait pas ce genre de conventions sociale, mais je ne m'attendais pas à ce qu'il s'eclipse avec moi au passage. Ce n'était pas catastrophique et son excuse se tenait, mais en ces temps de deuil mieux valait se montrer le plus aimable possible, c'était la moindre des choses. Je passerai discuter avec Venise et sa famille un peu plus tard.
Je remarquai qu'Alexei nous observai de façon insistante. Quand il remarqua mon regard, il me lança un regard légèrement navré, comme pour m'exprimer je supposais qu'il était désolé pour le comportement de son frère. Ça n'avait pas l'air d'être son intention de base en nous suivant du regard cela dit, peut être était-il inquiet pour son frère et voulait surveiller ce qu'il faisait ? Je suppose que ça serait son genre même si je n'en comprends pas la raison ici.
Seth se servi un verre bien chargé en d'alcool. Je pris pour ma part un cocktail léger et fruité, puisque j'avais beau cherché mais il n'y avait rien sans alcool.
- Ton frère a l'air inquiet à ton sujet. Aurais-je fait quelque chose pour qu'il s'inquiète de ma présence ?
- Bien sûr que non. Pourquoi, il t'a fait le coup du regard inquisiteur ?
- Je n'irais pas jusqu'à interpréter son regard ainsi, non.
- Donc oui. Il est juste parano.
- C'est compréhensible au vu des derniers événements... Et je comprendrais totalement qu'il me tienne en partie pour responsable de ce qu'il s'est passé.
Réaliser ceci me fit questionner ma place à ce dîner. Je savais que sa famille ne m'en tiendrait pas pour responsable et qu'ils soutiendraient que je n'avais rien à voir avec ça, ils étaient trop polis pour ça, mais il fallait voir les faits en face.
- Ne dis pas n'importe quoi, ce n'était absolument pas de notre faute. C'est Tempérance qu'il faut punir.
- Bien sûr, mais nous aurions du nous montrer plus prudents et vérifier nos sources quant à l’enlèvement de Bota. Si nous l'avions fait tout cela ne serait pas arrivé.
- Ça, c'est la faute de Bota. Nous ne devons pas être tenus pour responsables de l'idiotie de Tempérance ni de la négligence de Bota, maintenant arrête de jouer les martyrs.
- Ce n'est pas une question de jouer les martyrs, mais de reconnaître mes erreurs.
Je vis Seth se servir un deuxième verre, lui aussi chargé en alcool visiblement.
- Tu comptes encore boire ? Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée vu les circonstances.
- Mais non, c'est pour toi. Arrête de tout mettre sur ton dos et bois ça.
il me tendit le verre.
- J'apprécie l'attention mais je ne suis pas très alcool. Le cocktail que j'ai me va très bien... Et ce n'est pas très approprié.
Il est même peut être un peu trop fort... Je ne bois jamais autre chose que tu thé habituellement.
- Je sais, mais il y a un début à tout, surtout en ces temps compliqués pour ta tête inquiète.
- Ce n'est pas non plus le moment de se saouler, ce n'est pas une fête.
- Je ne te dis pas de te saouler, mais de boire quelques gorgées pour que ta tête soit plus légère.
- C'est la définition de se saouler.
- Tu ne vas pas directement passer au stade où tu vas te rouler par terre, ne t'inquiète pas.
- ... Je suppose qu'une gorgée ne peut pas me faire de mal, si ça peut te faire plaisir.
Je pris une petite gorgée du verre qu'il m'avait préparé que j'avalai directement. Je sentis ma gorge me brûler... C'était loin d'être agréable. Comment les gens peuvent-ils aimer ça ? Je toussotai en tentant de ne pas attirer trop l'attention.
- Bravo Gavin, tu seras bientôt un vrai chef.
- Désolé mais je n'en boirai pas une goutte de plus. Ce n'est pas supportable pour moi
- Tant que tu arrêtes de t’inquiéter pour rien pour la soirée ça me va.
- En tout cas je te conseille de ne pas trop boire, ça risque d'être très mal vu.
- Je tiens manifestement bien mieux l'alcool que toi, il n'y a pas à s'en inquiéter.
- Certes, mais ce n'est pas très respectueux.
- Je cherche juste à décompresser un peu.
- C'est vrai que tu n'avais pas l'air dans un très bon état. Je suppose que c'est toujours à cause de la perte du maréchal et de Tempérance ?
- Oui, couplé au comportement de mes parents et de mon frère.
- Ils doivent être tous à cran.
- Je suppose qu'on peut dire ça. Mais parle moi plutôt de tes parents, j'aurais été curieux voir qui avait pu enfanter un enfant prodige comme toi.
- N'exagérons rien... D'autant qu'il n'y a rien de très passionnant à raconter sur eux, je ne pense pas que tu te serais entendu avec.
- Pourquoi donc ?
- Ils sont contre la guerre que mène le paradis actuellement.
Ils sont même contre l'état du paradis, mais je préférai taire ce détail.
- Et pourquoi donc ? Ce sont des archanges non ?
- Oui, mais ils n'aiment pas l'idée de verser autant de sang.
- Comment ont-il pu survivre durant la période Léviathan ? Il jetait tous les gens qui pensaient comme ça en enfer.
- Ils savaient faire profil bas et faire en sorte de lui plaire.
- Je vois... Et ils ne te soutiennent pas en tant que général alors ?
- Non, pas du tout. Ils étaient tristes de mon choix lorsque j'ai quitté la maison.
Y repenser me faisait mal au coeur. Aujourd'hui encore je me demande comment ils peuvent penser que la solution pourrait être de faire un marché avec l'enfer pour unir l'enfer et le paradis, afin de leur rendre les terres qu'ils occupaient de droit... Si Lucifer acceptait cela, ce serait pour nous poignarder dans le dos.
- Tu ne le vois plus alors ?
- Si, je passe parfois les voir et je les aide financièrement. Je les respecte malgré nos incompréhensions mutuelles, ce sont eux qui m'ont tout appris et donné après tout.
- Je n'aurais jamais pensé que ta famille pouvait être constitués de gens comme eux... Tu parles si rarement de toi.
- Comme je te l'ai dit ce sont eux qui m'ont tout appris, et je pense sincèrement qu'ils méritent le respect.
- Je n'ai rien à dire sur eux étant donné que tu es la personne que tu es maintenant. Malgré leurs idées, j'aurais été curieux de les rencontrer.
- Ils ne veulent pas avoir de contact avec l'armée donc ça n'aurait pas été possible, désolé.
- De quoi parlez-vous ?
- De rien qui t'intéresserait.
- Seth...
- Toujours aussi aigri, mais c'est compréhensible les temps ne sont pas des plus joyeux.
- Comment va Venise d'ailleurs ?
- Je trouve personnellement qu'il tient bien le coup, merci de t'en inquiéter.
- C'est pour ça que tu l'as laissé seul ?
- Je n'ai plus le droit d'aller voir comment va mon petit frère ?
- Ce n'est pas comme si le repas était pour moi.
- En parlant de repas, nous commençons à servir les plats et je suis venu vous prévenir. Venez, il y a quelques unes de mes spécialités.
- Je suis curieux de les goûter.
- C'est vrai que tu as un palais sensible, Patience. Ne t'en fais pas mes plats ne sont pas aussi corsés que ce que fait Seth.
- Patience...?
Seth sembla comprendre instantanément et eut un petit rire. Alexei devint légèrement rouge.
- Mes excuses, je voulais dire Prudence. Je vais t'appeler Gavin à l'avenir, ça sera plus simple
- C'est triste pour quelqu'un qui se vante de se souvenir des petits détails sur les gens.
- Ce n'est rien ne t'en fais pas.
- Oui je pense qu'Alexei est plus vexé par lui même que toi.
Alexei n'en dit rien et nous installait à la table l'un à côté de l'autre. Allez savoir pourquoi mais je me sentais légèrement coupable pour ce moment gênant ?

_________________

Crossfire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexei

avatar

Profil MBTI : ENFJ
Couleur : #ffff00
Messages : 5

MessageSujet: Re: Seth [1]   Lun 30 Juil - 1:18

Comment avais-je pu me tromper à ce point sur le nom de Gavin ? Serait-ce une manifestation inconsciente de ma jalousie envers lui...? Qui sait, mais cela importait peu. Il n'était pas du genre à m'en tenir rigueur, de plus je ne referai pas une telle erreur -encore moins devant tant de gens-.
Je remarquai que Mère n'avait pas prit la peine d'amener les plats que j'avais préparés pour mes frères et soeurs et poussai un soupir. J'amenai les divers plats à leur table dédiée, table qui était proche de la nôtre mais pas collée comme je l'avais demandée. Je m'étais habitué à ce que mes parents acceptent moins que ce que j'avais demandé à la base, j'avais donc pris l'habitude de demander plus que ce que je voulais. Si j'avais demandé à ce que leur table soit dans la même pièce que la nôtre, ils l'auraient placée dans la pièce d'à côté. En l’occurrence mes frères et soeurs ne souhaitaient pas participer intimement au repas, et je pense en effet qu'ils auraient été mis mal à l'aise, surtout par nos chers parents.
- Désolé pour le retard, je pensais que Mère vous aurait déjà tout apporté.
Je déposai les plats que je tenais habilement sur mes deux bras sur leur table.
- Merci Alex !
Je remarquai qu'Erwan avait l'air inquiet en voyant les plats.
- Oui il y a du bœuf bourguignon Erwan, mais ne t'inquiète pas je t'ai fait cuire un steak de Monchu comme tu aimes.
- Merci... mais tu ne le diras pas à maman hein ? Tu sais qu'elle ne supporte pas quand tu fais des arrangements pour moi...
- Bien sûr que non elle ne saura pas, ne t'inquiète pas. Profite bien.
J'avais pris soin de cuisiner le plat préféré de tous, en faisant des ajustements pour chacune de leurs assiettes en fonction de leur goûts respectifs. C'était une période difficile pour eux, et mes disponibilités devenaient de plus en plus aléatoires alors c'était la moindre des choses que je pouvais faire pour eux.
- Tout se passe bien Miko ?
Miko était celle à qui je confiais nos frères et soeurs quand je n'étais pas là. Elle était la deuxième plus grande de la fratrie sans compter Seth et moi. Elle était moins âgée que Kei, mais ce dernier était du genre à rester dans son coin et à ne pas vouloir trop de responsabilités, c'était donc vers Miko que je me tournais pour surveiller et s'occuper de nos frères et soeurs quand je ne suis pas là.
- Oui ça va, Mère nous a juste lancé des regards dédaigneux, mais rien de plus.
- Tant mieux. Tu ne lui as pas répondu cette fois ?
- ... Je me suis retenue, cette fois.
- C'est bien je suis fier de toi, je sais que c'est dur mais ce n'est pas la bonne période pour ça... Bon il faut que j'y retourne, n'hésitez pas à me le dire s'il y a la moindre chose que je peux faire pour vous. Je sais que je n'ai pas été très présent ces derniers temps, mais je vais tenter de me libérer tôt dans ce repas pour être avec vous.
Les voir sourire me rassurait légèrement.
Je retournai rapidement à ma place et m'asseyait au même moment que Gavin et Alex. On dirait que je ne me suis pas trop fait attendre.
- Permettez nous cher Prudence de vous dire que nous sommes heureux et honorés que vous ayez accepté notre invitation.
- C'est tout à fait normal.
- J'espère que notre petit Seth ne vous fait pas honte... Face à un général de votre envergure il doit parfois vous paraître immat-
Je décidai de couper court aux mots de mon père -toujours très aimable surtout en public-, qui avait manifestement décidé de ne pas écouter mes recommandations. Gavin allait devoir me remercier pour lui avoir évité ce moment.
- Nous ne sommes pas ici pour parler travail, je pense que Venise et ses parents aimeraient rendre honneur à leur fils.
- Tu as surement raison, mon fils. Nous nous excusons, il est vrai que nous ramenons souvent le sujet de discussion sur nos fils adorés.
- Il n'y a pas de problème, c'est compréhensible avec ces prodiges.
- Venise s'en sort très bien lui aussi, vous savez.
- Pas autant que mon frère malheureusement...
- Ça viendra voyons. Moi et tes parents croyons en toi.
- Oui, d'ailleurs nous espérons que les maréchaux vont vite te faire monter en grade.
- Oui.
- Je suis sûr que ce sera fait rapidement, ils n'ont pas de temps à perdre et ils ont déjà pris leur décision. Dés demain, je pense que nous pourrons t'appeler Maréchal.
- Je tâcherai d'en avoir les épaules.
Je constatai que Seth s'était calmé. Aucune remarque depuis le début du repas. Parler avec Gavin lui a peut être fait du bien ? Ou ce dernier lui a dit de se calmer. Dans tous les cas il a eu une bonne influence sur lui.
- Pour en revenir au discours de Ven-
C'est alors que la porte s'ouvrit avec fracas. Un homme que je reconnus comme étant le secrétaire du défunt Maréchal Yoyo apparu, en sueurs.
- Désolé... Je suis en retard °-°
- Pardon ? Qui êtes vous ?
- Que faites vous dans notre demeure en ces temps de deuil ?!
- Justement, j'ai longtemps hésité avant de venir car vous ne m'aviez pas invité... Mais après avoir looonguement réfléchi je mérite amplement d'être ici ce soir °-°
Seth se leva, visiblement énervé.
- Et qu'est-ce qu'un impur inconnu tel que toi aurait à faire ici ?
- Mais je ne suis pas un inconnu é.è
- Ah si, si.
- En fait je le reconnais, c'est l'ancien secrétaire de Yoshi...
- Mais il n'était même pas à l'enterrement... Qu'est-ce que tu veux ?
- Oui à ce propos je suis désolé °-° Je suis resté trop longtemps au magasin de fleurs et je n'ai pas pu faire mon choix en fait. Du coup j'ai loupé la cérémonie
- Pardon ?!
- Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Je demande à ce qu'il soit viré sur le champ de votre maison, je suis d'ailleurs étonnée que vous laissiez note fils se faire insulter de cette manière !
- Avec plaisir.
Seth s'approcha dangereusement de lui.
- Non non attendez °-° écoutez au moins ce que j'ai à dire é.è vous savez qui je suis en plus é.è
- Hein ?
- Je suis le copain de Yoshi
- Le copain...? Tu veux dire un ami ?
- Bien sûr que non sinon j'aurais dit "ami" °-° ici je veux bien sûr dire copain, dans le sens petit copain, dans le sens lover forever ... enfin, plus trop forever maintenant je suppose.
- Mon dieu... Ce que tu racontes est impossible -en plus de manquer de respect à sa famille-.
- Oui, notre fils ne serait jamais sorti avec un vulgaire...
- Impur tel que toi.
- C'est même impossible. Je vais le jeter par la fenêtre.
- Est-ce que tu as des preuves de ce que tu avances ?
- Pourquoi est-ce que tu lui demandes des preuves ? Ne me dis pas que tu crois ce dégénéré ?
- Je ne le crois pas, mais cette histoire est trop farfelue pour qu'il n'y ait vraiment rien derrière.
- Je pense également qu'il faudrait le questionner.
- Toi aussi ?
- Mais en fait... Vous ne me connaissez pas ? °-° Yoshi ne vous a pas parlé de moi ?
- Bien sûr que nous, notre Yoshi était célibataire... et il comptait le rester jusqu'à trouver quelqu'un de pur.
- Et il ne parlait pas de ses... secrétaires.
- Il ne vous a vraiment rien dit... Je ne comprends pas... Il m'a dit que vous étiez au courant de mon existence mais que vous vouliez attendre le mariage pour me voir é.è
- Qu'est-ce que tu racontes ? Ça n'a aucun sens.
- Raconte nous tout depuis le début.
- Eh bien on s'est rencontrés à son bureau, il m'a gentiment engagé en tant que secrétaire, et puis un jour il m'a proposé d'aller manger une-
- Non pas ça, votre relation actuelle.
- Tu as deux minutes avant que je ne te jette par dessus la fenetre.
- Et moi aussi.
- Ah et bien vu que vous ne me croyez pas je vais vous montrer des photos de nous deux
Il sorti son portable, sembla farfouiller et le montra à notre table.
La salle était silencieuse. C'était un silence malsain. Nous avions en face de nous une photo de Yoshi et... cet individu, en train de coucher ensemble. Je m'empressai de cacher la vision de la table des enfants en me mettant face à lui et lui prit son portable.
- Qu'est-ce que tu crois faire ? Il y a des enfants ici, en plus de sa famille !
- Bah... Vous ne me croyiez pas °-° j'étais supposé faire quoi ?
- Mon dieu...
Gavin s'enfouit le visage dans la paume de sa main. Les parents de Yoshi ne dirent rien. Que dire ? Ils devaient être en état de choc, et c'était probablement de mon devoir de faire quelque chose.
- Même si vous aviez ce genre de relation, ça ne veut pas dire que vous étiez ensemble.
- Exactement.
- Bon... Je ne voulais pas en venir à là °-° je peux ravoir mon portable ?
- Pourquoi je devrais te le rendre ?
- Je vais vous montrer une preuve plus décisive, vous me faites tous peur
Je lui redonnai le portable avec une certaine appréhension. Je le vis en train de défiler à travers plusieurs photos intimes, jusqu'à arriver avec un icone de lecture vidéo.
- NON !
Je lui pris le portable des mains.
- Mais quoi encore ?! Vous voulez des preuves ou non
- Une vidéo...? Devant ses parents ? Je vais devoir te demander de partir.
- Bon... D'accord, je ne voulais pas en venir à là... Mais je vais vous montrer sa demande en mariage °-° moi aussi je souffre vous savez °-° il n'a même pas parlé de moi...
J'entendis le bruit d'une chaise tombant sur le sol. C'était le père de Yoshi. Je m'empressai d'aller lui porter aide, il était manifestement évanoui.

____________________________________________________________
A little help here


Maman Nili #ff99cc
Papa Nili #663399
Seth Nili #ffffff
Alexei Nili #ffff00
Miko Nilli (sait-on jamais) #66ccff

Maman Yoyo #ff9966
Papa Yoyo #669900
Venise Yoyo #669999

Gavin Milyo #006666

Secrétaire de Yoshi #0099ff

_________________

Eyes on me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise

avatar

Couleur : #669999
Messages : 6

MessageSujet: Re: Seth [1]   Sam 4 Aoû - 1:07

J’étais abasourdi par le comportement de ce dégénéré. Pour qui se prenait-il ? Rater l’enterrement de mon frère était déjà impardonnable en soit, mais en plus pour une telle raison… La cerise sur le gâteau restait tout de même de venir ici comme une fleur et de nous montrer des photos de Yoshi et lui… N’avait-il aucune décence, aucun respect ou bien aucun neurone ? Peut-être bien les trois. Hélas, cela ne faisait que venir corroborer ses propos.
Yoshi avait toujours eu des goûts pour le moins discutables. Il ne m’avait jamais présenté ses copains officiellement mais j’avais eu quelques occasions de le surprendre avec certains d’entre eux. Dans des situations moins délicates que celles des photos présentées par notre "invité" fraîchement débarqué. Il aimait les garçons niais et impurs. Un trait que ni mes parents ni moi-même ne comprenions, il était donc logique qu’il se soit évertué à cacher ses relations. Mais de là à demander cet individu en mariage… Je n’étais pas sûr d’être prêt à la croire sur ce point. De toute manière, il était hors de question que j’admette en public que le moindre de ses mots était vrai.
- Chéri !
Mon père était tombé dans les pommes et ma mère s’était aussitôt précipitée vers lui. Le pauvre devait vraiment être bouleversé.
- Papa, tu vas bien ?
- Mon Dieu, chéri, réponds-moi !
- Du calme maman, il n’a rien. C’est juste le choc. Ne panique pas, tu dois faire attention à toi aussi.
- Ne vous inquiétez pas, je vais vous manger sur le champ.
Il sortit un poignard et se dirigea vers l’intrus mais Gavin s’interposa.
- Je comprends que son comportement est intolérable Seth mais ta réaction est légèrement disproportionnée. Malgré la gravité de tes actes tu ne peux pas le tuer pour ça.
- Et pourquoi pas ? Les impurs ne sont pas tolérés ici, c’est déjà une raison suffisante. Il n’a pas l’air de comprendre à qui il a affaire ni ce qu’il est en train de faire.
- Il doit être confus, je suis sûr qu’il va finir par entendre raison si nous lui expliquons calmement.
- Impossible. C’est irrattrapable, même sa mort ne suffira pas à redorer notre blason.
- Tout à fait Général Prudence. Votre sollicitude est toute à votre honneur mais n’oubliez pas qu’il ne s’agit que d’un impur, il ne mérite aucune considération ! D’autant qu’il a gravement insulté nos invités !!! Sous notre toit, je n’en reviens pas… Tu aurais déjà dû l’avoir tué Seth, que fais-tu ? Ne nous fais pas honte !
- Désolé Gavin, je ne vais pas pouvoir t’écouter cette fois-ci. C’est si gentiment demandé.
- Une seconde Seth.
Seth s’arrêta et se retourna vers lui avec un air las.
- En parlant d’invités justement, ne serait-ce pas justement à eux de décider de son sort ?
- Ils ne me semblent pas en état de décider de quoi que ce soit, ils sont tous en état de choc.
- Après une telle chose c’est bien normal. Prenons les choses en main pour eux.
- Venise ?
Un peu déconnecté de la situation, je m’étais contenté de secouer un éventail devant mon père. Cela n’avait probablement aucune utilité mais quelqu’un me l’avait amené et je ne voulais pas faire de peine à cette personne – dont j’ignorais l’identité, probablement un frère quelconque. Par ailleurs, cela semblait calmer ma mère que je fasse quelque chose. N’importe quoi.
- Oui ?
- Que penses-tu que nous devrions faire de cette personne ?
- Le tuer bien sûr !
- Dans d’atroces souffrances !
- Le plus vite possible !
- Prenons le temps de réfléchir, ne nous précipitions pas.
- Je suppose que la décision revient à ta famille.
Je donnai l’éventail à ma mère, qui l’attrapa et se mit à éventer mon père avec une ferveur que je lui voyais rarement. Je me levai et tentai de rassembler mes esprits.
- Yoshi n’aurait pas voulu le tuer…
- C’est vrai, après tout il s’est sacrifié pour sauver des inconnus. C’était quelqu’un de bon et de généreux.
- Mais il est mort. Alors peu importe ce qu’il aurait fait ou non après tout.
A quoi s’attendait-il de toute manière ? Il n’avait qu’à sortir avec quelqu’un de décent. Ou ne pas mourir pour protéger ce guignol si cela lui tenait tant à cœur.
- Ca veut dire que je peux le tuer ?
- Il n’a pas dit ça.
- Ca y ressemblait beaucoup pourtant.
- Il n’a quand même pas donné son autorisation Seth, ne te précipite pas.
- Il faut le tuer c’est évident !
- Nous n’avons pas le droit de leur voler ce choix.
- Je n’arrive pas à croire que vous parliez de m’assassiner comme ça, si froidement, et devant moi qui plus est
- Dit l’homme qui veut montrer des vidéos suspectes d’un défunt à sa famille…
- Je ne voulais pas en arriver là. Mais Yoshi et moi…
- CA SUFFIT ! Il n’y a jamais eu de Yoshi et vous… Vous méritez de mourir après ce que vous avez fait à mon fils et à mon mari. Je suis choquée que vous laissiez cette personne nous traiter de la sorte sous votre toit. Vous me decevez…
- Je suis profondément désolée. Nous allons réparer ça tout de suite.
- Vous avez raison c’est tout bonnement inacceptable ! Seth, Alexei, mais pourquoi restez-vous plantés là comme des baobabs du Nil à la place d’étriper cet individu
Seth sembla se diriger à nouveau vers mister no décence no respect no neurone.
- HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
- Non…
- Comment ça non mon chéri ? Pense à ce qu’il fait subir à la mémoire de ton bien-aimé frère !
- Je veux qu’il vive. Patience a raison, il doit y avoir une raison à sa folie temporaire. Peut-être était-il un ami proche de Yoshi, que sa mort l’a touché profondément et qu’il lui faut du temps pour s’en remettre.
- En fait je m’appelle Prudence mais sinon je suis d’accord sur le fond.
- Ah. C’est important ? °-°
- Non pas vraiment je suppose…
- Mais tu es sûr que c’est ton vrai nom ? Beaucoup de gens ont l’air de penser que ce n’est pas le cas.
- Oui je suis sûr…
- C’est son nom quand même
- C’est peut-être dû à une erreur de traduction °-°
- Ce que tu dis n’a aucun sens
- Tu peux l’appeler Gavin, je suppose qu’il ne s’en formalisera pas.
- Enfin bref, revenons au sujet principal. Qu’on le laisse tranquille cette… personne. Tu peux reposer ton arme Seth, même si j’apprécie ton enthousiasme à nous défendre.
Il semblait hésitant. Je supposais qu’il ne savait pas qui il devait écouter au final. Je ne voulais pas que le fait de ne pas l’avoir tué sur le moment retombe sur Alexei ou lui. Confirmer l’ordre de ma mère leur aurait probablement amené des ennuis par la suite connaissant leurs parents. Même si l’idée de le tuer me donnait envie, cela n’en valait pas la peine. Je n’avais pas envie de les mettre dans une situation délicate. De toute manière, il n’était pas si important que ça. J’allais juste l’effacer de mon esprit le plus rapidement possible.
- Veniiiiiiise
Il courut vers moi et m’attrapa le bras.
Je suis si heureux que tu comprennes. Je savais que tu étais quelqu’un de bien. Yoshi m’a tellement parlé de toi, j’ai l’impression de te connaître par cœur !
Mon propre frère ne me connaissait pas par cœur alors j’en doutais fortement, mais il était étrange d’entendre un complet étranger tenir un tel discours. Dire que la personne avec qui Yoshi avait prévu de partager le reste de sa vie se tenait devant moi et que je n’avais pas la moindre idée de son existence jusque-là. Le fossé qui nous avait séparés était encore bien plus grand que ce que je m’étais imaginé.
- Tu lui ressembles tellement, c’est émouvant. En te regardant j’ai presque l’impression qu’il est encore vivant
- Ca suffit, redescends de ton petit nuage. Il est mort.
Je retirai sèchement mon bras de son emprise.
- C’est encore une fois extrêmement déplacé… Ce n’est pas parce qu’il a décidé de te laisser en vie que tu es le bienvenu ici.
- Je comprends mais je ne sais pas si je vais pouvoir résister é.è
- Résister à quoi ?
- Toi.
Avant que je ne puisse réagir, il me prit dans ses bras et m’embrassa fougueusement.
- HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA MON BEBEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE
J’entendis un bruit sourd. Elle aussi était tombée dans les pommes ? Je me sentais étrangement paralysé, je n’arrivais pas à me détacher de lui.
- Non, ça ne peut pas être en train de se produire sous mon toit c’est impossible. Je ne peux pas regarder ça. Alexei va sûrement régler la situation
- MON BEBEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE
Finalement elle semblait toujours être consciente pour le moment.
- Surtout ne paniquez pas, ma femme a raison, Alexei va arranger la situation
- C’est trop tard, nous sommes déshonorés ! Nos fils sont complètement inutiles
- Vous l’avez entendue, il est temps de laver notre honneur !
Alexei nous sépara fermement. Gavin quant à lui semblait tenter de contenir la colère de Seth.
- Tu as aussi bon goût que lui, vous n’êtes pas frères pour rien
- Je suppose que tu as changé d’avis sur le fait de le garder en vie ?
- Peu importe son avis je vais le tuer
- Je suppose que je devrais le tuer oui. Pour m’avoir volé mon premier baiser.
- N’importe quoi
- Quoi ?
- Ce n’était pas ton premier.
- Mon premier du moins avec… un homme… secrétaire… impur… prétendant sortir avec mon frère.
- Ca commence à faire beaucoup de restrictions, ce n’est plus vraiment un exploit
- Est-ce vraiment important ?
- Je ne comprends plus rien à ce qu’il se passe ici…
- Non en effet, le plus important est de le chasser d’ici.
Je pris mon sniper et le pointai sur lui. Peu pratique au vu de la distance mais il était de toute manière une cible facile.
Je n’avais plus le moindre scrupule à le tuer. Mon frère avait beau aimer les guignols, il ne serait pas tombé assez bas pour sortir sérieusement avec quelqu’un prêt à embrasser son petit frère. Il devait y avoir une explication rationnelle pour les photos, les vidéos, et tout le reste. Mais à quoi bon y penser, la question ne se poserait bientôt plus.
- Non pitiéééééé ne me tue pas
Il attrapa le bout de mon sniper. Ridicule. S’il pensait arrêter une balle avec ses mains, il était encore plus stupide que ce que je pensais. Soudain, je remarquai à son annulaire gauche une bague que je ne connaissais que trop bien.
- Comment l’as-tu eue ?
- De quoi tu parles ? Tu me fais peur
- Ne joue pas avec moi. Réponds-moi avant que je ne te tue.
- Tu ne veux pas plutôt dire « ou je te tue » ?
- Non, non, il veut bien dire « avant qu’il ne te tue » rassure-toi.
- Ce n’est pas rassurant du tout
- Ta bague…
- Ah oui ma bague. C’est ma bague de fiançailles. Yoshi me l’a donnée en disant que c’était une bague très importante et que c’était un honneur de me la confier, que ça faisait de moi un membre de sa famille. De votre famille.
- C’est impossible…
- Si, c’est la vérité vraie é.è
- C’est une bague de famille, il ne l’aurait pas donnée à n’importe qui.
- Mais je me tue à vous dire depuis le début que je ne suis pas n’importe qui Je suis son fiancé !
- C’est impossible.
- Oui, impossible… Je ne peux pas te croire…
Et pourtant une partie importante de moi croyait chacun de ses propos. Comment accepter cela ? C’était intolérable. Yoshi nous ferait tous souffrir jusqu’au bout.
Alexei récupéra habilement la bague et me la tendit.
- Alexei… Merci…
- MA BAAAAAAAAAAAAAAAAGUE
- La ferme. Va mourir.
- Mon Dieu, à quoi vient-on d’assister ? Une demande en mariage ?
- Voyez chère amie, tout va se résoudre grâce à Alexei comme je l’avais dit
- Oh je suis ravie
- Ce fut un rapide retournement de situation
- Mais de quoi parlez-vous ?
- Mais de la demande en mariage d’Alexei que tu viens d’accepter voyons, je suis tellement heureuse pour vous
- Oui vous allez si bien ensemble depuis que tu es destiné à devenir maréchal
- Mais il ne m’a pas demandé en mariage… Ou alors j’ai vraiment raté quelque chose ? °-°
- Non, mes parents s’emballent juste, comme d’habitude.
- Mais mon fils est un excellent parti pourtant, je ne comprends pas pourquoi lui dire non
- Je n’ai pas dit non.
- Alors c’est oui ?
- Non mais il ne m’a rien demandé !
- Je vais appeler de ce pas quelqu’un pour organiser la cérémonie.
- Tout le monde m’a subitement oublié, c’est troublant et presque vexant, je me sens invisible
- Je pense que pour votre propre sécurité il vaudrait mieux que vous restiez discret… Tenez-vous tranquille.
- Moi qui croyais que vous étiez le gentil ici mais en fait vous êtes méchant aussi
- Nous n’allons pas nous marier, ce n’est pas la peine.
- Pourquoi ?
- Oui pourquoi ?
- Je serais pourtant ravie de t’avoir en gendre Alexei. Vous avez ma bénédiction. Je suis sûre que mon mari pense la même chose. Mon cher Yoshi aurait également été fier de vous deux.
- C’est de ma faute… Je suis désolé que tu l’apprennes comme ça maman mais… Je suis hétérosexuel.
- QUOI ? MON PROPRE FILS. Je ne pensais pas que ce genre de chose pourrait m’arriver, pas après tout ce que j’ai fait pour toi
- Oh mon dieu…
- Je compatis… C’est très difficile à entendre de la bouche de son enfant… La chair de sa chair. La vie se montre parfois injuste.
- Vous n’avez pas l’impression de vous emballer pour bien peu de chose ?
Je me tournai vers Seth.
- Pas de réplique sarcastique cette fois ?
Il haussa les épaules.
- Je n’ai rien à dire sur le sujet, je ne sais pas. Ce n’est pas comme si ça m’intéressait
- C’est vrai… Je n’avais pas réalisé mais ce n’est pas bien grave d’être hétérosexuel. Désolée pour ma réaction pour chéri.
- En fait c’est même quelque chose d’assez courant.
- Ah bon tu es sûr ?
- Oui j’ai lu des statistiques sur le sujet.
- Etonnant.
- Oui c’est vrai qu’il y a pire dans la vie. Nous avons un peu surréagi.
- Mais tout de même, s’arrêter au fait que mon fils possède un pénis pour estimer que vous ne pourriez pas avoir de relation est quelque peu discriminant. Tu pourrais lui laisser une chance.
Alexei soupira, visiblement encore plus exaspéré que d’habitude aux remarques étranges de son père.
- Nous avons une relation, elle n’est juste pas de cet ordre-là.
- Elle est uniquement sexuelle ? °-°
- Dans ce cas j’espère que vous ne vous protégez pas au moins.
- Non rien de tout ça. Nous sommes plutôt comme des frères vous voyez.
- Je n’ai rien contre l’inceste.
- Moi non plus °-°
- La conversation devient bizarre non ? Je veux dire, encore plus qu’avant.
- Non, ne t’inquiète pas tout va bien, c’est un jour assez normal en fait
- Ah bon d’accord.
- Merci de m'avoir accompagné, ton sacrifice ne sera pas oublié
- Sinon tu peux te marier avec Seth aussi.
- Plutôt mourir
- Je suppose que je n’ai pas grand-chose de plus à ajouter à ce sujet au vu de sa réponse.

_________________


◊ To you ◊ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin

avatar

Profil MBTI : ISTJ
Masculin
Couleur : #006666
Messages : 13

MessageSujet: Re: Seth [1]   Sam 4 Aoû - 3:49

Je savais que la famille de Seth était particulière, mais elle dépassait toute mes attentes. Je devrais surement m'estimer heureux d'avoir des parents comme les miens qui ne s'impliquent pas.
Je remarquai qu'Alexei s'était éclipsé, il semblait avoir emmené ses frères et sœurs ailleurs. Je suppose que c'est compréhensible qu'il ne veuille pas effrayer ou choquer plus ces jeunes...
- Du coup je ne comprends pas, il y a un mariage ou non ? et avec qui ? °-°
- Manifestement non.
- Ça semblait bien parti, c'est dommage é.è en plus je ne vous ai toujours pas montré les messages de Yochi qui me demande en mariage, alors que j'ai envie de mariage en ce moment...
- Quel est le rapport...?
- C'est vrai qu'il est mort oui ça n'aurait aucune incidence... Enfin sauf si on considère que sa demande compte comme si c'était ta demande Venise ?
- Pardon ?
- Ne cherche pas à le comprendre. J'attends toujours ton signal pour nous en débarrasser.
- Mais c'est logique enfin °-° si tu reprends sa place en tant que maréchal, il est aussi logique que tu reprennes sa place en tant que mari.
- Vous n'étiez pas mariés, et ce n'est pas comme ça que ça fonctionne.
- Mais si vous êtes tous bêtes ou quoi ? Vous voulez un tableau ?
- C'est encore plus improbable que l'histoire d'inceste de tout à l'heure...
Alexei revint.
- Mais il est encore là ?!
- Alexei ! Cet individu continue d'importuner la famille Yoyo, que dis-je, nous tous ! Et toi tu es parti faire je ne sais quoi !
- C'est vrai c'est très irrespectueux !
- Je ne tenais pas à ce que les enfants en entendent plus.
- Tu les trouves plus importants que la famille Yoyo ?!
- Ne me dites pas que vous êtes incapables de jeter un impur dehors ? Je suis moi-même étonné qu'il soit encore là, je pensais que Seth aurait déjà craqué et l'aurait jeté.
- Je l'aurais déjà fait si certaines personnes ne m'en avaient pas empêché.
- Tu voulais le tuer, pas juste le jeter.
- Je ne suis pas un déchet à jeter à la poubelle vous savez  
- Tiens c'est vrai ça. Et si on le jetait en enfer ?
- Pardon ?
- Tu veux dire en guise d’exécution ?
- C'est une excellente idée Seth ! Tu aurais pu en faire autant Alexei.
- Mais enfin, on ne peut pas jeter les anges en enfer comme ça... Ce n'est pas quelque chose qui est en notre pouvoir.
- C'est vrai, l'ouverture est strictement bannie et nous ne pouvons y pénétrer. Si quelqu'un doit y jeter un criminel -et je doute que ça arrive un jour-, ce sera Dieu.
- D'autant que ça donnerait aux démons de la main d'oeuvre potentielle.
- Ça, de la main d'oeuvre ? Enfin de toute manière je n'étais pas sérieux vous savez...
- Ouf c'est rassurant, tu m'aimes bien finalement Seth ?  
- Non.
L'individu vint se cacher derrière mon dos.
- Je ne compte pas vous protéger vous savez.
- Mais tu es le plus gentil avec moi é.è
- Je vous prie de ne pas me tutoyer.
- Je propose qu'on fête le mariage d'Alexei et Venise pour oublier cette histoire.
- C'est une très bonne idée.
- Personne n'a dit oui dans l'histoire.
- Je vous l'ai dit, Alexei est comme un frère pour moi.
- Si tu es à ce point contre l'inceste -ce qui n'est pas très tolérant d'ailleurs-, tu préfères Seth alors ?
- J'ai une meilleure proposition. Si vous tenez à ce que je ne le tue pas, je peux au moins lui couper la langue ?
- NOOOON s'il vous plait stop j'en ai besoin
- Si c'est pour dire de telles bêtises je pense qu'elle est inutile et que ça nous ferait à tous du bien, même à toi d'ailleurs.
- Mais non voyons j'en ai besoin pour faire ça !
Il m'attrapa par les épaules et pressa ses lèvres contre les miennes. Je le repoussai et restai abasourdi plusieurs secondes. J'entendis Seth grogner de rage.
- QUOI ?!
- Voilà
- Que vient-il de se passer ?
- Ne me dites pas que vous allez accepter cette proposition, Prudence ? Je suis choqué par ce que vous venez de faire !
Je m'essuyai les lèvres de dégoût.
- Pourquoi moi...? Je n'ai pas voulu cela...
- Ne me dites pas que je dois annuler les préparatifs pour le pariage de Venise et Alexei ? Je refuse de fêter une telle union.
- Je vous assure que je n'ai pas du tout voulu ça.
- Non, Gavin n'a en effet jamais voulu ça papa, respecte le un peu. Cet impur est un pervers ambulant. Il est pire qu'un déchet.
Dire que c'était mon premier baiser avec un homme...
- Ecoutez l'attention ne tournait plus autour de moi j'étais frustré °-°
- Tout tourne autour de toi depuis 1h.
- Et tu crois que ça te donne le droit d'embrasser des purs comme ça ?! Le général Prudence qui plus est !
- Dire que j'étais persuadé que c'était Patience...
- Mais non ce n'est pas la seule raison, il faut bien que je me trouve un nouveau parti vu que le premier est mort, et le second m'a repoussé...
- Je crois qu'il est temps pour vous de partir. Vous êtes manifestement sous le choc et vous avez besoin de supervision médicale.
- C'est si gentil de te préoccuper de moi Patience  mais ne t'en fais pas je m'en remettrai.
- Je m'appelle Prudence.
- Ah tu vois je ne suis pas le seul °-°
- Et puis ce n'est pas la première fois que ça m'arrive vous savez .
- Comment ça ce n'est pas la première fois ?
- Eh bien j'ai déjà eu affaire à un chéri qui meurt avant notre mariage é.è
J'allais dire que j'étais désolé de l'apprendre, mais ce n'était pas le cas...
- C'était encore un pur à qui tu as lâchement volé un baiser ? Continue, la liste de tes crimes punissables officiellement s’agrandit.
Hein ? Ah non non, ils étaient plusieurs °-°
- Hein ?
- Quoi ?
- Combien ?
- Hm... Ça a du m'arriver... En premier il y a eu Mola, puis Molki, ensuite Ulysse, Iki.... Une dizaine de fois.
- C'est... Énorme
- Ils t'ont tous demandé en mariage avant leur mort ?
- Oui, tous é.è
- Moi aussi j'aurais envie de me tuer si j'étais obligé de sortir avec ce truc.
- Tu dois être maudit... C'est peut être de ta faute si mon frère est mort.
- Cet impur est un espion de l'enfer ! Ils ont maudit un des nôtres pour le contrôler à distance afin de maudire chaque ange qu'il convoite à une mort certaine !
- De quoi est-ce que tu parles maman...?
- Oui, je suis d'accord avec ta mère. Ça me paraît fort probable.
- Les démons n'ont pas ce type de pouvoir à notre connaissance.
- Eh bien il suffit de mener l'enquête, je suis choquée que tu n'aies pas mené l'enquête plus tôt Alexei.
- Désolé de vous interrompre, mais avec ce que nous savons de l'énergie démoniaque qui procure leurs pouvoirs aux démons, il est hautement improbable qu'ils soient capables de jeter de te-
- Alexei, il est de ton devoir de faire avancer les études scientifiques des anges.
- Vous avez interrompu Gavin.
- Oh, excusez moi Général, j'étais tellement obnubilé par la bêtise de mon fils...
- Allo? youhou ? je suis toujours lààà
- Je te conseille fortement la fermer, sinon, même moi je vais devoir te faire très mal.
Alexei le menotta fermement.
- Ça veut dire qu'on va se marier ?
- Pardon ?
- Yoshi adorait les menottes vous savez, c'était notre petit rituel à nous, ça veut dire que nous nous rapprochons toi et moi *-*
Un bruit sourd retentit. Alexei venait de le baffer particulièrement violemment, s'il ne le maintenait pas, l'individu aurait probablement volé contre un mur. Voir Alexei dans cet état était inédit pour moi...
- Je suis fier de toi Alexei.
- Sache que je n'en suis pas fier, ne prends pas exemple sur moi.
- Aie...
Soudain, quelqu'un frappa à la porte. Qui est-ce que ça pouvait encore être ? Peut être un voisin qui a entendu notre tapage ? Je l’espère en tout cas.
- Qui est-ce que ça peut encore être ?
A la surprise de tout le monde, ce fut la voix de Mochi qui résonna et fit instantanément taire la pièce.
- Bonsoir ? Je ne sais pas si vous êtes conscients du boucan que vous faites, mais cela rend extrêmement difficile le sommeil de vos voisins.
Alexei se précipita pour aller lui ouvrir.
- Maréchal Mochi ! Je suis navré.
- Alexei, que se passe t-il ici ? J'ai entendu beaucoup de bruits, et je crois avoir reconnu le bruit d'une de tes baffes en chemin.
C'était la première fois que j'avais l'occasion d'observer le maréchal Mochi d'aussi prêt. Il était aussi imposant que l'idée que je m'en faisais. Il avait beau n'avoir qu'un seul oeil, on aurait dit qu'il scrutait tout ce qui l'entourait avec attention.

_________________

Crossfire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mochi

avatar

Profil MBTI : IN**
Couleur : #006699
Messages : 2

MessageSujet: Re: Seth [1]   Sam 4 Aoû - 4:17

Alors que j'avais enfin réussi à m'endormir malgré mes insomnies habituelles, des bruits de cri étranges venant de la maison Nilli m'avaient tiré de mon sommeil. Je pensais pourtant qu'ils tenaient un repas de deuil envers le défunt Maréchal Yoshi, pas qu'ils tenaient une soirée arrosée.
- Maréchal Mochi ! C'est un honneur de vous voir au pas de notre porte !
- Bien que nous aurions aimé que cela se fasse dans d'autres circonstances... Entrez donc !
- Je suis sincèrement désolé Maréchal, il y a eu un incident pendant le dîner de ce soir...
Je remarquai qu'Alexei tentait presque de me cacher la personne menotté assise à ses pieds.
- Qui est cet ange menotté...? C'est surprenant par rapport aux manières que je connais de toi, Alexei. Je suppose que c'est lui qui a reçu une de tes fameuses baffes.
- Vous pouvez reconnaître le bruit des baffes du Général BTS...?
- En effet. Nous nous connaissons depuis longtemps après tout.
- Ahem. Il s'agit d'un criminel qui s'est introduit chez nous pendant le repas de deuil du Maréchal Yoshi, j'ai pris les mesures nécessaires pour l'arrêter.
- Qu'a t-il fait ?
- Il disait être le copain de Yoshi, et nous a montré des photos... atypiques de lui et du maréchal... Je vous passe les détails.
- Des photos atypiques ? Participaient-ils par hasard à un photo-shoot artistique ?
- Non ils...
- Nous étions en train de participer à de bien beaux ébats, très intéressants d'ailleurs si vous voulez mon avis !
- Des ébats ? S'agirait-il de jeux auxquels participaient le Maréchal ?
- Oui, des jeux très excitants  
- Nous parlons ici d'ébats sexuels, Maréchal.
- Ah. C'est dommage. Cela dit les ébats peuvent avoir une valeur artistiques qu'il est possible de mettre en valeur via des photos.
Ils avaient une valeur artistique et esthétique non négligeable pour moi, mais seulement d'un point de vue extérieur. Y participer activement ne m'intéressait pas le moins du monde.
- Je suis content que vous soyez de mon avis !! c'est si rare ici. Vous saviez que nous allions nous marier ?
Je ne connaissais pas bien Yoshi, mais je ne pensais pas qu'il avait eu une relation si sérieuse. Surtout avec un impur, c'était rare dans nos rangs. Pour ma part je n'aurai probablement jamais de relation de toute manière, impur ou pur. Non pas que ça me manquait, et ce n'était pas comme si j'avais une famille aussi contraignante que celle d'Alexei qui me forçait à avoir des relations, alors je ne m'en plaignais pas.
- Cela dit ce n'est surement pas quelque chose à montrer à la famille du défunt... Je comprends ton choc, Alexei.
- Nous aussi avons été choqués ! Et je suis bien désolé que cela vous ait importuné...
- En effet c'était très dérangeant, j'apprécierais si vous pouviez régler ça rapidement.
- A vrai dire, je comptais sur votre aide pour le faire enfermer le plus rapidement possible.
- Pourquoi veux-tu l'enfermer ? Montrer des photos n'est pas un crime.
- Le crime étant qu'il a déshonoré la famille du défunt, a embrassé sans son consentement le Général Prudence -et apparemment d'autres personnes si j'ai bien compris-, et est entré par effraction dans notre maison.
- En effet, toutes ces raisons cumulés en font un motif suffisant.
- A noter qu'il est fort probable qu'il soit possédé par un démon et qu'il maudisse nos anges !
- Vraiment ? Je ne ressens aucune aura démoniaque émanant de lui pourtant.
- Je suis soulagé d'avoir votre aval.
- Je fais confiance à ton jugement de toute manière. Fais ce que tu as à faire.
- Je vais de ce pas appeler les gardes de la prison.
Je n'étais jamais entré chez Alexei... La disposition de leurs meubles était très étrange.
- Pourquoi avoir mis cette table là ? Ça ruine l'harmonie de cette pièce.
- Oh, je suis bien d'accord avec vous, c'est Alexei qui a tenu à rajouter cette table pour ce soir...
- Ah oui, c'est vrai que vous êtes une famille nombreuse. La prochaine fois je vous conseille de la coller à la table principale.
- J'entends votre conseil, nous allons le faire de ce pas !
Je remarquai que des gens s'étaient effondrés par terre, Venise semblait d'ailleurs s'occuper d'eux.
- Que leur est-il arrivé ?
Venise sursauta en m'entendant parler.
- Cet individu les a mis sous le choc.
- Ah, oui, je suppose que voir son fils mort en plein ébats -sexuels- ne fait plaisir à personne.
- Oui...
- D'ailleurs, quand est-ce que tu rejoins nos rangs ? Je n'aime pas que la place de Yoshi soit laissée vide.
_________________________
Maman Nili #ff99cc
Papa Nili #663399
Seth Nili #ffffff
Alexei Nili #ffff00
Miko Nilli (sait-on jamais) #66ccff

Maman Yoyo #ff9966
Papa Yoyo #669900
Venise Yoyo #669999

Gavin Milyo #006666

Secrétaire de Yoshi #0099ff

Maréchal Mochi #006699

_________________

Blood:
 

Caught in a lie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seth [1]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seth [1]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» seth parle, l'éternelle validité de l'âme de Jane Roberts
» afrontement entre Seth et Horus, le combat des hippopotames
» Cauchemar avec Seth
» Marie-Antoinette - Anthologie et Dictionnaire, par Catriona Seth
» Le signe de Seth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unknown Fate :: Paradis :: Fontaine de jouvence-
Sauter vers: